#miscelleanees# … août 2018

9 septembre 2018   0 commentaire   permalink

Notre planète ne va pas bien … elle a la fièvre et refuse l’aspirine. Elle attend de nous plus qu’un geste et nous (moi le premier … enfin, un peu derrière Trump) ne faisons pas grand chose. Inertie pour beaucoup, inconscience pour d’autres, déni aussi ou encore mauvaise volonté …

Canicule, qui pour les anciens était due à l’étoile Sirius (ou canicula) … C’est pas nous, c’est elle la responsable. Ouf …

Donc août est là et nous aussi …

Le 2, … un passage à Moorsele/Wevelgem. “Julie met de rozen” (“Julie avec les roses”), un mural de Nils Westergard …

Julie met de rozen, Nils Westergard, Wevelgem

Le 4, … Bruxelles et la gare (un grand mot … soit – ou soient ? … j’hésite – 2 quais et c’est tout) de Meiser reliftée par la bande de Propaganza … des magiciens assurément …

Gare Meiser, Brussels

Le 10, … à Lille …

Lille

Le 16, … en route pour Biscarrosse (Fouette cocher !) avec les p’tiots 🙂 …

Biscarosse-plage

La Roche Bernard …

La Roche-Bernard (France)

… et puis Larmor Baden …

Ile Berder, Larmor Baden (France)

et l’ile Berder …

Ile Berder, Larmor Baden (France)

… Vannes, ses maisons à colombages …

Vannes

… mais aussi un mural de Dourone 😋 …

By Dourone at Vannes

En remontant vers le nord, Saint Jean d’Angély …

Saint Jean d'Angely (France)

Saint Jean d'Angely (France)

Et puis, pour finir, la plage de Franceville Merville et ses corbeilles …

Corbeilles at Franceville-Merville (France)

Retour au pays le 30 et le 31 bref passage à BXL pour quelques polas supplémentaires du travail de Propaganza à la gare Meiser. Et spécialement pour Castar , ce Pola (Polaroid 330, Fujifilm FP-100C) de son travail …

By Castar, Gare de Meiser, Brussels

Août s’achève … normal. Septembre sera pas trop gai pour moi, un peu plus pour le corps médical 😉 et puis la vie reprendra. Hiver … patiente encore un peu …

1+

#my burmese days# … Yangon Central Railway Station

14 mars 2018   0 commentaire   permalink

La gare centrale de Yangon ex-Rangoon a été construite par les anglais en 1877 puis détruite en 1943 lors de la retraite anglaise face aux japonais et reconstruite en 1954 dans un style typiquement birman … dixit Wikipedia.

Depuis beaucoup d'eau a circulé sous les ponts et autant de trains … le bâtiment à la façade noircie par les pluies de mousson (et délaissé par la junte militaire au pouvoir) a pris un sacré coup de vieux. Et il n'est pas le seul … 😉

Des locomotives ancestrales (ayant abandonné le charbon cependant 😉), des wagons ouverts assez rudimentaires, des usagers et des vendeurs à la sauvette qui traversent les voies, … Impossible de ne pas penser au Pont de la Rivière Kwai ou à un imaginaire Tintin en Birmanie.

Un pola² s'impose. Non ?

 

 

 

 

 

Surprenant, incongru que fait-il là ? Un train japonais des JR railways …

 

 

0

#pola²# … Voyage en noir et blanc

5 janvier 2018   0 commentaire   permalink

Déclencher (en numérique on dirait “cliquer”), c'est facile, rapide … un bbbzzzzzzoouiiinnnnnkkklic après, un petit carton impressionné et parfois impressionnant 😉 se retrouve dans votre main, de l'analogique pur fruit – cellulose et produits chimiques compris – alors que votre monde vit dans le numérique, le bit, le cloud, l'impalpable, … Alors vous restez au bord du Styx attendant le bon Charon (image ambitieuse, non ?) pour vous aider à passer dans l'autre monde.

