#streetart&sign# … Immigration Man

5 octobre 2015   0 commentaire

Mon œil de péripatéticien, au sens grec (περιπατητικός, « qui aime se promener en discutant … ou pas, le silence ne serait-il pas d'or ? On peut aussi faire des polas») s'entend, se trouve très/trop/presqu'exclusivement attiré par les traces laissées par les artistes urbains. Souvent ces rayons de soleil sur la ville trop souvent morne, sont obligés de faire (bon) ménage avec la signalisation urbaine … poésie et rigueur, sensibilité et froideur, liberté et obligation, …

Y-a-t'il de quoi entamer une série polaroidesque ? Peut-être … Okay, allons-y.

Pour débuter … A Bruxelles, l'enfant assis de Jef Aérosol, et défense de stationner … est-ce cela l'Europe de Cocagne rêvée ?

{Polaroid SX70 Alpha / Film TIP SX70 Color}

 

En 1972, Graham Nash et David Crosby parlaient de l'immigration dans Immigration Man. Ils ont vieilli (moi aussi) mais le problème, lui, est plus aigu que jamais …

 

 

 

 

A lire aussi ...

Tagged , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement #streetart&sign# … Immigration Man dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet