Art Liberté, du mur de Berlin au Street Art … et du Fuji FP100C

4 avril 2016 § 1 commentaire

Imaginez un collectionneur récupérant des fragments du mur de Berlin et demandant à des street artistes de l’époque berlinoise mais pas que, de s’emparer de ces fragments et de faire revivre cette époque où, sous les coups d’archet de Rostropovitch, les artistes exaltaient sur ce mur éventré la liberté retrouvée.

L’expo Art Liberté, du mur de Berlin au Street Art, rassemble les oeuvres réalisées, y ajoute quelques Trabant iconiques (peut-on imaginer l’ex-Allemagne de l’Est sans cette voiture ?) et quelques grandes fresques, JimmyC, L7m. Au résultat, une superbe expo gratuite dans un très beau cadre, le domaine de Luchin, centre d’entraînement du LOSC …

Et pour l’occasion, j’ai ressorti mon Polaroid 250 nourri au film Fuji FP100C … avec nostalgie, sachant que Fuji a décidé d’arrêter sa production de film format pack 100 et que même s’il reste quelqu’espoir (Florian Kaps, un des fondateurs d’Impossible tente l’impossible … reprendre la production de ces films), l’avenir des films peel-apart semble assez compromis … Faut-il ajouter que ce bon vieux pola a suscité l’intérêt de visiteurs 🙂

Par James Cochran (JimmyC) et L7m …

 

Lou Reed par James Cochran sur un fragment du mur de Berlin (et une fuite de lumière ?) …

 

David Bowie et Iggy Pop par Jef Aerosol (autre face du fragment du mur) …

 

et une Trabant (dans le fond, une fresque de L7m) …

 

 

A lire aussi ...

Tagged , , , , , , , , , ,

§ One Response to Art Liberté, du mur de Berlin au Street Art … et du Fuji FP100C

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement Art Liberté, du mur de Berlin au Street Art … et du Fuji FP100C dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet