#streetaroid# … Alechinsky façon « mural »

4 septembre 2018   0 commentaire

Un arbre bleu a travers lequel se révèle le ciel bleu … c’est, je crois, ce que voulait Alechinsky lorsqu’il réalisa en 2010 à Paris 5e cette œuvre surprenante de simplicité, de profondeur et d’actualité … apporter à la ville, le bleu, la nature, le ciel et l’oxygène.

Elle est illustrée par un poème de Yves Bonnefoy … les œuvres semblent se renvoyer la balle … l’image, les mots … les mots, l’image …

Passant
regarde ce grand arbre
et à travers lui
il peut suffire.

Car même déchiré, souillé,
l’arbre des rues,
c’est toute la nature,
tout le ciel,
l’oiseau s’y pose,
le vent y bouge, le soleil
y dit le même espoir malgré
la mort.

Philosophe,
as-tu la chance d’avoir arbre
dans ta rue,
tes pensées seront moins ardues,
tes yeux plus libres,
tes mains plus désireuses
de moins de nuit.

Yves Bonnefoy, La longue chaîne de l’ancre (Mercure de France

et un Pola SX70 …

L’arbre bleu, Alechinsky

A lire aussi ...

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement #streetaroid# … Alechinsky façon « mural » dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet