Un nouveau triptyque tournaisien … le Pont des Trous

25 septembre 2014   0 commentaire

Un trépied, un pola, un peu (beaucoup ?) de lumière, les ingrédients sont réunis pour réaliser un nouveau triptyque (voir ce billet) …

Ayant sous la main un modèle docile, l’Escaut, avec ou sans méandres, c’est au cœur de Tournai que j’ai planté mon trépied (c’était le dimanche 24 août) …

Et comme toujours avec les films Impossible, le droit à l’erreur n’est offert qu’aux seuls photographes (très) patients. Attendre 40 minutes pour voir apparaître la photo … et constater qu’elle est sous(sur)exposée ou tout autre aléa inhérent aux films Impossible et à l’utilisation de ces vieilles bécanes que sont les SX70. N’en faisant pas partie (je parle des photographes patients) , c’est de retour chez moi, que j’ai constaté qu’un de mes essais était effectivement sousexposé … 🙁

Le Pont des Trous et le quai des Salines …


{Polaroid SX70 Sonar AF / Film Impossible Project SX70 Color}

 

Profitant de l’occasion, j’ai shooté aussi en noir et blanc et, pour ce type de film dont le développement est assez rapide (10 minutes), il est primordial de protéger la photo de la lumière pendant les premières secondes pour éviter une surexposition. Ici, le cache (un darkslide) a glissé légèrement et la surexposition est bien visible sur la partie supérieure de la photo …

{Polaroid SLR680 / Film Impossible Project BW600}

 

… et avec une protection efficace, l’église des Rédemptoristes (qui aurait dû être le sujet de mon deuxième triptyque) …

{Polaroid SLR680 / Film Impossible Project 600 BW}

 

La même en couleur …

{Polaroid SX70 Sonar AF / Film Impossible Project SX70 Color}

 

 

A lire aussi ...

Tagged , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement Un nouveau triptyque tournaisien … le Pont des Trous dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet