Ma polaroid week …

23 octobre 2017   1 commentaire   permalink

Il y des journées de …, des années de … (je vous laisse les pointillés … n'hésitez pas à les compléter), et, pourquoi pas, une semaine du Polaroid appelée RoidWeek.

La RoidWeek débute, cette année, le dimanche 15 octobre 2017 et chaque jour jusqu'au vendredi 20 octobre le polaroidophile dispose de la possibilité de publier dans un groupe Flickr 2 polas originaux. Il faut donc du pola frais, du moins, non publié.

L'occasion de parcourir la palette thématique de l'instantané : De l'esthétique, du documentaire … De la mise en scène, du « pris sur le vif » … Du pola expiré à la chimie inventive, du pola frais à la chimie malicieuse, du ciel, des sourires, des briques, des fesses, des raton-laveurs aussi, … Tout est question de goût et de plaisir, surtout.

Dans mon cas, amateur un peu éclairé (pour la photo ça peut aider), les polas sont ces instants que la mémoire ne retiendra peut-être plus longtemps mais qui subsisteront le temps … du pola.

Pour moi, pas de séries, pas de thèmes, juste du jour le jour, de tout ce qui peut faire une vie, ma vie …

Jour #1 … Un jour c'est du streetart, Jana & JS à Vienne,

 

Jour #2 … Un autre jour, un automne en rouge (et un pola² pour l'occasion),


 

Jour #3 … Un jour c'est Bruxelles-nord, le ciel à travers les grilles (un autre un pola²),

 

 

Jour #4 … Un autre c'est Togetsukyō, le pont qui traverse la lune ,

 

 

Jour #5 … Un jour c'est Lille ancien,

 

 

Jour #6 … Tournai sous les bombes, peace and love and Mr Bee …

 

 

Une semaine de 6 jours … Le pola est-il réservé aux jours ouvrés uniquement ? Pas pour moi assurément 😉

À suivre …

 

#miscelleanees# … Septembre 2017

10 octobre 2017   0 commentaire   permalink

Bizarre avec septembre qui arrive, je sens l'hiver en embuscade … A moins qu'un bel été indien … Rêvons !

Début en grisaille, mornitude et froidure, trio à la limite de l'infernal, c'est la rentrée, dirons certains. Alors rentrons … mais où ?

À Saint Martin et Saint Barthélémy, Irma souffle et détruit tout. Le climat est vraiment malade … « Mr Trump est appelé à son chevet !« . Ici, il pleut … avec modération. Pourquoi se plaindre ? Un vrai temps de poisson lillois …

 

Et après la pluie … miroir mon beau miroir …

 

 

… ou une bonne bouffée d'air frais …

 

 

En attendant « l'Annonce » d'Impossible Project pour le 13 septembre (Nouveau départ ? Pétard mouillé ? Qui vivra, verra … ), le polaroid 240 savoure ses (presque … quelques packs se dissimulent encore dans la porte du frigo) dernières pellicules Fuji-FP100C … Regrets …

 

Le 14, Impossible Project devient Polaroid Originals … my name is Polaroid, Polaroid Originals … J'aimais bien Impossible et sa saveur de pionnier. Mais ce n'est qu'un juste retour des choses qui nous (à moi et mes SX70) promet/garantit un avenir plein d'instantanés.

Evidemment, je n'ai pu m'empêcher de commander quelques films, nouvelle mouture, nouveau packaging … nouveaux frissons ?

Le 18, le facteur sonne … deux fois … Les packs de films sus-mentionnés 😉 et, en direct des states, une lentille télé 1.5 pour les SX70. Les nouveaux films sont, comme promis, plus rapides … 2 minutes pour un aperçu et développement complet en 15 minutes et … un peu moins chers. Quant au télé … intéressant … (plus de détails ici) … Comme le montre ce premier test avec la fresque de Pso Man à Hellemmes …

 

Muralisme et pack 100 couleur … j'aime … l'integral aussi

 

Le 25, safari bruxellois … des fresques au Polaroid 240 et Fuji-FP100C

 

 

… mais pas que … premier pack de Polaroid Originals Color600 …

 

… pour une petite balade bruxelloise … Une belle réalisation en devenir, un mural d'Evens Brecht (sans ou avec la lentille tele 1.5 …

 

 

Et le ciel aussi entre les buildings …

 

Le mois se termine … peu d'aspérités à vrai dire et l'impression de gaspiller le temps qui reste.

