#miscelleanees# … Septembre 2017

10 octobre 2017   0 commentaire   permalink

Bizarre avec septembre qui arrive, je sens l'hiver en embuscade … A moins qu'un bel été indien … Rêvons !

Début en grisaille, mornitude et froidure, trio à la limite de l'infernal, c'est la rentrée, dirons certains. Alors rentrons … mais où ?

À Saint Martin et Saint Barthélémy, Irma souffle et détruit tout. Le climat est vraiment malade … « Mr Trump est appelé à son chevet !« . Ici, il pleut … avec modération. Pourquoi se plaindre ? Un vrai temps de poisson lillois …

 

Et après la pluie … miroir mon beau miroir …

 

 

… ou une bonne bouffée d'air frais …

 

 

En attendant « l'Annonce » d'Impossible Project pour le 13 septembre (Nouveau départ ? Pétard mouillé ? Qui vivra, verra … ), le polaroid 240 savoure ses (presque … quelques packs se dissimulent encore dans la porte du frigo) dernières pellicules Fuji-FP100C … Regrets …

 

Le 14, Impossible Project devient Polaroid Originals … my name is Polaroid, Polaroid Originals … J'aimais bien Impossible et sa saveur de pionnier. Mais ce n'est qu'un juste retour des choses qui nous (à moi et mes SX70) promet/garantit un avenir plein d'instantanés.

Evidemment, je n'ai pu m'empêcher de commander quelques films, nouvelle mouture, nouveau packaging … nouveaux frissons ?

Le 18, le facteur sonne … deux fois … Les packs de films sus-mentionnés 😉 et, en direct des states, une lentille télé 1.5 pour les SX70. Les nouveaux films sont, comme promis, plus rapides … 2 minutes pour un aperçu et développement complet en 15 minutes et … un peu moins chers. Quant au télé … intéressant … (plus de détails ici) … Comme le montre ce premier test avec la fresque de Pso Man à Hellemmes …

 

Muralisme et pack 100 couleur … j'aime … l'integral aussi

 

Le 25, safari bruxellois … des fresques au Polaroid 240 et Fuji-FP100C

 

 

… mais pas que … premier pack de Polaroid Originals Color600 …

 

… pour une petite balade bruxelloise … Une belle réalisation en devenir, un mural d'Evens Brecht (sans ou avec la lentille tele 1.5 …

 

 

Et le ciel aussi entre les buildings …

 

Le mois se termine … peu d'aspérités à vrai dire et l'impression de gaspiller le temps qui reste.

 

#streetaroid# Le mur libre de la VUB Sporthall …

7 avril 2017   1 commentaire   permalink

Un long mur gris pas très sympa … juste gris-béton. Livrez-le aux graffiteurs et … miracle, couleurs et vie au rendez-vous.

Les artistes s'y succèdent à un rythme soutenu … les graffs apparaissent et disparaissent aussi rapidement.

Ce jour-là, c'était Lerart … une approche en triptyque …

 

 

 

mais aussi …

 

Je comptais y voir une oeuvre de Soaz … trop tard. Heureusement, sur le mur du Mont des Arts, il y avait celle-ci …

{Polaroid SLR680 / Film TIP Color600}

 

#pola²# … La parfumerie, espace public …

30 septembre 2016   0 commentaire   permalink

C'était, je suppose, d'après le nom, une vieille usine (de parfum ?) ou un entrepôt, abandonné … Un hangar aussi, devenu abri pour sdf, dévasté par le feu il y a un an ou deux (ou plus …) puis rasé et réduit à une surface bétonnée, nue, dans l'attente d'un renouveau.

Déclaré espace public … bonjour les graffeurs, les skate(u)rs, les tentatives de jardinage urbain, les bonnes intentions citoyennes et, hélas, le citoyen étant ce qu'il est, pas vraiment, pas toujours, responsable alors bonjour déchets et détritus … dommage. Un retour à l'état sauvage façon urbex, cité et béton … Avant une rénovation/aménagement aujourd'hui engagée.

Dois-je ajouter que cette « surface » se trouve/ait à Molenbeek, que les photos ont été prises en octobre 2015 et que pour les raisons que l'on sait, le sang et le bruit, je les ai laissées reposer au fond de leur boite car elles ne reflètent en rien cette commune … mieux représentée par le MIMA, lumineux (ne manquez pas l'expo City Lights prolongée jusqu'au 31 décembre 2016), situé à juste un peu plus de deux pas de ce lieu …

 

 

 

 

 

 

Le « Kanaal » c'est ça aussi …

 

 

 

 

#miscelleanees# … Mai 2016

16 juin 2016   0 commentaire   permalink

Pour beaucoup mai débute avec du muguet (si le climat le permet) pour d'autres, autrement. Ainsi, pour moi ça sera (c'était … on est déjà en juin) 3 jours de sable fin et d'embruns … à la mer du nord (qui a parlé de soleil ?), donc, à priori, plus coupe-vent/Kriek que maillot/mojito 🙁 … quoique … Et (finalement) un soleil sympa mais aussi (mer du nord oblige) un vent marin à cailler un manchot terre-neuvien … Non, j'exagère, il faisait beau, on sentait bon le sable presque chaud …

 

{Polaroid SX70 modif / Film TIP Color600 3.0 Beta}

 

Faut dire que 6 jours avec le Dushechkin, ça demande une condition physique exemplaire 🙂 et mes articulations s'en ressentent …

Lorsque le soleil luit, lorsque le thermomètre monte, la nature s'emballe …

… colza et éoliennes, énergie verte sur tapis jaune, …

 

… azalée …

{Polaroid SX70 modif. 600 / Film TIP Color600 GEN 3.0 Beta}

 

Et lorsque la musique lumière est bonne, un SX70 Color assure …

{Polaroid SX70 / Film TIP SX70 Color}

 

… et la génération 3.0 arrive pour les packs Color 600, SX70, nouvelle chimie, nouveau packaging, yessssss … en même temps que le I-1, le pola façon Impossible, un look étrange mais la preuve de la bonne santé d'Impossible et d'une certaine pérennité de nos bons vieux SX70, SLR680, … et ça c'est cool 🙂

Une deuxième semaine froide, très froide … mais où sont passées les normales saisonnières ? Une envie d'automne au Japon … ça passera.

