#pola²# où il est question de moulin …

1 avril 2018   1 commentaire   permalink

Quand le grain vient à manquer, le moulin s'arrête … pas le vent.

Vaguement pitoyable, le moulin immobilisé devient site touristique … pas vraiment glorieux. Heureusement que le Polaroid interprète la réalité, lui donne un (une ?) aura chargé de mystère …

 

 

 

 

{Polaroid SX70 / Film Polaroid Originals SX70 Color}

 

Bye bye hiver …

22 mars 2018   0 commentaire   permalink

L'étymologie est une science assez sympathique … Connaître l'origine des mots, c'est s'en rapprocher, faire sauter les secrets, établir entre eux et nous une certaine complicité.

Ainsi, je me posais assez basiquement la question « hiver, ça vient d'où ? Et ça veut dire quoi ? ». Je me retournais donc vers le grand sage, Wikipedia, qui me répondit

… est un emprunt au bas latin hibernum (« hivers »), qui est une abréviation de la locution du latin classique hibernum tempus (« saison hivernale ») et a évincé le latin classique hiems

Et oui, l'hiver et bien c'est l'hiver qui vient du latin hiver et signifie hiver. Et hiver, dans le bon sens commun, c'est le froid et la neige. Et cela me fit penser à la surprise quasi générale lorsqu'il y a peu il neigea sur nos régions … Comment, la neige ? Et tout fut paralysé. Admettons qu'en plein mois d'août on aurait compris que les saleuses soient en repos. Mais en février-mars ?

Cela dit, cette année, je ne suis pas mécontent qu'il nous quitte (pas de panique, il reviendra … dans 9 mois). J'aime le printemps …

 

 

 

 

 

#my burmese days# … Dans les rues de Rangoon

18 mars 2018   1 commentaire   permalink

Après la gare, descendons vers la rivière Yangon , dépassons la pagode Sule recouverte d'or (je suppose) et plongeons dans les vieux quartiers chinois …

Les trottoirs sont exigus, encombrés (échoppes, gros générateurs électriques because coupures d'électricité fréquentes, …), défoncés (gare aux trous, aux dalles qui basculent et aux égouts ouverts ici et là, et on ne s'étonne pas de croiser un rat apparemment surpris de nous voir).

Là aussi, le temps et les pluies de mousson ont donné un sacré coup de vieux aux maisons coloniales, pas encore ruines ni taudis mais pas loin …

La circulation (piétons, voitures et étonnamment, je pense au VietNam, pas de motos) y est dense on klaxonne quand on est une voiture et, comme piéton, on y va … et ça passe généralement (attention aux mauvaises bonnes idées, comme celle de confier sa sécurité aux passages pour piéton).

Très vite on abandonne (partiellement) politesse et courtoisie … si on veut progresser dans et avec la foule il faut rester dans sa bulle et y aller sans états d'âme …

Les taxis sont omniprésents, vous appellent d'un discret coup de klaxon … reste à leur expliquer votre destination. Abandonner l'accent d'Oxford (et alentour), wouler les ew, … et peut-être verrez-vous le chauffeur acquiescer et vous donner un prix que vous diviserez par deux avant de l'augmenter petit à petit … si le taxi ne s'est pas encore envolé. Après quelques échecs, on en vient à gérer les transactions à la satisfaction des deux parties. Attention, lorsque vient le moment du paiement évitez les billets légèrement déchirés … ils seront refusés obstinément par le chauffeur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

#my burmese days# … Yangon Central Railway Station

14 mars 2018   0 commentaire   permalink

La gare centrale de Yangon ex-Rangoon a été construite par les anglais en 1877 puis détruite en 1943 lors de la retraite anglaise face aux japonais et reconstruite en 1954 dans un style typiquement birman … dixit Wikipedia.

Depuis beaucoup d'eau a circulé sous les ponts et autant de trains … le bâtiment à la façade noircie par les pluies de mousson (et délaissé par la junte militaire au pouvoir) a pris un sacré coup de vieux. Et il n'est pas le seul … 😉

Des locomotives ancestrales (ayant abandonné le charbon cependant 😉), des wagons ouverts assez rudimentaires, des usagers et des vendeurs à la sauvette qui traversent les voies, … Impossible de ne pas penser au Pont de la Rivière Kwai ou à un imaginaire Tintin en Birmanie.

Un pola² s'impose. Non ?

 

 

 

 

 

Surprenant, incongru que fait-il là ? Un train japonais des JR railways …

 

 

#miscelleanees# … Février 2018

11 mars 2018   0 commentaire   permalink

Le plus petit mois de l'année et pourtant …

Il commence par une session baby-sitting qui s'achève … 4 jours intenses, pour mon dos, pour la pratique du néerlandais, pour le « racontage » d'histoire (et là, j'avoue, raconter passionnément encore et encore les tomes 2 et 3 de Louca, du foot, du foot et encore du foot alors que le foot je déteste, j'ai fait fort … et eux ils adorent …  » encore 爷爷 », oui 爷爷 – yeye – c'est moi), pour la fabrication d'arc artisanal (un « bam », c.-à-d. un morceau de bois souple – rare en cette saison au cœur de Bruxelles – et une ficelle. Il faut savoir faire flèche de tout bois, au propre et au figuré.), et plein d'autres choses … mais aussi un petit safari photo à Saint-Gilles et BXL pour tester le Lomo Instant Square

 

 

… un petit monstre intéressé (y'a pas d'âge) par la production paternelle …

 

Le 3 … reçu 2 packs doubles de films Polaroid 600 expirés (03/2009) évidemment. Leur reste-t-il un souffle de vie ? Comme souvent le pod central a mieux résisté à l'usure du temps … par contre après 6-7 photos la batterie rend l'âme 🙁

 

… et Mr B. un peu délaissé ces derniers temps …

 

Le 4, lever de soleil … le pola y ajoute toujours une touche dramatique plaisante-angoissante et sur le Fuji révélation d'un mystérieux trou noir (Fuji serait-il du côté obscur ?). Quant aux couleurs, on reste dans l'interprétation libre …

 

Le 6 … détour par Roubaix (pour Benjamin 😉 ) . Quelques C215 versions pack100 et pola600 expiré, avant que le temps ne les emporte dans son naufrage …

 

… et un Jef Aerosol au Polaroid 240 …

 

Le 7 … passage à BXL et détour par Neerpede et un spectaculaire hibou par Mehsos …

 

Ce sont les vacances … pour eux. Quant à nous, baby-sitters, va falloir assurer … et abandonner, faute de temps, les réseaux sociaux 😉

Et quant ils nous quittent, il nous reste désolation et mal de dos 😉

 

Du soleil, de la fraîcheur aussi … et une douce impression que le printemps pourrait faire son retour.

 

Le 19 … destination un chouia controversée … la Birmanie. Oui, Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix et les rohingyas … alors ? Oui, alors … je reste sans réponse. Je disais dans un précédent billet que j'avais, suite à ces événements, découvert que « bouddhiste agressif » n'était pas un oxymore et j'en suis encore pantois.

Tout voyage commence par une valise ou l'art d'emporter son espace vital avec soi. Qu'oublierais-je cette fois-ci ?

… puis l'avion, l'arrivée en terre inconnue, le jetlag (en fait, non), l'acclimatation, la découverte de Yangon, le départ pour Bagan (plein de choses), et ce baptême en ballon le 28 février … date à laquelle (faute de 29) j'emprunte la mythique Route 66 …