Du Polaroid 669 …

2 janvier 2017   0 commentaire   permalink

Il y a un peu plus d'un mois (ou deux … le temps passe si vite) Supersense proposait du 669, périmé (en 2008) évidemment, à un prix pas trop dissuasif.

En combinant un vendeur sérieux, un moment de faiblesse personnelle face au e-commerce (quelques clic et Paypal fait le reste), un prix point trop excessif, un esprit aventureux à défaut d'être créatif, … et j'en passe. Je craque pour deux films et qui vivra verra …

Ce sera à mon Polaroid 250 que la lourde tâche incombera … ne pas me faire regretter mon achat impulsif. Et même si le soufflet du pola est légèrement fatigué et laisse pénétrer quelques poignées de photons indiscrets, piégés par le film Fuji NB ultra sensible (3000 ISO), je pense que ça n'aura guère d'impact sur le Polaroid 669 et ses 80 ISO.

Aie … la première photo peine à s'extirper du pola et laisse augurer pas mal de déceptions … La deuxième passa plus facilement mais …

 

… et puis, une embellie. Périmé, le film l'est. Ce qui donne droit à une teinte bleutée caractéristique. Mais c'est du Polaroid (la qualité était au rendez-vous) et … voilà

 

 

 

 

Et même une double exposition …

 

Pour conclure cher Fuji, shame on you pour avoir abandonné la production des films pack 100, condamnant nos pauvres Polaroid 250 et autres.

 

NDE with Fuji FP3000B … Un post noir (et blanc aussi)

12 décembre 2016   0 commentaire   permalink

NDE ? C'est vrai, EMI aurait-été plus approprié sur un blog francophone …

Je m'explique … le dimanche est pour moi une journée particulière avec quelques heures d'autoroute, une courte (mais déjà trop longue) immersion hebdomadaire en terre d'Alzheimer (dénomination suffisamment abstraite … la réalité est tout autre) … et un moral un peu de la même couleur.

Avec moi, toujours, un Polaroid … Cette fois c'était le tour d'un Polaroid 250 avec film Fuji FP-3000B entamé.

L'envie (parfois ça me soulage et j'oublie l'autre versant de la journée) d'un simple clic (oui le Polaroid 250 est moins volubile qu'un SX70. Un KliK net mais discret lui suffit) et, pour l'occasion, une photo impromptue (pas vraiment originale, le lieu m'ayant déjà inspiré quelques photos) sur une aire d'autoroute. 30 secondes plus tard … la photo et cette impression incongrue (allez savoir où les méandres cérébraux peuvent vous entraîner) … ce long tunnel débouchant sur la lumière, aveuglante … EMI. Expérience de Mort Imminente …

J'ai shooté deux versions … habitée … ou pas.

 

 

Une version SX70 … comparaison n'est pas raison …

 

Et encore deux photos, ailleurs (fallait achever le film pour tester un Polaroid 669 expiré). La tension n'en est pas moins haute 😉 …

 

 

Et, pourquoi pas, un pont …

 

Accessoirement je pensais à mon pauvre Polaroid 250 en sursis, en état de mort imminente, Fuji, en cessant sa production de film pack100, l'ayant condamné à trôner dans une vitrine, vestige inutilisable donc pitoyable. Quelques boîtes traînent encore et périment lentement dans mon frigo. Oui, la fin est proche. Obsolescence imposée.

 

Avril, mois du Polaroid …

16 avril 2016   0 commentaire   permalink

Les films Impossible Project n'aiment pas trop le froid, apprécient la lumière … l'hiver ce n'est pas trop leur truc. 1

Avec avril, c'est le printemps qui revient … les oiseaux chantonnent, les magnolias s'embrasent et les polas sentent la sève monter … Et puis, il y a Expolaroid, des événements Polaroid ici, là et même ailleurs.

Une petite séance shooting printanière, tout en douceur, … Quand les « outils » se font modèles.

D'abord les packs 100 2, un Polaroid 250 …

 

… et le Polaroid The Reporter, sympa pour qui a un feeling précis pour évaluer les distances, …

 

… le format intégral à l'avenir plus assuré, comme le Polaroid CL635 …

 

… le SLR680 …

 

… le SX70 …

 

  1. Au polaroidophile rien n'est cependant impossible 😉
  2. Fuji va-t-il abandonner la production des films ? Un repreneur se dessine mais pourra-t-il aller au bout de ses projets ? Oui, faute de films, l'avenir est incertain pour ce type de caméra.

Art Liberté, du mur de Berlin au Street Art … et du Fuji FP100C

4 avril 2016   1 commentaire   permalink

Imaginez un collectionneur récupérant des fragments du mur de Berlin et demandant à des street artistes de l’époque berlinoise mais pas que, de s’emparer de ces fragments et de faire revivre cette époque où, sous les coups d’archet de Rostropovitch, les artistes exaltaient sur ce mur éventré la liberté retrouvée.

L’expo Art Liberté, du mur de Berlin au Street Art, rassemble les oeuvres réalisées, y ajoute quelques Trabant iconiques (peut-on imaginer l’ex-Allemagne de l’Est sans cette voiture ?) et quelques grandes fresques, JimmyC, L7m. Au résultat, une superbe expo gratuite dans un très beau cadre, le domaine de Luchin, centre d’entraînement du LOSC …

Et pour l’occasion, j’ai ressorti mon Polaroid 250 nourri au film Fuji FP100C … avec nostalgie, sachant que Fuji a décidé d’arrêter sa production de film format pack 100 et que même s’il reste quelqu’espoir (Florian Kaps, un des fondateurs d’Impossible tente l’impossible … reprendre la production de ces films), l’avenir des films peel-apart semble assez compromis … Faut-il ajouter que ce bon vieux pola a suscité l’intérêt de visiteurs 🙂

Par James Cochran (JimmyC) et L7m …

 

Lou Reed par James Cochran sur un fragment du mur de Berlin (et une fuite de lumière ?) …

 

David Bowie et Iggy Pop par Jef Aerosol (autre face du fragment du mur) …

 

et une Trabant (dans le fond, une fresque de L7m) …

 

 

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement pack100 categorie dans obsolescence programmée.