#miscellanees# … Juillet 2014

11 août 2014   0 commentaire   permalink

L’effet ( le souffle ?) New York se fait encore sentir … une « digestion » lente, des images qui remontent et petit à petit, après le soulagement du retour à la quiétude … l’envie d’en reprendre une bonne bouffée.

Et Sasha qui a valeureusement dépassé les 5kgs et les 60cms … sourires et arrheeuuu en prime.

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color / Mint FlashBar}

 

Et Impossible Project qui est provisoirement out of stock (pas avant le 15 du mois, disent-ils) pour les films SX70 Color White Frame (les skins lézard, zèbre ou crocodile … bof) et mon SX70 qui se retrouve en presque (3 photos restantes) chômage technique à moins de faire un saut chez Photo Guy à Bruxelles ou ProPhot à Lille (zut … fermé !) …

Et (que de et !) un clic compulsif sur la baie et me voilà en train d’attendre un SX70 (70$) venant des US … état indéterminé et frais de douanes pas pris en compte (où avais-je la tête ?).

Et de la pluie, de la pluie, de la pluie … ah, si j’étais une nappe aquifère 🙂

Et le tour de France qui passe à Lille … oui, bof ! J’aime le mon vélo, mais mes roues, mes distances, mes efforts, mes rotules sont d’une autre dimension. Quant à patienter des heures pour voir passer pendant quelques secondes des vélos puis, plus longuement, une caravane publicitaire pimpons, pouet-pouet, klaxons … oui, bof …

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color / Mint FlashBar}

 

Mais le même jour James Cochran inaugure son expo lilloise et repart le lendemain et moi, et bien, je ne suis pas à Lille 🙂

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

Après 3 jours de pluie quasi ininterrompue et des inondations pas ici mais là ou là (ah, si j’étais une nappe aquifère … bis), une accalmie (ne pas confondre avec  » beau temps » … peu/moins de pluie, peu de vent et température douce), vite, vite, sortons Mr B …

{Hipstamatic Lens Florence / Film iRobusta }

Et puis, mi-juillet, avec le soleil, coup sur coup, arrivent des films SX70 Color et deux films Pola 100 Blue liquidés par Impossible Project, arrive le SX70 commandé aux US (pas de frais supplémentaires … ouf), le tripod mount #111 (accessoire permettant la fixation de ce SX70 sur un trépied … oui, tous les SX70 n’ont pas ce petit pas de vis bien utile) et le magazine Graffiti Art #22 dans lequel on peut trouver une mienne photo (numérique) pour illustrer une balade street art à Bruxelles, …

La Jeannet en Polaroid 100 Blue à l’écluse de Kain (Tournai) …

{Polaroid 240 / Film Polaroid 100 Blue}

 

Vite, vite, quelques fleurs ou une future bonne poire du jardin pour tester ce nouveau SX70. Oui, il est ok …

 

Et le mois s’achève presque avec la fête nationale … retour de la drache soutenue (pas pour le défilé bruxellois mais bien du côté de Spa), humidité … un vrai temps d’escargots. Je vous épargne le pola de la rencontre inopinée de 2 escargots et d’une limace pris de nuit avec flash (le Flashbar de Mint … qui ne contrôle pas la vitesse) …

Quelques détours cyclistes par la gare de Froyennes et ses graffs,

 

et puis aussi l’autre vraie vie, quelques passages (obligés ou désirés) à Nivezé ou à Bruxelles par « devoir » inter-générationnel 😉 , un accident en vélo (pas moi. Heureusement que je passais avec mon GSM … tiens, faudrait peut-être que j’achète un casque …), …

Il est temps de passer à août …

 

0

Kit #111 pour SX70 Folding …

7 août 2014   0 commentaire   permalink

Depuis l’acquisition d’un trépied photo pour SX70 Alpha (et tout autre appareil évidemment), ma vie à changé (second degré, évidemment). Les photos close-up (ou en luminosité limite, vite atteinte avec les films peu sensibles pour SX70) deviennent possibles par élimination du flou de bougé.

Hélas, tous les SX70 Folding ne disposent pas de ce petit pas de vis salvateur. Polaroid avait en son temps corrigé ce problème avec cet accessoire ( le tripod mount #111) doté d’un trou pour trépied et adaptable sur les SX70 pliants. Un petit plus assez utile …

Trouvé aux US sur la Baie, je me suis empressé de le commander (si les prix US sont généralement plus faibles que les prix européens, les frais de livraison et les éventuels frais de douane, eux, sont toujours exorbitants …). Il est important de vérifier avant le clic fatidique que l’achat comprend bien les frais de douane et ne vous arrivera pas avec une horrible surprise …

Donc, une dizaine de jours après ma commande le kit #111 m’est bien parvenu … Il se clipse aisément à la base du SX70 en position déplié (et ne peut donc être « accouplé » à demeure au polaroid).

Un joli trio … SX70, kit #111 et trépied

 

{Polaroid SX70 Sonar AF/ Film Impossible Project SX70 Color}

 

0

Un SX70 en direct des US, pas vraiment désiré, mais …

3 août 2014   0 commentaire   permalink

Et si ça vous arrivait …

La Baie est dangereuse, très dangereuse. Un moment de déprime, de fatigue, de rêverie … vous tapotez votre tablette.

« Tiens, un SX70 … 60$ … pas trop cher … Et si j’essayais une enchère, une seule puisque je n’ai pas vraiment besoin de cet appareil … allez 70$ et puis basta. De toute façon, ça va monter ».

Un (ou deux) clic et vous voilà embarqué dans une transaction presque malgré vous.

« Pas de surenchère … comment ça ? » Et vous remportez la vente. Félicitations de la Baie … et vous … vous vous réveillez.

« Qu’ai-je acheté ? Pourquoi ce prix, assez intéressant finalement ? » Et, c’est en bas de la page que vous lisez que le vendeur n’a pas testé l’appareil qui, par ailleurs, ne se ferme pas complètement. Aarrgghhh …

Et les frais ? Bien indiqués … frais de port et de douanes réglés, garantissant aucune mauvaise surprise à l’arrivée. La coût de la bête s’élève alors à 70€ … supportables si l’état est bon.

Et bien, ça m’est arrivé …

10 jours plus tard, je déballe le colis qui, effectivement, a passé la douane, indemne, et il est tel que décrit : oui, il ne ferme pas complètement.

Après un bref examen, je constate qu’une fine languette plastique (au bord supérieur de la trappe mobile sur laquelle est gravée le nom de l’appareil et sous laquelle glisse la photo éjectée) est partiellement cassée et que le fragment déchiré est/semble partiellement responsable de la non-fermeture du SX70 (d’après son n° d’identification, il s’agit d’un modèle SX70 d’octobre 1975, le classique silver avec un skin brun, sans trou de fixation pour le trépied) . Et si un peu de colle, un peu de délicatesse (dans un monde de brute …), un peu de chance … ?

Après avoir mis mes deux mains gauches au boulot, quelques gouttes de Super Glue Loctite (ça marche pas sur des plastiques comme PE, PP, … et mon bidule il est en quoi ? Oui, je sais, question déprimante quand on sait que c’est un chimiste qui se la pose) et la bête retrouve la santé.

Vite, un pack vide (faut pas gâcher une photo et un pack vide, ou chargé avec un darkslide et quelques photos ratées, suffit pour tester la mécanique. Pour rappel, la batterie est contenue dans la cartouche de film et non dans l’appareil lui-même) … bzzzzzzouinnnnnngggg-klak. Réveil, ok. Éjection, réussie. Il est temps de passer au test-vérité.

Un des deux demi-cercles du stigmomètre (le bidule rond au centre du viseur pour faciliter la mise au point) est très sombre et rend son utilisation malaisée. Normal ? Pas normal ? Ce n’est pas le cas sur mon SX70 Alpha de construction plus récente (je veux dire moins ancienne). Tentons une reinitialisation des miroirs (ça je sais faire. Voir tuto sur Polaroid Passion). Pas parfait mais mieux … 😉

Et rien de tel qu’une photo pour tester la bête …

 

Une attente de 45 minutes et … oui, le test est concluant et d’autres fleurs m’attendent, lavatère ou hibiscus …

 

 

Soyons fou … et si on passait à l’étape suivante … changer la livrée de la bête. Un skin noir grainé de chez Aki Asahi serait du plus bel effet … Mais ça c’est une autre histoire.