Et lorsque tout est calme, trop calme, le besoin d'entendre le bbzzzzouuiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiinnnnnngggKlak du pola … alors on fait n'importe quoi (oui, l'addiction est forte) comme cette photo en terre « hostile » (… une feuille d'hosta) …

{Polaroid SX70 modif. 600 / Close-up #121 / Film TIP Color 600}

 

C'était en mars, après une descente sombre et prolongée (les deux premiers tomes) dans le Silo de Hugh Howey, j'avais répondu à l'appel de la galaxie et d'une traite, ou presque, j'ai relu la série Fondation (un vague souvenir d'une première lecture, il y a plusieurs dizaines d'années), les 5 romans d'Asimov retraçant l'histoire du futur (on sent que les romans ont été écrits dans la deuxième moitié du XXe siècle … les merveilles technologiques ont parfois un petit relent de périmé). J'aurais aimé y retrouver le souffle attendu mais …

Cela étant fait et avant un retour auprès des vivenefs de Robin Hobb, le troisième et dernier tome de Silo, Générations, m'attend. Un futur moins glorieux … Plein d'appréhensions (lorsqu'on vit un roman, on aimerait influer sur son déroulement … Hélas …) je reprends l'interminable escalier et entame une dernière fois la descente (à moins que ce ne soit une remontée) assez infernale …

Le 20 (déjà) … Bruxelles et le MIMA … temps gris (non, je ne suis pas obsédé par la meteo mais « temps gris » = « pola foireux » et ça, ça me chagrine un max). Surprise … un Mr Chat tout frais dans les marolles et surtout Swoon (Caledonia Dance Curry … c'est son vrai nom … tout un programme. Non ?) au MIMA …

 

 

 

Le 21, retour au domaine de Luchin pour la dernière semaine de l'expo Art Liberté, du mur de Berlin au Streetart … Et au moment où vous lirez ces lignes, l'Euro aura débuté, les belges auront déjà perdu/gagné (biffez la mention inutile) mais, j'avoue, moi et le foot on n'est pas trop potes. Comme je ne suis pas rancunier … Eden Hazard par C215 …

 

Sentant en moi le doute s'immiscer, un petit test … oui, la nouvelle chimie Color 600 GEN 3 d'Impossible Project semble voiler les couleurs, raboter les contrastes tout en préservant les détails. Cette comparaison avec le SX70 Color 2.0 (qu'en est-il avec les nouveaux packs ?) me paraît assez explicite …

 

3 jours full babysitting avec le Dushechkin … que du bonheur. De ce côté, en mai, gâté je fus …

Et pour finir, pas vraiment en beauté … pluies et orages …

 

Autour du MIMA … en attendant l’ouverture …

4 mars 2016   0 commentaire   permalink

L'ouverture du MIMA, alias le Millennium Iconoclast Museum of Art (et oui …), est programmée pour le 24 mars.

C'est au bord du canal Charleroi-Bruxelles, sur le quai du Hainaut à Molenbeek (quand la no go zone médiatique devient une zone to go 😉 ) , dans les anciens bâtiments de la brasserie Belle-Vue, que va s'ouvrir ce musée aux objectifs pour le moins appétissants …

Le MIMA exposera un art où les domaines créatifs sont totalement décloisonnés: un mélange de cultures musicales (punk-rock, electro, hip hop, folk), graphiques (graphisme, illustration, design), sportives (skateboard, surf, sport extrême), artistiques (cinéma, art plastique, performance, BD, tatouage, stylisme), urbaines (graffiti, street art) et geek. Concrètement, le musée présentera des artistes qui, par le simple fait de ne pas s’exprimer uniquement dans la communauté de l’art contemporain, reflètent une nouvelle pensée. (ArtistikRezo)

Et pour commencer une exposition (du 24/03 au 28/08/2016) où devraient se côtoyer des oeuvres de Momo, Faile, Swoon (Wowww … j'y cours) et Maya Hayuk,

En prélude à l'inauguration et pour patienter (oui, je piaffe) quelques polas dormant dans mes cartons …

… Maya Hayuk à Bruxelles (en face d'Alice Gallery) …

 

… les bâtiments Belle-Vue …

 

… un pola avec film Fuji FP100C (film récemment et définitivement condamné par ce même Fuji … implacable logique économique 🙁 ) …

 

 

… à côté, l'hôtel Meininger où on peut apprécier quelques fresques de Dude Company …

 

 

… toujours sur le quai, un square et le disc-o-phare (Solo Cink, Ognev Vlaminck, Costik) …

 

 

… mais aussi le terrain friche de la Parfumerie, avec ce bâtiment (incendié depuis) et un joli Crayon/Créons …

 

… un peu plus loin, toujours le long du quai, une invitation au voyage …

 

… et place au presque grand large 😉 …

 

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag brussel dans obsolescence programmée.