Double exposition avec le Lomo Instant Square …

21 mai 2018   0 commentaire   permalink

Et vous la musique, vous l'écoutez à partir d'un CD, d'un vinyl sur la platine, d'un fichier MP3 sur un baladeur, … ?

Il en va de même avec la photo instantanée … remplacez la platine par un SX70 et le vinyl par un pola … ou le CD par un Fuji Instax … Les scratch du vinyl vous les retrouvez sur les polas, pas sur les Fuji Instax. On aime … ou pas. Le pola serait-il doté d'une vie propre alors que le Fuji plus « technologique » ne le serait pas ? Allez savoir ?

Et puis il y a la taille des photos … L'Instax mini est … mini … vraiment. Le square est carré mais un petit carré par rapport au pola. Et le Wide ? Me diriez-vous. Oui, c'est vrai, mais la caméra Wide ressemble plus à un tracteur qu'à un appareil photo … (PS: je n'ai rien contre les tracteurs, sauf pour prendre des photos).

Par contre, la double exposition … amusant. C'est, semble-t-il, possible sur un SX70 mais au prix d'une torture inhumaine pour le pauvre appareil sans défense. Alors mon Lomo Instant Square est … amusant.

Quelques doubles expositions entre feuillages et graffiti …

 

 

 

 

 

#streetaroid# … À Roubaix, Benjamin Duquenne et …

3 février 2018   1 commentaire   permalink

Mais comment font-ils ? Une meteo juste bonne à faire sourire les nappes phréatiques et à doper les ventes de couettes 100% plumes de canard … les artistes, eux, n'hésitent pas à grimper sur leurs monte-charges (help ! Quel est le pluriel de monte-charge ?) et à braver les éléments pour apporter un rayon de soleil symbolique mais chaleureux aux passants pressés.

Ainsi, BenjAMIN Duquenne, NEAN, Rocket01 et quelques autres … se sont emparés d'un pignon roubaisien pour y apporter un délicieux message organique (nature, petit oiseau, … ça change du brouhaha médiatique). Rêvons , tant que c'est permis …

Mon Polaroid Land 240 et son petit frère SX70 (et son tele 1.5) y ont pris beaucoup de plaisir. Pour des raisons que j'ignore le pola 240 a fait la gueule (et même plus) pour les 4 premières photos … gâchées de chez gâchées. Et puis, la délicieuse fresque a fait effet … apaisant …

 

 

 

 

Il y a gare et gare … et Polaroid integral

25 novembre 2017   2 commentaires   permalink

Gare rime avec train ou voyageur … même si la rime n'est pas spécialement riche … comme la SNCB d'ailleurs.

gare n.f. [ de garer ]

Ensemble des installations de chemin de fer où se font le transfert des marchandises, l'embarquement et le débarquement des voyageurs : Le train de Nancy entre en gare.

Parfois il arrive que gare rime avec art … et là, la rime s'enrichit un peu avec, en prime, le regard émerveillé des voyageurs. C'est ainsi qu'une bande d'artistes (ces horribles vandales à la bombe qui graffent, taguent nos cités), Spear, Nean, Eres, Idmtal, Orlando Kintero, Piet Rodriguez, Iota, Propaganza … (j'en passe certainement) sont passés par la gare de Uccle-Vivier d'Oie. Pas un seul cm du morne béton n'a résisté à leurs assauts. Le résultat est sublime et on en oublierait le train de 11h43 (en retard, evidemment).

Et pour les polas ? Chaud soleil et temps froid (8-9°C), pas de shielding (à part le darkslide glissé entre les rouleaux … oui c'est pas bien), et développement au chaud dans une poche intérieure. Et toujours la même constatation, les films Color SX70 dans de bonnes conditions de lumière sont plus contrastés, les couleurs plus riches alors que les films Color600 sont plus « fragiles », plus sensibles …

Un triptyque zoomesque, l'œuvre est de Mata1 …

 

… Spear … à couper le souffle …

 

 

… Quel regard … par Samuel Idmtal et Orlando Kintero d'après une photo d'Olivier Papegnies …

 

 

… Léonard da Vinci par ? qu' il se dénonce 😉

 

 

 

Dans un prochain billet, une version pack100 …

#miscelleanees# … Août 2017

16 septembre 2017   0 commentaire   permalink

Un mois qui commence avec un air de valse … décollage immédiat pour Vienne. Quatre jours de canicule (si, si …), de bonheur (inversément proportionnel à la proximité du quotidien ?) surtout et … à nous les viennoiseries .

