#miscelleanees# … Février 2017

10 mars 2017   0 commentaire   permalink

Et c'est parti pour un mois sans … 29 février. Une fois de plus je perdrai le droit de vieillir …

Des (tas de) choses à faire, ou à ne pas faire et mon activité photos est en sommeil. Je réveille donc quelques vieux souvenirs comme ces polas 2013 à Sebastopol avec du film Impossible PX70. Ce ciel …

 

 

Le 6 … Quelques indices discrets (indiscret … moi ? … jamais) apparaissent … l'hiver serait-il sur le départ ?

 

Autres souvenirs déterrés … 2012, Hong-Kong et non pas 15 min mais 15 jours d'éternité.

Ceci expliquant cela (je parle de la qualité de la photo), je débutais dans le pola (le SLR680 utilisé ici sortait même d'un « entretien » express chez Mint HK), les films 600 Impossible de l'époque (code 80) étaient vraiment très capricieux et la température élevée …

 

Le 11 … décès de Jiro Taniguchi … 🙁 …

… et à propos de fuites de lumière (si, si, Taniguchi apportait dans ma vie son lot de photons étincelants et nostalgiques), voila-t-y pas que mon Polaroid 250 en est atteint. En chambre noire (mon wc tous feux éteints) en parcourant le soufflet avec une lampe de poche, on distingue de nombreux petits points lumineux, aveuglants pour un film hypersensible Fuji FP-3000. Et pour ce type de fuites, mes compétences en plomberie lumineuse s'avèrent assez limitées. C'est tout le soufflet qui, atteint par la limite d'âge, se craquèle aux entournures. Et pas question de compter sur le Polaroid 240 à la cellule (à moins que ce ne soient les connexions de la pile) défaillante …

{Polaroid Land 250 / Film Fuji FP-3000B}

 

Le 13 … d'où vient le vent ? Et pour l'occasion un pola²

 

Toujours le 13, le mur tournaisien (« coloriach » … ou pas ?) …

{Polaroid SX70 modif. 600 / Film TIP Color600}

 

Le 14 … Safari photo bruxellois. Il y a des jours avec et des jours sans. Ce fut un jour sans (pourquoi ces polas ratés, flous, roses, très pâles alors que les conditions sont favorables ?) malgré un beau soleil d'avant-printemps …

 

 

Le 15 … encore un petit air de printemps

 

Une fin de mois un peu speed (pour moi 😉 ) … Vite, vite, avant le finissage, deux expos parisiennes. Le Lab14, un streetart qui envahit l'espace, se dilate en 3D et explose littéralement …

 

 

… mais aussi, à Vitry-sur-Seine, SA ville, Christian Guémy plus connu sous le pseudo C215 nous présente une palette de son oeuvre. Pas de pola en « intérieur » mais en extérieur par contre (le premier pola n'est pas un C215) …

 

 

Et une déception (tout le charme du pola ?), des rouleaux encrassés et des spots disgracieux ( … c'est selon) … Comme pour ce nouvel immeuble …

 

… qui a pris la place de la mémorable Tour13 …

 

Ensuite période full-babysitting. Pas le temps de shooter (à peine dormir) … parvenir tout juste à commander 3 films beta de la future nouvelle mouture de Color600. Mais ça c'est une autre histoire …

Et j'oubliais, pas de 29 février … Comment situer ce moment fatidique où votre compteur s'incrémente d'une unité ?

 

Mon arbre …

21 février 2017   0 commentaire   permalink

Excusez ce « mon » appropriateur (ça existe ? … Non … faudrait l'inventer), mais à force de le rencontrer quasiment tous les dimanches une certaine complicité s'est créée …

Chaque semaine, quelques centaines de kilomètres et c'est l'immersion dans un nid de coucous. Je deviens transparent, inexistant, malgré la cuillère au bout de ma main qui, elle, est reconnue et, parfois, appréciée. Parfois, aussi, un éclair (illusion ?) au fond des yeux. Souvent des cris, des borborygmes. Et puis le sommeil …

Fin de partie …

Quittant le nid, c'est au pied de cet arbre que je reprends mon souffle et retrouve ma réalité …

Atteint lui aussi de vieillissement, le soufflet de mon Polaroid 250 est sujet à des fuites de lumière (terme mal choisi pour qualifier une intrusion intempestive de photons) … oui, tout fout le camp …

 

Mais ce n'est pas une raison pour ne pas tester la double exposition … Minéral vs végétal

 

Et avec un SX70 toujours fougueux … En hiver …

 

… ou pas …

 

#miscelleanees# … Janvier 2017

14 février 2017   0 commentaire   permalink

Vite un petit regard en arrière … mes 9 photos les plus appréciées (sélectionnées par BestNine) en 2016 sur Instagram (8 polas et un Hipstamatic … y'a donc pas photo). Pas nécessairement mon choix …

 

… et pourquoi pas 2015 … soyons fou et regardons un peu plus loin …

 

On liquide le vieux calendrier et on fait place à un nouveau, beau, tout neuf. Reste plus qu'à le remplir … oui, un vrai challenge. Ça craint.