 

#miscelleanees# … Août 2017

16 septembre 2017   0 commentaire   permalink

Un mois qui commence avec un air de valse … décollage immédiat pour Vienne. Quatre jours de canicule (si, si …), de bonheur (inversément proportionnel à la proximité du quotidien ?) surtout et … à nous les viennoiseries .

 

 

Le 6 … Hiroshima, 72 ans déjà et l'humanité sous la houlette de Donald et Kim (à moins que ce ne soit Un) semble n'avoir pas vraiment compris …

 

Le 6 toujours, le quotidien reprend le dessus … hélas. Nivezé. Sur la route un détour rafraîchissant, les graffs du festival StreetFief à Anderlues. Du beau monde dans une cité boraine … Ocreos, Iota, Soaz, Propaganza, KMU, …

 

 

Et mon (vieux) PC qui patine, mouline, … Ta fin serait-elle proche ? Ou … je démarre l'antivirus qui se met à scanner, scanner, scanner … 13 heures plus tard il semblerait que la situation se soit légèrement améliorée. Les jours passent et … en fait oui et non. Le PC mouline (un peu) moins mais il semblerait que les extensions web (pare-feu ?) de mon antivirus free (AVG) bloquent l'accès de sites comme Flickr … Allez comprendre … Si ce n'est que c'est une façon discrète et élégante 😉 de me faire sentir que mon PC (tout comme moi) est ringard, dépassé, et que je ferais bien de m'en débarrasser (à moins que peut-être de passer à Linux ?????). Obsolescence programmée, dirais-je 🙁

Le 10, des éoliennes à Blandain … Je ressors mon polaroid 240 (les soudures toutes fraîches – merci JP – du compartiment piles vont-elles tenir ?). Le film Fuji FP-3000B reste bluffant … de quoi haïr un peu plus cette marque qui en a cessé la production … (et un billet électrique et japonais le 27)

 

 

Le 13, une fois de plus Nivezé dominical et si à 2 pas de l'autoroute un mural a éclos pourquoi ne pas lui rendre visite …

 

Le 14 … passage à Bruxelles pour garnir le frigo des criméens enfin de retour … et détour par Forest et Neerpede (toujours joindre l'agréable à l'utile), superbe mur de Idmtal et Kintero

 

 

 

Le 16 … Papa Loup (le Duschechkin) pour 3 jours à la maison 🙂 … Aïe mon dos … pur bonheur cette partie de cache-cache sous le lit 😉 et petite visite aux éoliennes blandinoises en pleine croissance … (qui a garé sa voiture rouge en plein champ visuel ?).

 

 

Les jours passent … et le 27, grenouille et minéralité …

 

 

Le 29, ceci n'est pas un mur, à Lessines par Smok …

 

Le 30, Harvey saccage Houston et Trump nie toujours que, peut-être, le climat serait un chouia détraqué par nos émissions de gaz à effet de serre … il lui faudrait un bon antisceptique 😉

Et une infidélité à Impossible Project … il a suffi d'un déplorable moment de faiblesse et de la proximité de ma carte bancaire et me voilà participant à la levée de fonds Lomography pour sa Lomo'Instant Square Camera, pour les films Fuji SQ10 … et oui Fuji … où vais-je ?

Et sur la pointe des bottes (et du parapluie), août prend congé. Chacun son tour 😉

 

#vienne2017# … Premières impressions

16 août 2017   0 commentaire   permalink

Vienne … jusqu'il y a peu mon imaginaire viennois débutait (et s'arrêtait … ma culture historico-géographique s'apparente beaucoup à une morne, très morne, plaine) au eiskaffee (appelé chez nous café liégeois sous une forme assez dénaturée). J'imaginais une terre froide, nuageuse ou pluvieuse suivant les jours, juste bonne à faire pousser les saucisses. Pour le reste un peu de Mozart, un soupçon de Catherine d'Autriche, une trace de Sissi avec un air de yodel … léger, non ?

