#miscelleanees# … Novembre 2016

18 décembre 2016   0 commentaire   permalink

Un temps de novembre … non, ce ne sera pas pour moi. Du moins au début.

Bali … chaleur supportable (29-30°C et plus en plein soleil) mais humide, très humide … Les douches se suivent, se ressemblent et la transpiration résiste 🙂

 

Humidité toujours … les lunettes se couvrent de buée au passage intérieur>extérieur … de même pour l'optique des polas (ça doit souffrir au niveau des vieux circuits électroniques).

Mais quel bonheur … laisser sa vie loin derrière soi, oublier son quotidien dans un environnement chaleureux, souriant, …

Sur la terrasse face aux frangipaniers en fleurs, un présupposé bon bouquin (l'autopsie le dira) … Jack Vance et la Geste des Princes Démons, version intégrale de 1368 pages. Un bouquin c'est une histoire (pour moi, presqu'obligatoirement fantasy ou scifi), je veux dire un contenu, une invite à l'évasion, mais c'est aussi un contenant, un objet, des pages imprimées et reliées. Et ce contenant a, pour moi, une grande importance. Le livre doit être confortable. Être « bien dedans » c'est important… des caractères pas trop minuscules, une reliure qui permet l'ouverture aisée du bouquin sans massacrer la tranche (un bouquin, ça se respecte. Non ?) … Et ce bouquin est un bon bouquin. Confortable. Vous l'aurez peut-être compris, je déteste les bouquins sur tablette … Va falloir assurer niveau contenu et, pour ça, j'ai tendance à faire confiance à Jack Vance.

Le 1, arrivée de Sanur du Duschechkin et de Maxoule … 3 jours de bonheur pur. Maxoule, 9 mois, blond, rond et yeux bleus, fait un tabac auprès des « locaux » …

Forêt des singes, rizières en terrasse, quelques temples, les fontaines sacrées, …

Le 4, Canggu … l'idée était de découvrir les multiples fresques du TropicaFestival avec entre autres Seth GlobePainter. Le sort en a décidé autrement, foirage (presque) complet et perte de mon APN avec les photos de ce qui aurait pu être une superbe expérience (en espérant que les souvenirs ne s'estompent pas trop vite). Je râle et je fuis (stupide, je fus. La fuite n'est pas une solution même si mon « filet à pixels » s'est fait la malle) … en ramenant quelques polas et quelques photos iphonéographiques.

 

{Polaroid SX70 / Film TIP SX70 Color}

 

 

Et Bali en noir et blanc, ça donne quoi …

 

{Polaroid SX70 modif / Film TIP BW600}

 

Le 6, Sanur … retrouver la petite famille en séjour prolongé. Bonheur, encore …

 

Aie, on commence déjà le décompte.

Le 8 … fini. Aéroport de Denpasar … un dernier milkshake banane et c'est parti …

 

 

 

Le 9, retour au bercail après plus de 30h de voyage (une escale longue, longue … à Doha). Il fait froid. Très froid. On avait oublié l'hiver. Il faut émerger … lentement. Le jet lag a bon dos … nous moins 😉

Et ce sera lent, très, très lent … avec un temps typiquement belge : Ou il pleut ou il ne pleut pas, ce qui signifie qu'il ne va pas tarder à pleuvoir.

Le 14, une super extra pleine lune complètement dissimulée sous un voile épais de nuages menaçant. La prochaine c'est en 2034 … Y serais-je ? alors qu'à seulement 356 445 km, il suffira de tendre la main pour récupérer la capsule envoyée par Meliès, il y a si longtemps.

C'est l'hibernation ou … oui, super-grand rangement … par le vide. Et c'est ainsi que des dizaines de kilogs de paperasseries amassées, de souvenirs aussi, feront un dernier voyage vers un recyclage rédempteur.

Le 18, obligations bruxelloises (mais pas que) … vent, pluie, grisaille, froidure … le cocktail estampillé 100% saison. Juste au cas où … un SLR680 glissé dans mon sac (color600 + flash, mieux c'est pas possible). Effectivement c'était limite … à tout point de vue d'ailleurs. Apres le zizi de Saint-Gilles, le, la … comment dire … de la Bourse (ça ne s'invente pas) …

{Polaroid SLR680 / Film TIP Color600 3.0}

 

Le 24 … c'est quoi ce rond jaune tout timide qui se cache derrière les nuages … Le soleil !?!? … le même qu'à Bali, une flopée de degrés en moins. A Lille, la grande roue a fait son apparition annuelle et … quand je vous disais « 1 de perdu …« , je n'en ai pas retrouvé 10. Hélas. Mais la FNAC en a retrouvé 1 pour moi 😉

{Polaroid SLR680 / Film TIP Color600}

 

Et encore un mois qui se termine …

 

#bali2016# … En noir et blanc

6 décembre 2016   0 commentaire   permalink

Un film Impossible Profect BW600 Gen 2, traînait dans mon frigo depuis … Allez savoir 😉

Pas vraiment amateur de ces films (la tendance à se « sépiatiser » – néologisme ! Oui je sais – me déplaît) je le glissai quand même dans les bagages.