Le 3 … sous le signe de la combustion des calories amassées avec gourmandise. Pédalons, pédalons … Quel plaisir de dépasser les péniches 😉

{Polaroid SX70 modif 600 / Film TIP Color600}

 

Apprécié sur Instagram, ce coucher de soleil

 

Mais zaussi un pano …

 

Grisaille, brouillard, pluie, froid, … cocktail peu revigorant. Et si on tentait un pola (trépied + remote shutter). Percera-t-il la brume ? Les photons viendront-ils à lui ? Pas gagné …

{Polaroid SX70 modif. 600 / Film TIP Color 600}

 

Le 11, c'est mon tour. Oui, j'aurais dû me faire vacciner. Ah ! si les virus procrastinaient autant que moi … Aspirine + couette + bon gros bouquin (toujours le Royaume des 7 Couronnes de David Coe mais 2ème tome de l'intégrale) , le trio gagnant.

Le 14 brève échappée … mon royaume pour un graffiti. Oui, je m'étiole. J'ai besoin d'une fresque grandiose, d'un mur somptueux … et Paris ce sera seulement en février. Alors … Tournai, Le/Son Mur, …

{Polaroid SX70 modif. 600 / Film TIP Color 600}

 

Le 17, Tokyo, attend moi j'arrive … bientôt … juste après hanami …

Et en attendant, il fait beau, beau et froid. Très froid. La nature se les gèle et moi, vite fait, je fige quelques instants végétariens avec mon SX70 Sonar qui me déçoit, lorsqu'accouplé au Flash Bar de Mint il me sort des polas noirs de chez presque trop noir. Alors je découple et un petit pola²

{Polaroid SX70 Sonar / Film TIP SX70 Color}

 

Le 19, Uccle Callevoet, sous la gare, un tunnel « tuné » par le collectif Propaganza … pas vraiment cool pour les polas (mais pas que) …

 

et le même Neptune en duotone (une fois n'est pas coutume …)

{Polaroid SLR680}

Le 22, dimanche oblige, Nivezé … et cette sinistre impression que l'homme n'est qu'un automate complexe et que l'intelligence artificielle ne fait que singer l'intelligence naturelle. Cerveau humain, prends garde au bug !

Heureusement, un peu (beaucoup) de soleil, du froid (beaucoup), un manteau neigeux sinon glacé et on zappe pour un bref instant(ané) la réalité …

 

Le 24, passage à Neerpede … Temps gris et pourtant les polas (au flash) tiennent la route … Iota, Soaz, Mehsos (pas nouveau, mais toujours autant impressionnant … 🙂

 

Le 26, premier anniversaire de Maxoule … 🙂

Le 31, Impossible_HQ reprend une photo Instagram avec le tag #TravelTuesday … Envol vers février ?

 

Et petit à petit on pénètre dans l'an 01 de l'ère Trump … une petite élection pour l'homme et, plus qu'un pas, une énorme enjambée en arrière pour l'humanité.

 

#miscelleanees# … Décembre 2016

17 janvier 2017   0 commentaire   permalink

Avec décembre, 2016 peut commencer à se faire du soucis. Pas sûr qu'on voudra prolonger son contrat.

Le 3 … retour des balinais … Sasha retrouve Mr Noé, mais pas que … Beau temps et froid. Allez, on y va … en vélo, évidemment. Le triplé coucher de soleil/balade à vélo/Polaroid ne peut que fonctionner. Pour commencer, deux photos BW dans un pola 250 (je hais Fuji pour avoir abandonné la production des packs 100. Le répéterais-je assez ?) et puis quelques photos SX70 Color assez bof-bof. Le pack me paraît un chouia défectueux : outre les flammèches classiques 🙁 , assez imposantes ici d'autres défauts moins classiques apparaissent. Vais-je me plaindre auprès d'Impossible Project ? Et si je testais le remplaçant de mon APN perdu en terre indonésienne ? Ça c'est une idée, qu'elle est bonne (mais ce n'est pas pour ce blog).