Et pourquoi pas le kit #111 qui permet d’utiliser le SX70 sur un trépied ? … Encore une autre histoire.

 

0

Bien arrivé … mais …

9 janvier 2013   2 commentaires   permalink

(re)çu , (dé)çu …

Je vous disais (ici) avoir commandé sur eBay un Polaroid SLR680 annoncé en parfait état cosmétique et fonctionnel. Pas de retour possible … eBay c’est parfois aussi la loterie : on tente et on perd (ou pas).

Donc il est arrivé. Tout beau, dans sa boîte d’origine … mais voilà, un bref coup d’œil dans le viseur faisait craindre le pire (des taches noires ici, là, et là aussi … beaucoup, trop). Évidemment ces taches n’étaient pas externes : on parle parfois de champignons qui se développent dans l’humidité et le noir, qui s’accumulent sur les parties optiques, la cellule … Je tente un nettoyage externe à l’alcool. On peut rêver. Inutile.

Un premier test avec une « cartouche » de film vide (c’est le film qui contient la batterie). Le flash flashe … un minimum.

Ensuite j’introduis un film … bziouinnnncloktch … Vite une photo pour voir si le mal est réel. Et très vite, je constate que l’autofocus patine. Tant pis, testons en manuel. Et là, ça parait Ok.

En conclusion eBay reste eBay. Faire confiance aux vendeurs … bof, bof. C’est vrai je pourrais écrire au vendeur, lui demander de reprendre la bête et pourtant … l’espoir. L’appareil est beau, prometteur et j’ai un plan B (dont je vous parlerai plus tard … si il s’avère judicieux) qui m’oblige à garder l’appareil. Ai-je tort ou pas ? Qui sait ? Je tente le coup.

Après 2 essais vite faits, bien (?) faits en intérieur, impubliables car sans intérêt, et 2 photos ratées (doigt un peu lourd et déclenchement mi-course dépassé), j’enfourche mon vélo et à deux pas roues de chez moi, une première photo … Attendons la suite …

0

Suivre un colis à la trace …

5 janvier 2013   2 commentaires   permalink

Il y a quelques jours je vous disais avoir lâchement craqué sur eBay pour un Polaroid SLR 680.

Quand je dis « craqué » c’est que, à la 4eme enchère, je me suis retrouvé tout seul, plus rien, le vide intersidéral et j’ai donc emporté l’enchère. Situation étonnante car quelques jours plus tard, pour des SX70, la lutte (à laquelle je n’ai pas participé … ou si peu 😉 ) a mobilisé plusieurs dizaines d’enchères/enchérisseurs qui ont atteint des petits sommets. Dans les deux cas, les appareils étaient « cosmétiquement » parlant impeccables. Quant au fonctionnement …

Donc, la vente emportée, j’ai payé (et oui). Il me fallait ensuite attendre le bon vouloir des banques acheminant le magot vers le destinataire, le bon vouloir du vendeur occupé certainement par les fêtes et les achats de dernière minute (avec mon magot) et donc pas pressé d’expédier mon achat, puis, enfin, le bon vouloir de la poste française (la belge c’est pour après).

Mon vendeur m’ayant fourni un code pour suivre le colis, pour tromper mon impatience, j’ai donc rendu visite au site Colissimo.

A l’image des chinois qui avaient élevé le supplice à une forme d’art, Colissimo se défend assez bien pour faire languir le destinataire. Le 3 janvier le colis quitte la plateforme ouest pour s’apprêter à quitter le pays et le 4 janvier le colis rejoint la plateforme ouest en passant par la plateforme est. De là à supposer que l’étape suivante est la livraison chez le … vendeur, il n’y a qu’un pas que je refuse de franchir.

Wait and see …

image

0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag eBay dans obsolescence programmée.