Finalement, pas mécontent je suis 😉 Et quant à la tendance au « sépiatisage » (la langue française est vraiment pauvre) on verra …

Une petite balade pédestre en solitaire au Campuhan Ridge à Ubud (les collines qui bordent la ville) , 8 photos … ça va vite … Clic (avec le bziiiiiinnnnnnnnklouikkk du pola), reclic et rereclic, … et le film y est passé (moi, par contre, j'ai pris ma dose de surexposition …)

 

 

 

 

 

 

 

PS … je scanne mes polas et comme mon scanner a tendance à violacer mes polas (pourquoi ?) je passe à PhotoShop pour retrouver (à l'œil) au mieux l'original, ensuite un petit coup de noir et blanc pour le cadre, une modification de la taille et une pincée de netteté … Pour le coup, avec ces noir et blanc, j'avoue avoir peiné (sans y être parvenu parfaitement) à retrouver le léger ton sepia …

#bali2016# … 1 de perdu

26 novembre 2016   0 commentaire   permalink

… 10 de retrouvés, dit l'adage.

Dans mon cas le « perdu » fut mon appareil photo numérique, un Sony RX100 première génération. Et non, je n'en n'ai pas retrouvé 10. À mon avis, il serait plus sage d'effectuer une légère inversion dans l'adage … « 10 de perdus, 1 de retrouvé … parfois » … ça lui conférerait une petite touche de réalisme. Mais peut-on aller à l'encontre de la prétendue sagesse traditionnelle ?

Après avoir arpenté plus d'une fois la zone supposée où avait eu lieu la perte (Canggu, une allée menant à la plage), je dû me rendre à l'évidence … 🙁 Les nombreux balinais – mais pas que … – croisés durant ma recherche avaient tous le sourire (oui, là-bas, c'est comme ça). Allez savoir, quel sourire était le moins feint ?

Sachant qu'on était en fin de séjour et que toutes mes photos numériques (iPhone excepté), temples, rizières en terrasse, paysages, forêt des singes, streetart (TropicaFestival), étaient sur la carte mémoire le choc fut grand. Imaginez une noix de coco virtuelle qui vous tombe de haut … Et pas moyen de faire un rewind et de dire « allez, on reprend à zéro … ». Et si on ajoute les « mais comment est-ce possible ? » ou les « où as-tu la tête ? » et autres tours de couteaux rouillés dans la plaie fraîche … *sigh*, soupirerait Charlie Brown.

Quelques profondes respirations, un (ou deux) grand cri (intérieur) et la conviction qu'à un malheur ne peut suivre qu'un bonheur suffirent à mon redémarrage émotionnel.

 

Le pola, lui, ne m’a pas lâchement abandonné même s’il peine à rendre le vert des rizières …

 

Quelques trop rares traces du TropicaFestival de Canggu …

 

{Polaroid SX70 / Film TIP SX70 Color}

 

Pouvais-je vivre sans filet à pixels ? Non, evidemment. Y'a pas que l'analogique ! Un petit (?) pack « fêtes » de la FNAC et … je retrouve le sourire (ce qui n'est pas le cas de mon banquier. Ne vit-on pas qu'une fois ?)

 

#bali2016# … Et alors ?

15 novembre 2016   0 commentaire   permalink

Poussé par les événements et un karma favorable, je me suis retrouvé à Bali pour 12 jours …

Je ne vous conterais pas l'épisode du passage de la valise vide à la valise pleine et ces choix binaires … Toi je t'emmène et toi tu restes … subjectifs … Les regrets, les « Ah, si j'avais su » viendront plus tard.

 

Juste, question pola, le débat (interne … entre moi et moi) s'est focalisé sur « emmène-je le SLR680 ? ou bien le SX70 modifié 600 ? ». Question essentielle s'il en fut.

Le SLR680 est parfait mais gros, mais lourd et, c'est mon impression, fragile. Oui mais il a un flash … Ne me reste-t-il pas quelques flashbars ? … Donc ce fut le SX70 modifié 600 qui eut le privilège d'intégrer mon sac cabine alors qu'un SX70 normal bien emballé se retrouvait dans ma valise. Le sac cabine et le bagage de soute se partagèrent les packs de film (ne jamais concentrer en un lieu unique toutes ses munitions) … avec la question classique des forums « et les rayons vont-ils cramer mes films ? ».

Il me restait quelques flashbar … hop, dans la valise.

Le voyage fut long … quand on se décide tardivement il ne faut pas s'étonner si les meilleurs plans sont complets … 8h d'escale à Doha … Oui, c'est un peu long.

 

 

Plus de 30h pour parcourir les kms qui vous séparent du paradis (douce illusion) c'est beaucoup mais le paradis est au bout du tunnel, alors …

 

Oui, à Bali, c'est la saison des pluies (généralement chaudes et brèves … Chers balinais si vous saviez ce qu'est la pluie belge …), il fait chaud, pas trop (29-30°C) mais très, très humide … le t-shirt vire très vite à la serpillière trempée ;-). Les lunettes se couvrent de buée dès la sortie et les objectifs de SX aussi (pas sûr que ce traitement soit du meilleur effet pour les circuits électroniques vieillissants).

 

Et les polas dans tout ça ? C'est sûr, pas trop de dégâts sous les rayons aéroportuaires, et une bonne résistance au climat … ouf. Autrement dit, toute « faiblesse » dans les polas de ce billet et des suivants relèvera totalement de la responsabilité du photographe 🙂

 

À suivre …

 

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement Bali 2016 categorie dans obsolescence programmée.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com