Ma #roidweek# de printemps 2017 … day #2

17 avril 2017   0 commentaire   permalink

Un instant c'est combien ?

Dans une vie antérieure je vous aurais parlé de Ahmed H. Zewail qui, en 1999, reçut le prix Nobel de chimie pour ses études du mécanisme des réactions chimiques. Oui, vous savez (ou pas … il y a de multiples autres façons de prendre son pied), c'est ce qui se cache derrière le « -> » de l'équation chimique. Il parvint à capter les très courts instants (émouvants) de rencontre, de fusion d'entités moléculaires … Plus le temps est court, moins le flou est grand (vous me suivez ?). Et pour lui, ce furent des instants de 10-15 sec (femtosec pour les intimes) qu'il parvint à shooter …

Pour mon bon vieux SX70 quand la lumière est bonne, qu'il est en forme, c'est au 1/175ème de seconde qu'il capture l'instant … soit du court(long ?)-métrage pour un femtochimiste.

Je ne sais pas trop pourquoi je vous dit ça … je suivais les divagations de mon esprit.

Pour ce day#2 de la semaine de l'instantané … quelques moments polaroidesques 😉 … Quand la nature se met au repos …

 

 

#pola²# … un mur et des milanais

10 septembre 2016   0 commentaire   permalink

Un peu à l'écart du bruit et de l'agitation milanaise … un couvent, une institution hospitalière, les archives diocésaines, et, je suppose, une maison de retraite bordent cette place paisible.

Des bancs, des personnes âgées et ce mur confié à Walter Contipelli et Alessandra Montanari, AKA Orticanoodles, pour les 140 ans de l'institut Gaetano Pini … 600m de peinture murale, 13 portraits de milanais illustres, le tout avec la bénédiction (et le « prêt » du mur) par les autorités ecclésiastiques.

Et oui … les voies du seigneur sont impénétrables et souvent surprenantes 😉

Et en polaroid (en numérique sur @necDOT, évidemment) ça donne quoi ?

 

 

 

 

 

 

{Polaroid SX70 modif 600 / Film TIP Color600. 3.0}

 

#pola vs hipsta# … Le cri …

22 mai 2016   1 commentaire   permalink

Non il ne s'agit pas de Munch … le cri c'est lui et, artistiquement, tout autre cri ne peut être que chuchotement 😉

Mais crier est donné à tous même si les potentiomètres ne sont pas tous into the red.

Donc, pour ce billet, des cris … plus ou (plutôt) moins sonores. Et, pour moi, une façon de retrouver ma rubrique #pola vs hipsta# dans laquelle, sans « parti-pris » aucun (mode <langue de bois> sur on), j'oppose un pola (SX70 modifié 600 / Film TIP Color 600) et un cliché iphonéographique (Hipstamatic Florence/Robusta et Jane) …

Il est vrai que la possibilité d'édition (changement d'objectif, de film + différents réglages) après la prise de vue, a selon moi dénaturé Hipstamatic …

 

 

 

 

Et, ne boudons pas notre plaisir, les polas, seuls, dégagés de leur gangue numérique … Avec, pour y accéder, la passerelle surplombant la gare de Lille Flandres et menant directement dans l'antre de l'Aéronef (complexe Euralille), écrin de ces oeuvres pariétales …

 

 

 

 

{Polaroid SX70 conv 600 / Film TIP Color 600}

 

#miscelleanees# … Mars 2016

10 avril 2016   0 commentaire   permalink

Et ça repart … en mieux ? Pas pour la meteo … grisaille et pluie. L'envie de pas grand chose et donc pas grand chose au compteur. Blues hivernal, même si l'hiver bat tous les records de douceur ?

Et si je me replongeais dans le Silo de Hugh Howey et ses Origines

Un appel à candidature pour une expo Expolaroid à Saint-Gilles, Bruxelles et une triple (au moins) question … Participe-je ? Mais alors … quelles photos (oui, qu'est-ce qu'une photo digne d'intérêt ? La question est, pour moi, ouverte et risque de le rester longtemps) ? Et, ensuite, sous quelle forme (taille, cadre, collage, support … ) ? Après de longs brainstorming avec moi et moi-même (Je étant excusé), la décision fut prise et la candidature envoyée. Acceptée … ou pas ? Réponse, fin du mois.

Et en attendant, avec une certaine mornitude 1, j'ai l'impression de vaquer 2 … Mais pas totalement …

Le 6 … oui, la neige existe. J'ai rencontré quelques flocons égarés à Nivezé …

{Polaroid SX(6)70 / Film Color 600}

 

… entre deux vacances ou deux vacations, allez savoir, cette photo à l'Instant Lab, souvenir de HongKong en 2013 alors que la fièvre polaroidesque venait de m'atteindre et que mes 2 polas étaient en remise en forme chez Mint …

 

… ou ces semblants de jidori (les Chinois diraient zi pai, 自拍. Oui, passer le HSK2 est toujours en projet) ou selfie japonais …

{Polaroid SX(6)70 / Film Color 600 / Close-up #121 / Remote shutter}

 
Le 10, délicieuse balade en bordure d'Escaut …

{Polaroid SX70 Alpha / Film TIP SX70 Color}

 

… et le 11, un CCDJ (Coup de Cœur Du Jour) sur Polaroid Passion sur le même thème mais avec une photo de décembre 2015 …

