Polaroid, darkslides et confinement …

3 juillet 2020   1 commentaire   permalink

C’était au temps du confinement (faut-il employer le passé ou préciser qu’il s’agit du premier ?), les heures qui s’écoulent lentement dans un environnement restreint … l’ennui peut-être ? … quoique …

En bref, mon esprit polaroidien s’envole (pas haut, je vous rassure) et … quelques darkslides (ces cartons noirs qui protègent les photos du soleil dans une cartouche de polaroid), Charlie en mode « mask on » ou pas , et une couche de délire light …

Testing ...
Playing with Polaroid darkslides ...
Playing with Polaroid darkslides ...
Playing with Polaroid darkslides ...
Playing with Polaroid darkslides ...
Playing with Polaroid darkslides ...
Playing with Polaroid darkslides ...
Playing with Polaroid darkslides ...
0

miscellanées# … Mai 2020

15 juin 2020   1 commentaire   permalink

Déconfinement progressif … ces deux mots associés ont un relent d’oxymore. Les sorties vont être de nouveau permises … pour aller travailler. Famille, culture, social, … c’est pour plus tard. Free hugs et virus ne vont pas de pair.

Le mois se déroule avec fluidité … les jours ont disparus. Seul un flux temporel subsiste, s’écoule ni lentement ni rapidement … il s’écoule simplement. Un indice, je n’ai plus porté ma montre depuis presque 2 mois … elle est toujours à l’heure d’avant (celle de l’hiver avant la pandémie).

Plus moyen de marquer les jours … la sortie hebdomadaire pour remplir le frigo n’étant pas vraiment marquante. Dormir, manger (pas trop), boire (peu mais trop évidemment), lire (beaucoup), polaroidiser (un peu … très peu et polaroidiser quoi … modèle, onirisme, manipulations … pas trop mon truc), mater une série (Star Trek The Next Génération … oui c’est monstrueusement kitsch, à l’image de l’époque, et avec le nombre de saisons, d’épisodes, le déconfinement peut se faire attendre), …

Et pourtant ça déconfine au compte-gouttes … on peut … en fait on peut quoi ? … aller au boulot en prenant le métro bondé et puis quoi ?

Et quand on est classé (limite) à risque, pensionné … reste plus qu’à rester chez soi … ce qui n’est pas si mal malgré tout. Et puis je bicyclise régulièrement. Mon petit vélo suscite la surprise dans ma campagne (beaucoup de gens ignorent la vastitude du monde … et les petits vélos). Sauf qu’une année perdue …

Biking ...

Il y a le jardin aussi …

Clematis ...

Et puis à la mi-mai, un énorme rayon de soleil … les chicoufs. Place au foot, à la lecture de Yakari en « présentiel » (pas très facile sur WhatsApp 😉 ) , initiation à Stratego (je déteste les jeux de société et pourtant avec eux …), un barbecue, l’histoire vraie du petit Capulu (un de mes délires … apprécié), …

Le 14 mai … mon troisième million … de vues, pas d’euros 😉

Le 19 … vélo. J’emmène avec moi un SX70 … Escaut et coquelicots …

Escaut ...
Red poppy ...

Le 21 … serait-ce un signe ? Quelques photos streetart à Tournai … du cellograf inspiré par la situation …

Covid by KOAF3ADN (Tournai)
Covid by KOAF3ADN (Tournai)

Le mois s’achève, le ciel reste globalement bleu … et l’avenir … dégagé ?

0

Covid et cellograff …

6 juin 2020   0 commentaire   permalink

Ça y est la fin de quarantaine sonne en Europe. Les portes s’ouvrent … on peut enfin quitter la cabane.

Et pourtant, au-delà des portes le virus n’a pas cessé de rôder. Qu’on le veuille ou pas la nature bafouée n’a pas dit son dernier mot. Que sera l’après ? That’s the question. Pas sûr qu’il diffère beaucoup de l’avant. Et alors gare à l’après de l’après …

Quelques polas de streetart (des cellografs de Koaf3ADN) capturés en mode confinement c’est à dire à deux pas de chez moi …

Covid by KOAF3ADN (Tournai)
Covid by KOAF3ADN (Tournai)
Covid by KOAF3ADN (Tournai)
0

#miscellanées# … Avril 2020

11 mai 2020   0 commentaire   permalink

Quand la réalité dépasse la fiction, difficile de pêcher un poisson d’avril aussi savoureux …

Il semblerait qu’on soit reparti pour quelques semaines de confinement. Je pense à tous ces gens qui font simplement leur job et quand je dis « simplement », je pense « héroïquement ». Saura-t-on leur dire merci ?

Pour les « inutiles » (difficile de me voir autrement), les jours se suivent et se ressemblent. Passé, présent, futur se fondent et, curieusement, je ne vois pas le temps passer. Sans virus, je pourrais aimer le confinement. Avec virus … c’est autre chose. Lire à ses petits enfants une BD sur WhatsApp manque de chaleur humaine … Et c’est ainsi que nous avons relu tous les Johan et Pirlouit (une partie se morfondait dans mes armoires et l’autre dans les stocks d’Amazon avant de passer à Yakari.

Amazon pour les bouquins, Polaroid pour les films et Marcolini ou Nihant pour le chocolat … oui, je peux survivre au confinement froid et inhumain. Longtemps ? … On verra … Grand merci aux livreurs.

