Zeng Fan Zhi … au MAM (Paris)

31 janvier 2014   0 commentaire   permalink

Pour faire connaissance avec un artiste rien de tel qu'une expo … Et comme il est rare que les expos viennent à nous il faut aller à elles.

Au MAM (musée d'art moderne de Paris) il y avait Zeng Fan Zhi (attention, jusqu'au 16/02/2014), artiste chinois contemporain de renom (si on en croit les prix atteints par ses œuvres), ce qui, pour un béotien comme moi, est assez secondaire.

C'est vrai que ces visages parfois masqués, parfois déformés par des grimaces, et ces mains disproportionnées (l'artiste pense que les mains incapables de dissimulation, contrairement au visage porteur d'un masque, dévoilent la personnalité), sorte de leitmotiv chez le peintre, avaient attirés mon attention curieuse et intéressée.

Donc une expo … courons-y.

N'attendez pas que je dissèque les œuvres présentes, que je vous en dévoile le quoi, le comment et le pourquoi. Non. Mes yeux ont fait leur job, ont nourri mon esprit mais les mots, désolé, je ne les ai pas. Inculture ? Humilité ? (des mots vous en trouverez ici , ou ici)

Étonnamment la présentation des œuvres est faite sur une chronologie inversée … d'abord les récentes (forêts inextricables, entrelacements de branches … pour dissimuler quoi ?), pour finir par les œuvres de jeunesse plus crues (la viande crue sujet de natures mortes qu'il remplacera plus tard, comme sur The Last Supper, par la pastèque plus rafraîchissante) en passant par les œuvres plus connues, masques et grimaces.

Mon polaroid privé de flash (interdit ;-( ), mon reflex privé d'énergie (ah, cette batterie …) restait mon iBidule à l'appareil photo désespérément (volontairement) bloqué sur Hipstamatic, voici donc quelques impressions …

Évidemment la Cène (the Last Supper) … reconstituée (Hipstamatic combo lens Lowy et film Blanko BL4)

Autoportrait (?) …

Andy Warhol …

Un lièvre (allusion à Albrecht Dürer ?) tapi dans l'enchevêtrement d'une forêt mystérieuse.

 

 

Exposition Zeng Fanzhi – Musée d'Art Moderne de… par paris_musees

 

 

Andy Warhol … Life, death and beauty

12 janvier 2014   0 commentaire   permalink

Après 15 minutes eternal à Hongkong en avril dernier, une nouvelle expo Warhol moins exotique puisqu'à Mons.

Le bonheur est il à base d'un subtil mélange, même bref, de célébrité, succès, argent et apparence ? Pour Warhol, la réponse ne faisait guère de doute face à la mort et la déchéance inévitables.

L'expo montoise (130 œuvres … non, je ne les ai pas comptées) focalise l'éclairage sous un triple aspect … la vie, la mort et la beauté et respecte cette thématique non chronologique dans la présentation des œuvres.

Cette exposition au BAM explore à travers toute son œuvre le lien ténu, méconnu, qu’il ne cesse d’entretenir avec la spiritualité et la religion. Son corpus d’œuvres oscille en permanence entre vie, mort et beauté. La mise à jour de cette piété secrète transforme notre perception d’un artiste qui a trompé le monde en faisant croire que ses seules obsessions étaient l’argent, la célébrité et le glamour. Le parcours de l’exposition mène le visiteur à travers les icônes « warholiennes » de la triade « beauté-succès-pouvoir » (site du BAM)

On aime ou on n'aime pas mais de toute façon , je ne pouvais manquer cette exposition géographiquement si proche … si Warhol vient à toi, va à sa rencontre.

Le cadre du BAM est splendide (je ne connaissais pas), à deux pas de la Grand'Place montoise. Et comme manifester une joie totale pourrait paraître indécent, je mentionnerais la présence de gardiens particulièrement hargneux … style brigade du SWAT ou du GIGN, la cagoule et les armes en moins (quoique je n'ai pas été voir si couteaux, étoiles nina n'étaient pas dissimulés sous leurs gilets pare-balle). J'aurais aimé faire quelque polas (des polas à propos de Warhol … juste retour des choses) mais les regards agressifs des sus-dits gardiens m'en a dissuadé.

Contentons-nous de l'entrée du musée et de Jackie 😉

{Polaroid SX70 Alpha / Film IP SX70}

Et comme je ne recule devant rien, allez au grenier, récupérez votre vieil Amiga qui y somnole depuis belle lurette, invitez Debbie Harry (ah, Debbie alias Blondie … sigh … les jeunes ne peuvent évidemment pas connaître …) ou votre cop(a)in(e), tous les deux (je parle de l'Amiga et de Debbie Harry) touchés hélas par l'obsolescence qui m'obsède, et suivez ce tuto pour faire un portrait à la façon du maître …

 

 

Il est parti …

21 décembre 2013   0 commentaire   permalink

sans ME prévenir et tout à coup je lis … JJ Cale , 1938-2013.

Lorsqu'il y a deux dates, c'est mauvais signe. Un début et une fin …

Quoi, une fin ??!!!! Quand ? C'est le 26 juillet 2013 qu'il s'est éteint. C'est vrai qu'il s'était fait discret mais de là à trépasser sans que je m'en rende compte … 🙁

Alors je lui dois bien un petit billet. Vaut mieux tard que jamais. Non ?

Et oui, il figure à mon panthéon musical. Merci JJ . Pour toi, une fleur de magnolia

 

Un concert en 1979 avec Léon Russell (oufti, le look !) …

Et si vous ne le connaissez pas …

 

 

Le Japon sur Instagram …

14 janvier 2012   0 commentaire   permalink

Le Japon … c’est un blog incontournable pour les amateurs de ce pays 1.

Depuis quelques années, David Michaud français immigré au Japon, nous régale avec ses multiples, productions … blog d’abord, livres, photos, safaris photo,

Et même sur Instagram 2 , cette communauté très fermée réservée aux iPhonistes 3 .

L’application Androïd est annoncée pour bientôt. Les clichés de ce photovore nippophile sont visibles sur statigram.

N’étant pas possesseur d’iPhone je me console avec mon iPad … Et mes souvenirs (voyage en 2010) :

  1. j’en suis
  2. Une application qui vieillit vos photos à la façon des appareils Instamatic d’antan
  3. Uniquement pour la publication de photos. Les visiteurs sont évidemment les bienvenus

Coup de coeur … Kamil Vojnar

4 janvier 2012   0 commentaire   permalink

Kamil Vojnar … j’ai découvert au détour des petites rues d’un village de Provence 1 une galerie … sur un chevalet une affiche annonçant l’artiste.
Pas vraiment peinture, pas vraiment photo, les œuvres de Kamil Vojnar évoquent ces vielles photos sur plaque en verre, couleurs passées (plus vraiment couleur, pas encore sépia), délavées (que tentent de « recréer » les applications de phoneographie).
Son univers onirique, ciel, anges, femmes-fées, équilibristes, nous entraîne …

Pour en savoir plus, un article en français sur le site de Radio Prague.

  1. Saint Rémy de Provence

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement J’aime categorie dans obsolescence programmée.