#miscelleanees# … Juillet 2018

9 août 2018   0 commentaire   permalink

Juillet, le temps des vacances … soleil, chaleur, et les p’tiots … que vouloir de plus ?

A défaut d’expéditions lointaines, les hémérocalles du jardin impressionnent mes polas … du SLR680 et du SX70 …

Et en pola expiré (07/2009) … on aime … ou pas …

Le 6 … horreur … ce blog se résume à une page blanche (la classique (?) error 500) à la fois dans la partie publique et dans la partie administration … plus d’accès sauf par FTP ou par le manager d’OVH. Geek superficiel, je ne parle pas le langage codé pratiqué sur les serveurs (d’autant plus qu’une virgule mal placée, un irrespect syntaxique et tout explose ou implose). Je m’y aventure donc sur la pointe des pieds. N’ayant pas accédé au site dans les jours précédents … serais-je hacké ? Contact au support OVH … (le 9 j’attends toujours une réponse). Entre-temps, un peu de reflexion, une minutieuse 😉 enquête, quelques forums, quelques tutos (plein de solutions miracles … mais pas pour un mécréant comme moi) , des soupçons (hypothèse : mon hébergement OVH sature et les mises à jour automatiques de WordPress se plantent …) puis quelques délicates (gare au clic qui tue) manipulations, un peu de ménage FTP et … miracle, la page blanche disparaît et mon cher blog réapparaît … ouf. Ah oui, OVH me contacte enfin pour me dire que tout semble fonctionner 🙂

Un jour de répit et repage blanche. J’en reviens à mon hypothèse et je passe à une formule d’hébergement OVH supérieure … ça marche … (maj … au 8 août ça marche toujours). Il suffisait donc de passer à la caisse … cool !

Le 8, … ils s’en vont. 1 mois à Sébastopol … c’est long.

Le 12,13 … Bruxelles …

… et fini le mondial (bravo, les diables) … ouf …

Le 16 … Et là ça se confirme mon SX70 modifié 600 et mon SLR680 fatiguent … nécessité de pousser le darken à fond pour avoir une photo bien contrastée … la cellule sûrement. Heureusement un maître du pola pourrait m’arranger ça. Départ pour la France …

Le 17 … et moi aussi je m’en vais vers la France (ça faisait longtemps mais pour pas longtemps). En espérant que la vague bleu-blanc-rouge (il y avait une équipe qui voulait gagner le mondial et une autre qui voulait jouer du beau football et ce fut France-Belgique … enfin, c’est ce qu’on dit ici. Moi et le foot faisant plus que 2, je ne me permettrais pas d’émettre un avis 😉 ) se calme … Donc Paris et grand soleil (aïe … pas top pour les polas). Y’a de la canicule dans l’air …

Place de la Contrescarpe, Paris

Eddie Colla dans le marais …

Je profite de la super galerie à ciel ouvert du 13e pour claquer un de mes derniers films Fuji FP-100C (avec un polaroid 330) … Oui, ça en vaut la peine 🙂 D*Face …

… Jana et JS …

Seth dans le 13e …
Seth (Butte aux Cailles, Paris 13)
et le Lavomatik …
Raf au Lavo//matik (Paris 13)
Autre galerie, un peu plus éphémère … l’exposition Illustres ! au Panthéon … plus de 20 pochoirs de C215 autour de ce sublime bâtiment …

Illustres! (Mirabeau)  C215 (Pantheon, Paris)

Et mon SX70 modifié 600 me revient … l’œil frais (oui, à son âge, la cataracte était proche). Merci monsieur Sébastien (babas92).

Le 28 … Lille et, apparemment, Clet Abraham y est passé récemment …

Clet Abraham (Lille)

Et la chaleur s’amplifie … canicule et réchauffement climatique font le buzz.

0

The Crystal Ship, Ostende #2 …

27 avril 2018   2 commentaires   permalink

Suite au billet précédent, un deuxième petit (par le commentaire) billet sur The Crystal Ship, le festival Streetart d'Ostende et toujours en format pack100 (Polaroid Land 330)… les réserves s'épuisent 🙁

 

 

 

 

 

0

The Crystal Ship, Ostende #1

25 avril 2018   2 commentaires   permalink

Difficile d'ignorer une manifestation Streetart de la taille du Crystal Ship à Ostende. Depuis 3 ans, année après année plus d'une dizaine de « murs » (pignons, façades, … ) sont investis par des artistes du monde entier …

Un rayon de soleil, un vélo (très utile car les oeuvres sont assez dispersées) , le plan (disponible à l'office du tourisme ou en téléchargement, pas très lisible) et c'est parti.

Dans ce premier billet, du Polaroid 330 (film Fuji FP-100C), pas toujours pratique à manipuler (attendre 2 minutes, peler le film, se barbouiller les doigts de produits chimiques, ranger les clichés encore humides … sous les yeux d'un public parfois surpris) … dans le désordre …

… A Squid Called Sebastian …

 

… le Colectivo Licuardo …

 

… Dourone (le soleil ne se gêne pas … ombres et lumières parfois exacerbées) …

 

… 1010 …

 

… Eversiempre …

 

à suivre ici 😉

 

0

Expiré !

19 février 2018   0 commentaire   permalink

Tout passe (mais ne lasse pas nécessairement) …

Les films instantanés trimbalent leur pesant de produits chimiques pour le plus grand bonheur du photographe pressé. Ces produits, eux-aussi, subissent l'usure du temps. D'où la date d'expiration présente sur les packs … au-delà (et même un peu plus) c'est l'aventure, la surprise ou … la déception.

C'est ainsi que j'ai récupéré quelques films Polaroid 600 (exp 03/2009) … Qu'espérer ? Au mieux, une coloration orangée, des golfs brunâtres surtout sur les 2 bandes latérales (les réactifs sont contenus sur la largeur du film dans 3 poches qui sont écrasées lors de l'éjection du film).

Et ce fut le cas avec, en prime, les batteries incorporées qui s'épuisent et déclarent forfait apres 7-8 polas éjectés … tant pis pour les derniers 🙁

Et ça donne quoi ? Une oeuvre de C215 à Roubaix …

 

 

 

 

 

Et ça donne quoi avec un Polaroid 240 et un film Fuji FP-100C ?

 

0

Il y a gare et gare … et Polaroid 240 et Fujifilm

29 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Dans un précédent billet, je me baladais en Polaroid Originals pack Integral SX70 et Color600 dans une oeuvre d'art (ou à tout le moins un ravissement visuel … les réactions, les sourires des voyageurs, qui peuvent profiter des retards coutumiers de la SNCB, en témoignent … ) à ciel ouvert, la gare d'Uccle-Vivier d'Oie.

J'avoue, est-ce moi (sûrement) ou le format Integral (billet précédent) , les photos m'ont cette fois un peu déçu dans leur incapacité à décrire le lieu. Ajoutons que la chimie sensible au froid, à la lumière, le temps de développement (même réduit) ne permettent pas vraiment de s'assurer en temps réel de la qualité de la photo. C'est du one shot only. Avec le format Integral anciennement Impossible Project retoqué Polaroid Originals, il y a des jours avec et des jours sans …

Mon Polaroid 240 (avec du Fuji FP100-C … les réserves diminuent) m'accompagnait. Et lui, par contre, exultait. Quel bonheur …

A vous de juger …

Mata1 …

 

 

Samuel Idmtal, Orlando Kintero d'après une photo d'Olivier Papegnies …

 

Piet Rodriguez, Iota, Orkez …

 

Spear …

 

Et ? …

 

0