 

 

Le 4 … C'était il y a un mois (moi et les souvenirs précis ça fait deux … au moins). J'achetais à prix d'or (exagération littéraire) deux packs périmés (de quand ? L'emballage reste muet) de 2 films Polaroid 669. Mon problème est une absence de projet artistique (faut d'abord être un artiste, non ?). Alors que faire d'un film périmé ? … pas de modèle dénudé, tatoué, à portée d'objectif. Pas de double exposition mêlant couronne de fleur, jeune fille évanescente, végétation mystérieuse … Non, rien de tout ça. Se rabattre sur son environnement … comme ma passerelle dominicale mais aussi … Quelques tâtonnements (même totalement foiré un pola reste un pola, émotionnellement parlant) et puis l'embellie. C'est bleu de chez schtroumpf, mais ça c'est logique. La chimie a vieilli … Moi-même je me sens bleuir. Mais ça c'est un autre problème.

 

{Polaroid 250 / Film Polaroid 669 expiré}

 

Le 6 … Saint Nicolas ne passera pas pour moi 🙁 … enfourchons Mr B et parcourons la campagne environnante. Paraît que le sport est bon pour la santé. Peut-être. Ce qui est sûr c'est que les préoccupations passent au second plan et qu'éviter les trous passe au premier … Et ça, ça (bizarre cette répétition) fait du bien.

{Polaroid SX70 / Film TIP SX70 Color}

 

Le 7 … escapade nocturne et en passant SX70 modifié 600 + trépied + remote shutter … une gare, la nuit …

 

 

Le 10, un chiffre … 96 cms. Grand et fort le Dushechkin.

Le 13, CCDJ (coup de cœur du jour) sur Polaroid Passion, un noir et blanc Pack100 … cool …

 

 

Et si on parlait bouquin … restons dans la SF-Fantasy … désolé. J'achève un 3ème opus de Laurent Genefort consacré à ce monde/univers d'Omale, les Vaisseaux d'Omale. Des races piègées dans un monde creux artificiel. Par qui ? Pour quoi ? Oui, la SF peut être française 😉 (une pensée émue pour Barjavel). Et si je le sens bien, Mr Genefort a encore beaucoup à dire sur Omale …

Un bouquin achevé, un autre commencé 😉 … La Guerre Éternelle de Joe Haldeman. Un roman sorti en 1974. Le Vietnam, l'absurdité de la guerre, le sort du soldat (pendant et après) … Haldeman en a gardé le traumatisme , l'a exacerbé, l'a « explosé » en un conflit spatial, au-delà du temps et … ce fut ce roman primé (Hugo, Nebula). Le style est nerveux, direct .

Tout processus ondulatoire périodique (la vie ?) ayant ses creux et ses ventres, c'est bien une fin d'année en creux et pas mal d'événements manqués (j'ai même joué au lotto mais peut-on y gagner ?) ou inattendus …

On peut être en creux et tenter de s'évader. Pas besoin d'être papillon 😉 C'était Lille sous un soleil d'hiver …

 

 

Le 25, pas de surprise … Noël 🙂

 

 

Après Haldeman, David Coe et la Couronne des 7 Royaumes, quelques bonnes briques 100% pure fantasy … Je sens que je vais prendre beaucoup de plaisir à suivre Tavis … Et surprise, apparemment, à l'heure actuelle, 5 volumes de l'intégrale (plus de 3000 pages) ont été publiés … de quoi s'y plonger profondément, profondément, profondément …

Et 2016 s'achève. Peut-on parler de suicide ? Peut-être … ce ne fut pas un millésime mémorable … des charretées de morts, des guerres, des taux de micro-particules pas vraiment respirables, un Trump improbable, le désespoir des migrants, … et j'en passe.

<méthode Coué> 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux … </méthode Coué>

 

Bonne année …

31 décembre 2016   0 commentaire   permalink

Une fois n'est pas coutume … déléguons.

Je laisse à Jacques Brel le soin d'exprimer (en janvier 1968 sur Europe1) beaucoup mieux que je ne pourrais le faire les vœux les meilleurs pour 2017.

Et l’envie furieuse d’en réaliser queques-uns.

Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer,

et d’oublier ce qu’il faut oublier.

Je vous souhaite des passions.

Je vous souhaite des silences.

Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil, et des rires d’enfants.

Je vous souhaite de respecter les différences des autres parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir

Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque.

Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille.

Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable. »

Jacques Brel (Europe1, janvier 1968)

En parodiant … (je ne sais plus qui), c'est vrai que le calendrier 2016 ne m'a pas trop plu. J'hésite donc à acheter le 2017 … si j'avais le choix 😉 Espérons que les vœux de ce cher Jacques ne resteront pas lettre morte. Bonne année à toi cher lecteur …

Et deux polas …

Le grand Jacques par Spear …

 

 

et « à votre santé » avec mon cher Dimitri …

 

 

 

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement Humeurs categorie dans obsolescence programmée.