Et ce Charon c'est ce bon vieux scanner qui vous interprète les couleurs assez grossièrement, c'est ce Photoshop qui vous permet en tâtonnant de retrouver l'original … bienvenue dans le numérique. C'est long, c'est lent. Alors si Charon ne vient pas à vous, vous n'allez pas à Charon et les polas s'entassent patiemment dans des boîtes … ou pas.

En mai 2017, j'étais au Japon … voyage … avion, train … Dans mes bagages, quelques boîtes de film Impossible Project BW. Le noir et blanc c'est pas mon truc (je n'aime pas sa tendance à se sépiatiser). Parmi eux, une boite au cadre “Eley Kishimoto”, le genre de graphisme qui ne va pas à tout … Et pourtant …

 

 

 

 

 

Et un peu de couleurs …

 

 

 

0

Il y a gare et gare … et Polaroid 240 et Fujifilm

29 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Dans un précédent billet, je me baladais en Polaroid Originals pack Integral SX70 et Color600 dans une oeuvre d'art (ou à tout le moins un ravissement visuel … les réactions, les sourires des voyageurs, qui peuvent profiter des retards coutumiers de la SNCB, en témoignent … ) à ciel ouvert, la gare d'Uccle-Vivier d'Oie.

J'avoue, est-ce moi (sûrement) ou le format Integral (billet précédent) , les photos m'ont cette fois un peu déçu dans leur incapacité à décrire le lieu. Ajoutons que la chimie sensible au froid, à la lumière, le temps de développement (même réduit) ne permettent pas vraiment de s'assurer en temps réel de la qualité de la photo. C'est du one shot only. Avec le format Integral anciennement Impossible Project retoqué Polaroid Originals, il y a des jours avec et des jours sans …

Mon Polaroid 240 (avec du Fuji FP100-C … les réserves diminuent) m'accompagnait. Et lui, par contre, exultait. Quel bonheur …

A vous de juger …

Mata1 …

 

 

Samuel Idmtal, Orlando Kintero d'après une photo d'Olivier Papegnies …

 

Piet Rodriguez, Iota, Orkez …

 

Spear …

 

Et ? …

 

0

Il y a gare et gare … et Polaroid integral

25 novembre 2017   2 commentaires   permalink

Gare rime avec train ou voyageur … même si la rime n'est pas spécialement riche … comme la SNCB d'ailleurs.

gare n.f. [ de garer ]

Ensemble des installations de chemin de fer où se font le transfert des marchandises, l'embarquement et le débarquement des voyageurs : Le train de Nancy entre en gare.

Parfois il arrive que gare rime avec art … et là, la rime s'enrichit un peu avec, en prime, le regard émerveillé des voyageurs. C'est ainsi qu'une bande d'artistes (ces horribles vandales à la bombe qui graffent, taguent nos cités), Spear, Nean, Eres, Idmtal, Orlando Kintero, Piet Rodriguez, Iota, Propaganza … (j'en passe certainement) sont passés par la gare de Uccle-Vivier d'Oie. Pas un seul cm du morne béton n'a résisté à leurs assauts. Le résultat est sublime et on en oublierait le train de 11h43 (en retard, evidemment).

Et pour les polas ? Chaud soleil et temps froid (8-9°C), pas de shielding (à part le darkslide glissé entre les rouleaux … oui c'est pas bien), et développement au chaud dans une poche intérieure. Et toujours la même constatation, les films Color SX70 dans de bonnes conditions de lumière sont plus contrastés, les couleurs plus riches alors que les films Color600 sont plus “fragiles”, plus sensibles …

Un triptyque zoomesque, l'œuvre est de Mata1 …

 

… Spear … à couper le souffle …

 

 

… Quel regard … par Samuel Idmtal et Orlando Kintero d'après une photo d'Olivier Papegnies …

 

 

… Léonard da Vinci par ? qu' il se dénonce 😉

 

 

 

Dans un prochain billet, une version pack100 …

0