#pola²# … Ça sent le sapin

29 novembre 2018   0 commentaire   permalink

oui, mais quelle senteur !

Retour dans “mes” forêts … ça faisait longtemps. Trop, peut-être ? Les bois que je parcourais enfant, une fois cow-boy, l’autre fois indien, pistolet (à pétards) au poing et couteau (utile pour confectionner un arc et ses flèches) à la ceinture ont bien changés. Gestion du patrimoine forestier, qu’ils disent.

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

0

Une galerie à ciel ouvert … #2

16 août 2018   0 commentaire   permalink

Poursuivons notre balade autour de l’avenue Vincent Auriol dans le 13e …

Le Polaroid pack100 n’est pas particulièrement “ergonomique”. J’avais un Polaroid 250, une belle bête. Hélas le soufflet a mal vieilli et est piqueté de petits trous, sources de fuite (d’ailleurs, plus intrusion que fuite … question de sens) de lumière … irréparable et inutilisable. J’utilise le 330 … un peu lourd (bien que le 330 en plastique le soit moins qu’un 250 avec boîtier métallique), encombrant et moins souple (le 330 n’a pas le viseur Zeiss repliable du 250) … On fait avec.

Quant aux films pack100 “pelables” (le Fuji FP-100C), outre qu’ils soient en voie de disparition (ce qui est – de plus en plus – rare est de – plus en plus – cher 🙁 ) ils ont le gros défaut de “suinter” de produits chimiques lors du pelage (pour faire simple, après +/- 2 minutes, on sépare – on pèle – deux couches, le positif et le négatif, séparées par les réactifs). Ça coule, ça colle … pas top (La solution : intercaler une feuille de papier cuisson prédécoupée entre les positifs et le transport en devient plus aisé. Et le négatif ? Pour moi … poubelle . Shame on me). On en a donc plein les doigts. L’analogique c’est la vraie vie 😉

… Faile … à couper le souffle …

Faile, Paris 13

… Seth …

Seth, Paris 13

Seth, Paris 13

… Jorge Rodriguez Gerada …

Jorge Rodriguez Gerada, Paris 13

… Sheppard Fairey …

Sheppard Fairey, Paris 13

… Maye …

Maye, Paris 13

… et un peu plus loin, à la Butte aux Cailles … Veracidade …

Veracidade, Paris 13

et des graffiteurs anonymes …

Graffeurs, Paris 13

0

#miscelleanees# … Juillet 2018

9 août 2018   0 commentaire   permalink

Juillet, le temps des vacances … soleil, chaleur, et les p’tiots … que vouloir de plus ?

A défaut d’expéditions lointaines, les hémérocalles du jardin impressionnent mes polas … du SLR680 et du SX70 …

Et en pola expiré (07/2009) … on aime … ou pas …

Le 6 … horreur … ce blog se résume à une page blanche (la classique (?) error 500) à la fois dans la partie publique et dans la partie administration … plus d’accès sauf par FTP ou par le manager d’OVH. Geek superficiel, je ne parle pas le langage codé pratiqué sur les serveurs (d’autant plus qu’une virgule mal placée, un irrespect syntaxique et tout explose ou implose). Je m’y aventure donc sur la pointe des pieds. N’ayant pas accédé au site dans les jours précédents … serais-je hacké ? Contact au support OVH … (le 9 j’attends toujours une réponse). Entre-temps, un peu de reflexion, une minutieuse 😉 enquête, quelques forums, quelques tutos (plein de solutions miracles … mais pas pour un mécréant comme moi) , des soupçons (hypothèse : mon hébergement OVH sature et les mises à jour automatiques de WordPress se plantent …) puis quelques délicates (gare au clic qui tue) manipulations, un peu de ménage FTP et … miracle, la page blanche disparaît et mon cher blog réapparaît … ouf. Ah oui, OVH me contacte enfin pour me dire que tout semble fonctionner 🙂

Un jour de répit et repage blanche. J’en reviens à mon hypothèse et je passe à une formule d’hébergement OVH supérieure … ça marche … (maj … au 8 août ça marche toujours). Il suffisait donc de passer à la caisse … cool !

Le 8, … ils s’en vont. 1 mois à Sébastopol … c’est long.

Le 12,13 … Bruxelles …

… et fini le mondial (bravo, les diables) … ouf …

Le 16 … Et là ça se confirme mon SX70 modifié 600 et mon SLR680 fatiguent … nécessité de pousser le darken à fond pour avoir une photo bien contrastée … la cellule sûrement. Heureusement un maître du pola pourrait m’arranger ça. Départ pour la France …

Le 17 … et moi aussi je m’en vais vers la France (ça faisait longtemps mais pour pas longtemps). En espérant que la vague bleu-blanc-rouge (il y avait une équipe qui voulait gagner le mondial et une autre qui voulait jouer du beau football et ce fut France-Belgique … enfin, c’est ce qu’on dit ici. Moi et le foot faisant plus que 2, je ne me permettrais pas d’émettre un avis 😉 ) se calme … Donc Paris et grand soleil (aïe … pas top pour les polas). Y’a de la canicule dans l’air …

Place de la Contrescarpe, Paris

Eddie Colla dans le marais …

Je profite de la super galerie à ciel ouvert du 13e pour claquer un de mes derniers films Fuji FP-100C (avec un polaroid 330) … Oui, ça en vaut la peine 🙂 D*Face …

… Jana et JS …

Seth dans le 13e …
Seth (Butte aux Cailles, Paris 13)
et le Lavomatik …
Raf au Lavo//matik (Paris 13)
Autre galerie, un peu plus éphémère … l’exposition Illustres ! au Panthéon … plus de 20 pochoirs de C215 autour de ce sublime bâtiment …

Illustres! (Mirabeau)  C215 (Pantheon, Paris)

Et mon SX70 modifié 600 me revient … l’œil frais (oui, à son âge, la cataracte était proche). Merci monsieur Sébastien (babas92).

Le 28 … Lille et, apparemment, Clet Abraham y est passé récemment …

Clet Abraham (Lille)

Et la chaleur s’amplifie … canicule et réchauffement climatique font le buzz.

0

The Crystal Ship, Ostende #2 …

27 avril 2018   2 commentaires   permalink

Suite au billet précédent, un deuxième petit (par le commentaire) billet sur The Crystal Ship, le festival Streetart d'Ostende et toujours en format pack100 (Polaroid Land 330)… les réserves s'épuisent 🙁

 

 

 

 

 

0

The Crystal Ship, Ostende #1

25 avril 2018   2 commentaires   permalink

Difficile d'ignorer une manifestation Streetart de la taille du Crystal Ship à Ostende. Depuis 3 ans, année après année plus d'une dizaine de “murs” (pignons, façades, … ) sont investis par des artistes du monde entier …

Un rayon de soleil, un vélo (très utile car les oeuvres sont assez dispersées) , le plan (disponible à l'office du tourisme ou en téléchargement, pas très lisible) et c'est parti.

Dans ce premier billet, du Polaroid 330 (film Fuji FP-100C), pas toujours pratique à manipuler (attendre 2 minutes, peler le film, se barbouiller les doigts de produits chimiques, ranger les clichés encore humides … sous les yeux d'un public parfois surpris) … dans le désordre …

… A Squid Called Sebastian …

 

… le Colectivo Licuardo …

 

… Dourone (le soleil ne se gêne pas … ombres et lumières parfois exacerbées) …

 

… 1010 …

 

… Eversiempre …

 

à suivre ici 😉

 

0