#vienne2017# … Polaroid Tour version urban par Sophort

22 août 2017   0 commentaire

À côté des attraits multiples de Vienne, il en est un plus discret mais bien réel pour moi … Vienne est une ville polaroid. Ainsi …

  • j'y ai trouvé (sans chercher) des boutiques vendant la gamme complète des polaroids (même un SLR690 … cher évidemment).
  • c'est à Vienne que se trouve Supersense, boutique-café, sorte de quartier général d'Oskar Smolokowski fondateur d'Impossible et récent repreneur de la marque Polaroid.
  • c'est à la brocante du samedi au bout de Naschmarkt, à une heure déjà très avancée, que j'ai commencé (juste pour le fun) à marchander un SX70 (prix de départ 70€ … skin assez pourri mais objectif clair, mécanisme de pliage ok, …).
  • c'est aussi à Vienne (mais pas que) qu'il est possible de faire un city-tour polaroid (appareil et film compris). Et si ce city-tour est orienté urban-art … alors, je craque 😉

Deux jours avant le tour, je book on-line sur le site de Sophort et je reçois par mail toutes les infos (lieu et heure de rdv, itinéraire, …). Le jour dit, je me retrouve seul (défection de dernière minute) avec Teresa la guide de chez Sophort qui me confie un OneStep. J'aurais pu utiliser mon pola SX70 mais vivre dangereusement et amadouer un autre polaroid certainement capricieux n'était pas pour me déplaire.

A quelques détails près (pas vraiment de mise au point – juste sélectionner 0,6-1,2m ou >1,2m – , un objectif légèrement décentré, un déclencheur un peu dur …), pas de quoi frissonner (surtout que la température avoisinait les 36°C), je ne pouvais être perturbé par ce pola.

Apres quelques explications, Teresa, m'entraîne dans Vienne … ne comptez pas sur moi pour vous décrire l'itinéraire. Entre le point de départ, le Volkstheater, un long passage au donaukanal riche en streetart et le point d'arrivée, la turkenstrasse chez Sophort (et un rafraîchissement plus que bienvenu avec l'équipe), ma mémoire a refusé de sauvegarder les noms des rues (à l'image du schnitzel-purée … indigestes) 🙂

La chaleur et le soleil étaient au rendez-vous … et les films Impossible semblent vraiment mieux supporter les aléas climatiques …

 

… ciel bleu …

 

… petites rues viennoises …

 

… et de l'art urbain en bordure du canal du Danube …

 

 

 

Et 3 heures plus tard, 8 polas plus loin, s'achevait une expérience sympa.

A lire aussi ...

Tagged , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement #vienne2017# … Polaroid Tour version urban par Sophort dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet