La Huella Dactilar, Bilbao …

5 juin 2018   2 commentaires   permalink

La Huella Dactilar signifie l’empreinte digitale et, effectivement, la découpe de cette grille (8 tonnes) rappelle inévitablement le processus biométrique d’identification d’un iBidule doté du Touch ID (mes références volent bas) ou, j’imagine 😉 , d’un passage moins glorieux en poste de police.

Cette oeuvre signée Juan José Novella a pour objet de commémorer le massacre de maquisards par les franquistes durant la guerre civile espagnole … J’avoue avoir cherché le rapport … je n’ai pas trouvé.

C’est au sommet (250m) de l’artxanda, cette colline surplombant Bilbao, par un matin brumeux, que je l’ai rencontrée … et polaroidisée …

 

 

 

 

 

 

0

#pola²# … Le Zubizuri

28 janvier 2018   0 commentaire   permalink

… cette passerelle piétonne de 75m, oeuvre de l'architecte espagnol Calatrava, traverse la ria Nervion à Bilbao.

Le Zubizuri (le « pont blanc » en basque) comme une grande aile nervurée, se déploie entre les deux rives du fleuve, à deux pas du musée Guggenheim. C'est un passage obligé dans un parcours touristique entre la vieille ville et le centre.

 

 

 

 

 

 

 

0

#miscelleanees# … Novembre 2017

11 décembre 2017   0 commentaire   permalink

Mes billets #miscelleanees# se construisent progressivement, jour après jour, instant après instant .. sur mon iPad. Quoi de plus volatil (je parle pour moi) qu'un souvenir ? Il paraît que le silicium est plus fiable. Vive le cloud 😉

Et puis, un jour, allez savoir pourquoi, pfuuuittt … un clic malencontreux, pagaille chez les électrons. Et votre billet « en construction » disparaît vous laissant seul avec votre mémoire. Au boulot, les neurones, va falloir reconstruire le passé … Le « que faisiez-vous le 18 novembre vers 16h30 ? », très peu pour moi et pas la peine d'utiliser la gègène. Le passé est vague … et plus il passe plus il vague …

Je me précipite sur ma boite de polas étiquetée « novembre » …

Donc … novembre … Trick or treat … pas mon truc. Toussaint. Et jour des morts … pas trop mon truc non plus mais plus traditionnel (La tradition s'imprime en vous à la façon d'un tatouage. Difficile de l'oublier). Et puis, se balader dans un cimetière sous un soleil de novembre c'est cool …

 

 

Le 11 … La gare du Vivier d'Oie à Uccle. Une sacrée bande d'artistes (Propaganza, Idmtal, Kintero, Orkez, Iota, Piet Rodriguez, … ) y est passée. À flâner, nez en l'air, on en oublierait les retards de la SNCB … De quoi écrire un billet « pola, format Integral » …

 

 

 

… et un autre « format, pack 100 » …

 

L

 

 

Mon Polaroid Spectra (utilisé pour les photos de famille) se met à bafouiller. Le pola va-t-il sortir ou non ? Et ça devient trop souvent non. Il me quitte pour le repair department de Polaroid Originals aux Pays-Bas. Diagnostic … moteur à remplacer … 50€ 🙁

Ensuite quelques jours à Bilbao … tant que le pays basque est encore dans l'Union Européenne et qu'il n'est pas nécessaire d'avoir un visa 😉 Pintxos et txakoli (mais aussi botxo, Artxanda, … et j'en passe. En basque le « tx » – prononcez « ch » – est roi) au programme … mais pas que …

… le Guggenheim de Gehry (avec une préférence pour la fondation Louis Vuitton) et une expo de portraits de David Hockney …

 

… La passerelle de Calatrava (oui, il ne fait pas que des gares en Wallonie) …

 

… La botxo baigné par la brume matinale …

 

… et pour le streetart, une bien maigre moisson …

 

Au retour, baby-sitting … Bonheur et mal de dos …

Et pour terminer le mois, les coccinelles sont de sortie …

 

 

Ai-je oublié quelque chose ? Peut-être … et même certainement, s'il n'a pas été « polaroidisé ».

 

0