 

{Polaroid SX70 Alpha / Film TIP SX70 Color}

 

Le 12, un week-end à la nième puissance … le Dushechkin, alias ma canaille … mes articulations vont souffrir (ont souffert) mais quel bonheur …

Le 15, voilà-t-y pas que Graffito Books à Londres m'annonce que le bouquin Street Artists 2 est sorti avec des photos de moi (ou plutôt, par moi … Stik, Vexta, Zacharevic, Gregos, …) … On en avait parlé par mail il y a plus de 6 mois. Rien de concret, rien de précis et voilà. Et, petit pois sur l'agneau bouilli (version britannique de la cerise sur le gateau), ils me demandent l'autorisation de pouvoir utiliser d'autres photos pour un prochain bouquin consacré aux femmes street artistes … why not ? …

… je ne peux résister à l'envie de ressortir la photo de Vexta à Newyork (Bushwick) en 2013. Ce n'est pas du pola … nul n'est parfait 😉

 

Le 16, Gand … rattrapé par un microbe, une bactérie ou un virus (allez savoir quand vous êtes presbyte) le one day citytrip fut écourté … dommage. Mais, stoïque et acharné, oui, la weregaren straat ne m'a pas échappé …

{Polaroid SX(6)70 / Film Color 600}

 

… mis KO par ce tout petit virus grippal … grrrrrrrrrr 🙁 Il n'y a plus qu'à plonger au fin fond de sa couette et attendre des jours meilleurs.

Et à propos de jours meilleurs, le 18, un de mes couchers de soleil sur la Featured Friday/ Flickr Édition de SnapItSeeit … 🙂

 

Que faire au fond se son lit ? Lire. Très vite, j'ai fait le tour des silos 1, 17 et 18 (Hugh Howey, Silo Origines) … sombre, cauchemardesque, … vite, vite, le tome 3 ! Comme Actes Sud ne l'a pas encore sorti dans Babel, sa collection poche, je vais devoir attendre. Et pourquoi ne pas se retourner cette fois-ci vers de plus grands espaces, de plus grands espoirs, avec le Cycle de Fondation de Isaac Asimov , le roman historique du futur ?

 

Le 22, ils ont frappé BXL … détonations, fumée, sang, cadavres … le tout sous un ciel printanier. Et toujours cette impression que les dieux de n'importe quel bord qu'ils soient ont toujours servi de prétexte, d'alibi, de moteurs pour torturer, égorger, décapiter, inquisitionner, envoyer au bûcher, … S'ils pouvaient nous laisser vivre en paix !

Une fin de mois teintée de sidération horrifiée, de grippe, de total fun avec le Dushechkin et son frangin, de déception aussi …

Errare humanum est … oui … mais surtout éviter de perseverare …

{Polaroid SX70 modif / Film TIP Color 600}

 

Oui, ma candidature à Expolaroid Saint-Gilles n'a pas été retenue pour des critères de cohérence esthétique … cohérence avec qui, avec quoi … qui sait ? Et cette question lancinante … « Quand peut-on dire qu'une photo est belle (esthétiquement cohérente 🙂 ) ? » . Pour moi, scientifique de formation, avec fondamentalement un esprit binaire (bien qu'atténué avec l'âge par une petite touche de fuzzy logic), la question reste entière (et La réponse, si elle existe, aux mains des spécialistes de l'art). A titre d'exemple d'incohérence esthétique … ma proposition pour Expolaroid Saint-Gilles

 

et ainsi mars s'achève …

 

  1. Néologisme proposé à l'Académie Française … réponse dans 50 ans
  2. Amusant de constater que vaquer ou vaquer à ce n'est pas la même chose

#paris# Keith Haring, le 104 et les quais …

31 mai 2013   0 commentaire   permalink

Paris … de temps en temps, laissons nous attirer par la lumière et, il faut l'avouer, Paris reste encore assez brillant 1. Quoique … Mais Paris, c'est aussi, encore et toujours, … Paris.

Et ces jours-ci, il y avait l'expo Keith Haring au Musée d'Art Moderne et au 104.

Pour aller au 104, au lieu de descendre à la station de métro la plus proche (métro Riquet), préférez par exemple métro Stalingrad et rejoignez la rue Riquet puis la rue Curial (le 104) apres avoir longé pendant quelques minutes les quais réaménagés. Si le soleil est de la partie (avec des si … donc pas ce printemps 2013), vous arriverez au 104, le cœur léger.

Il semblerait que Keith Haring et ses grandes œuvres n'attirent pas la foule (du moins en semaine) … Et qui s'en plaindrait ? Pas moi. Le 104 est presque tout à vous. Quelques « sculptures » (graffitis 3D ?) et grandes fresques (les « grands formats ») comme les 10 Commandements vous y attendent.

Et puis, il y a la « grande » expo au Musée d'Art Moderne (métro Iéna). Calme, aussi. Et c'est un bonheur de découvrir cet artiste, sa vie, ses révoltes, …

Quelques photos Hipstamatic (d'autres sur Flickr) …

 

 

 

 

  1. Même si, à l'image des touristes asiatiques, j'ai parfois l'impression de m'immerger dans un monde impitoyable 😉 … mendiants, vol à la tire, engueulades, … chaque chose a sa part d'ombre.

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag 104 dans obsolescence programmée.