Et les jours passent, s’égrènent, du coronundi au coronamanche en passant par le coronacredi et les autres … rythmés par les statistiques hospitalières (des chiffres dissimulant froidement des intubés, des morts, et des guéris), les querelles politiques, les controverses médicales, les masques, les tests, …

Dans toute cette cacophonie médiatique un autre monde se dessine, moins global, plus durable … se dessine, seulement … esquisse, ébauche, prototype, ou mirage … On verra …

Confinement ...

Avril c’est hanami … ne nous privons pas

Cherry tree ...
Pink Hanami
Charlie's lockdown ... hanami

Le 7 … une super lune …

Super Lune (7 avril 2020)
Super Lune (7 avril 2020)

Une petite caisse … dedans m’attendent quelques packs du One Instant Film (oui, j’avais « crowfundé »), à la fois successeur chronologique et ancêtre technique du Fuji FP-3000 … Il a le mérite d’exister et d’assécher vos économies. Premiers essais

First try with One Instant peel apart film

Et pendant ce temps comme il me reste quelques packs de Fuji FP-3000 …

cerisierrose1-fuji-pola250-04-2020ps

Une météo presque parfaite pour souligner l’exubérance du printemps … un jardin c’est cool …

Du 19 au 24 … c’est la semaine Polaroid avec publication de 2 photos inédites par jour. Comme celles-ci …

Dandelion ...
Kyoto, Japan

Deux nouvelles … la bonne, Les fraises sont de retour et la moins bonne, la frontière est fermée alors ni guariguettes, ni ciflorettes, ni maras. Allez savoir pourquoi, Charlie s’est insinué dans mes instants confinés (à suivre), une sorte de double photogénique …

Charlie's lockdown ... strawberries

En conclusion …

Dandelion ... take a picture. It’ll last longer ;-)

0

#miscellanées# … Mars 2020

7 avril 2020   0 commentaire   permalink

Je retourne le sablier et c’est reparti pour une année … avec cette sinistre impression que la sortie du tunnel est bougrement plus éloignée que l’entrée …

La nature sourit … même si c’est un sourire jaune 😉

Jonquille ...

Et puis la météo … un non-hiver doublé de non-soleil, le tout copieusement arrosé et là ce n’est pas de la non-eau. A défaut de neige, des grêlons … avant et après la pluie.

Grele ...

Le 5 … projet d’affiche pour l’expo Polaroid ils ont Dead à Rennes dans le cadre d’Expolaroid 2020 et mon pola y est bien …

Le 7 … que vois-je ? Oui, c’est bien un rayon de soleil, fugace mais bien réel, qui se faufile entre les bourgeons précoces du magnolia …

Magnolia in the sun ...

Le 13, oui, un vendredi … on parle en Belgique de confinement. Durci quelques jours plus tard … On parle d’exponentielle, de courbes à aplatir, de pic à déplacer … de morts aussi. Mon Covid … on aimerait pouvoir tirer la chasse et dire bye, bye …

Covid-19

Un vénérable expert n’ose pas parler de confinement … il parle de retirement. Faut-il parler positif ? Pas sûr. La réalité avec un voile dessus, reste la réalité.

Et mon pola exposé à Rennes … annulation. Frêle écume sur une mer agitée …

Asocia(b)l(e) par nature, la distanciation sociale ou physique ne me pèsera guère. J’ai des bouquins, une bonne connexion, un jardin, des polas, un vélo et … du PQ. En plus, j’adore les pâtes. Seuls mes chicoufs vont me manquer. Je tente de leur lire Johan et Pirlouit sur WhatsApp … pas évident. Plus de 90 minutes (en 2 épisodes) pour une BD complète. Eux, ils trouvent ça cool.

Et puis il y a ces médecins, ces infirmiers (je ne parle pas l’inclusif mais je vous admire mesdames) et tous les autres … la madame du supermarché qui me prépare mon caddie, mon facteur, … et tous ces gens qui ravitaillent les magasins, qui le livrent du mazout, qui ramassent les poubelles, … les policiers aussi … les pompiers … enfin tous ces gens qui travaillent avec ou plutôt sans masques (je ne félicite pas les « spécialistes » gestionnaires des stocks d’urgence), avec ou plutôt sans gel hydroalcoolique, … merci et protégez vous bien.

Et la nature qui resourit … les pékinois qui redécouvrent un ciel bleu, les vénitiens qui aperçoivent des poissons dans les canaux … Covid19 est un avertissement et parmi les espèces en péril l’espèce humaine pourrait bien rejoindre les ours blancs.

But the show must go on …

Et puis l’écoulement des jours qui devient de moins en moins perceptible. Ils passent … identiques comme les grains de sable qui s’écoulent dans le sablier. Les repères calendaires s’évanouissent peu à peu … les jours se suivent, froids et ensoleillés, indiscernables surtout …
Surprise … un pack de film duotone Yellow and Black de feu Impossible Project. Périmé évidemment … Mais périmé comment ?

Last Duotone Film ..
Last Duotone Film ..

Et quand l’addiction est un peu trop forte, un clic, n’importe quoi, et ça repart … Un peu de rangement, une caisse de vinyls … C’est beau un vinyl … même si on n’a plus de platine … on rêve de plage(s) et de grands espaces …

Charlie Brown on the beach ...
SciFi with Charlie

Et mars s’achève … le 3ème mois avec trois mots commençant par la troisième lettre … confinement, covid et chloroquine.

Pour adoucir, j’ajoute le « c » de cerisier …

Hanami soon ...

1+

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement Humeurs categorie dans obsolescence programmée.