Et me voici pour 4 jours au centre de Vienne dans le quartier des musées … De quoi troquer mon imaginaire contre une/la réalité pure et dure.

Emploi du temps chargé évidemment et, avant tout, humer l'air du temps, appréhender un nouveau lieu, vivre Vienne. Mon tourisme est avant tout péripatéticien … marcher au hasard, ouvrir les yeux, regarder vivre les gens, toucher les vieilles pierres, éventuellement entrer dans un musée (s'il se met à pleuvoir ou si un besoin pressant me pousse à rechercher …), …

Je me contenterai de vous livrer ici quelques impressions d'ordre général, sorte de coulis sur le marmorgugelhupf (un des rares chef-d'oeuvre de la gastronomie autrichienne … je me souviens que lorsque j'étais petit ma maman était experte dans la confection de ce gateau qu'on appelait bundt et elle me confiait la lourde tâche de ramasser la pâte non cuite qui collait sur la parois du récipient … avant de coller sur mon doux minois).

En vrac …

La météo … 36 degrés en moyenne … plus proche du delta du Mékong que de ma campagne wallonne. Allez apprécier un schnitzel-purée dans ces conditions ? L'eiskaffee par contre se laissera apprécier 😉

La ville est calme, sorte de Paris au mois d'août mais … avec des parisiens. On les entend de loin.

Le métro est tout aussi calme, propre, lui aussi, rationnel et climatisé … ouf.

Le viennois est délicatement bourru. Moi aussi … donc pas de problème.

La langue allemande/autrichienne est ainsi faite qu'il est impossible de se souvenir du nom des rues, on se fiera donc à google maps 😉

Pas sûr que le mot « gastronomie » existe sauf pour les gâteaux … débutez toujours le repas par le dessert … Ça suffira amplement (par très grand froid il se peut que goulasch et/ou schnitzels avec les kartoffeln sous toutes les formes soient envisageables).

Vienne a une histoire et ça se sent. Les monuments, sites touristiques ne manquent pas (vous en trouverez la liste dans un bon guide). Les autrichiens ont eu la sagesse d'en rassembler un grand nombre dans le quartier des musées mais pas seulement.

Et puis il y a Mozart … à toutes les sauces.

Comme souvent le voyage débute par un aéroport (et l'espoir que les rayons ne perturbent pas trop la délicate photochimie des packs de films Impossible Project) … et des viennoiseries 😉

 

 

 

#miscelleanees# … Juillet 2017

13 août 2017   0 commentaire   permalink

Juillet … le temps des vacances 😉

Le 4 … cela faisait longtemps … balade en vélo au milieu des champs …

 

 

Le 7 … il était plus que temps. L'expo Street Générations à la Condition Publique à Roubaix ferme ses portes le 9. Une belle réalisation dominée par l'omniprésence de Jef Aerosol et C215 inside mais aussi à la périphérie de l'expo (extérieur et terrasse).

 

 

 

 

Du 9 au 12 … passage en mode babysitting, bonheur et courbatures 😉

Et puis le 13, Papa Loup aka le Dushechkin part pour 1 mois en Sébastopol … 🙁 … direction aéroport et au retour petit passage à Neerpede (on se console comme on peut) … Iota, Mehsos, …

 

 

Le 14 … un colis de chez Impossible avec le film Color600 tuné « Keith Haring ». D'accord le cadre bouffe (dévore ou picore ?) la photo (dixit l'inconditionnel du white frame), il va falloir trouver une utilisation adéquate … graff ? extérieur ? fleur ? … (à lire)

 

 

 

Le 23, retour de Nivezé et petit détour par Seraing … face à face un quartier en pleine rénovation et les installations abandonnées des usines Cockerill. Dans un entrepôt, bientôt réhabilité, un espace en transition accueille le festival Use-In … Pour moi, c'était certainement relâche 😉 … l'abandon n'était pas que virtuel. Quelques égarés, un DJ et sa musique et quelques plaques de bois marquées du passage de quelques streetartistes (Jaba, Ocreos, Iota, …) …

 

 

 

et doucement, le mois se termine …

 

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement Humeurs categorie dans obsolescence programmée.