 

 

Le 6 … Hiroshima, 72 ans déjà et l'humanité sous la houlette de Donald et Kim (à moins que ce ne soit Un) semble n'avoir pas vraiment compris …

 

Le 6 toujours, le quotidien reprend le dessus … hélas. Nivezé. Sur la route un détour rafraîchissant, les graffs du festival StreetFief à Anderlues. Du beau monde dans une cité boraine … Ocreos, Iota, Soaz, Propaganza, KMU, …

 

 

Et mon (vieux) PC qui patine, mouline, … Ta fin serait-elle proche ? Ou … je démarre l'antivirus qui se met à scanner, scanner, scanner … 13 heures plus tard il semblerait que la situation se soit légèrement améliorée. Les jours passent et … en fait oui et non. Le PC mouline (un peu) moins mais il semblerait que les extensions web (pare-feu ?) de mon antivirus free (AVG) bloquent l'accès de sites comme Flickr … Allez comprendre … Si ce n'est que c'est une façon discrète et élégante 😉 de me faire sentir que mon PC (tout comme moi) est ringard, dépassé, et que je ferais bien de m'en débarrasser (à moins que peut-être de passer à Linux ?????). Obsolescence programmée, dirais-je 🙁

Le 10, des éoliennes à Blandain … Je ressors mon polaroid 240 (les soudures toutes fraîches – merci JP – du compartiment piles vont-elles tenir ?). Le film Fuji FP-3000B reste bluffant … de quoi haïr un peu plus cette marque qui en a cessé la production … (et un billet électrique et japonais le 27)

 

 

Le 13, une fois de plus Nivezé dominical et si à 2 pas de l'autoroute un mural a éclos pourquoi ne pas lui rendre visite …

 

Le 14 … passage à Bruxelles pour garnir le frigo des criméens enfin de retour … et détour par Forest et Neerpede (toujours joindre l'agréable à l'utile), superbe mur de Idmtal et Kintero

 

 

 

Le 16 … Papa Loup (le Duschechkin) pour 3 jours à la maison 🙂 … Aïe mon dos … pur bonheur cette partie de cache-cache sous le lit 😉 et petite visite aux éoliennes blandinoises en pleine croissance … (qui a garé sa voiture rouge en plein champ visuel ?).

 

 

Les jours passent … et le 27, grenouille et minéralité …

 

 

Le 29, ceci n'est pas un mur, à Lessines par Smok …

 

Le 30, Harvey saccage Houston et Trump nie toujours que, peut-être, le climat serait un chouia détraqué par nos émissions de gaz à effet de serre … il lui faudrait un bon antisceptique 😉

Et une infidélité à Impossible Project … il a suffi d'un déplorable moment de faiblesse et de la proximité de ma carte bancaire et me voilà participant à la levée de fonds Lomography pour sa Lomo'Instant Square Camera, pour les films Fuji SQ10 … et oui Fuji … où vais-je ?

Et sur la pointe des bottes (et du parapluie), août prend congé. Chacun son tour 😉

 

Keith Haring cadre chez Impossible Project …

18 juillet 2017   1 commentaire   permalink

Impossible Project vient effectivement de sortir une édition spéciale de son film Color600 … rien de neuf côté chimie mais un cadre à la façon de Keith Haring.

J’aime Keith Haring pour sa fraîcheur, sa (trop ?) grande simplicité, son parcours, son art accessible, inspiré du graffiti, à mille lieues d’un intellectualisme déprimant. Et le voilà qui se retrouve en cadre de polas. Triste sort ?

Pour un inconditionnel (proche de l’intégriste viscéral) du cadre blanc cela tient/pourrait tenir de l’hérésie ou, à tout le moins, de la faute de goût. Un peu comme Fuji qui en Hello-Kittysant (ça se dit ?) ses films (et ses caméras) peut attirer un public ad hoc, Impossible Project, sur un axe plus intellectuel (?) fait de même … Le business a ses raisons … Et tant mieux si cela dope les ventes, attire un public et assure la pérennité de cette société. C’est tout ce que je souhaite.

Sur un plan plus « photographique », j’ai l’impression que ce type de cadre « bouffe » la photo. Le regard se porte sur ces sympathiques silhouettes colorées imbriquées et en oublie la partie centrale, l’instant qu’on a voulu graver dans le marbre photosensible.

Réticent mais aventurier, j’ai commandé quelques packs de cette cuvée. La boite est assurément jolie et, apres déballage, la question s’est posée … qu’allais-je photographier ? Alors qu’un cadre blanc va avec tout, le cadre Keith Haring me paraît plus difficile à assortir et pose le difficile problème de trouver un sujet en adéquation …

Apres une première photo test (le colis arrive, on déballe fébrilement et on veut tester sans plus attendre), une Hemerocallis, pas trop décevante …

 

… je me suis tourné vers ce qui avait inspiré Haring, le graffiti … (à vous de juger)

 

 

 

 

{Polaroid SLR680 / Film Impossible Project Color600}

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag graffiti art dans obsolescence programmée.


WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com