#streetaroid# … Muralisme, Pack100 ou intégral ?

10 septembre 2017   2 commentaires   permalink

En août une conjonction astrale particulière … La cellule de mon polaroid 240 réalimentée (une petite soudure et ça repart), du Fuji FP-3000B (les réserves diminuent … snif), des initiatives pariétales intéressantes au bord de ma route et le tout nappé d'un soleil prometteur (de quoi … allez savoir).

J'avoue le pack100 n'est pas ma tasse de thé non pas pour la qualité de la pellicule Fuji (surtout le noir et blanc), rapide et contrastée, mais pour la technologie du peel-apart encombrante et dégoulinante de vilains produits chimiques. En « déplacement » il faudrait quelques paires de mains supplémentaires, une combinaison façon police scientifique, pour shooter confortablement. Et comme je n'ai que deux mains gauches …

Je lui préfère donc un SX70 et son pack intégral Impossible Project … plus léger, lent et plutôt imprévisible (non … pas vraiment rhédibitoire. Une bonne cure de désintoxication de la « retouche photoshoppo-numérique).

C'était à Forest (Bruxelles), un mural de Idmtal, Kintero et Perez …

 

 

… et à Jemeppe, PsoMan et le collectif La Cabane …

 

 

 

 

 

 

… ou encore à Lessines, ville de naissance de Magritte, Smok …

 

 

#miscelleanees# … Juillet 2017

13 août 2017   0 commentaire   permalink

Juillet … le temps des vacances 😉

Le 4 … cela faisait longtemps … balade en vélo au milieu des champs …

 

 

Le 7 … il était plus que temps. L'expo Street Générations à la Condition Publique à Roubaix ferme ses portes le 9. Une belle réalisation dominée par l'omniprésence de Jef Aerosol et C215 inside mais aussi à la périphérie de l'expo (extérieur et terrasse).

 

 

 

 

Du 9 au 12 … passage en mode babysitting, bonheur et courbatures 😉

Et puis le 13, Papa Loup aka le Dushechkin part pour 1 mois en Sébastopol … 🙁 … direction aéroport et au retour petit passage à Neerpede (on se console comme on peut) … Iota, Mehsos, …

 

 

Le 14 … un colis de chez Impossible avec le film Color600 tuné « Keith Haring ». D'accord le cadre bouffe (dévore ou picore ?) la photo (dixit l'inconditionnel du white frame), il va falloir trouver une utilisation adéquate … graff ? extérieur ? fleur ? … (à lire)

 

 

 

Le 23, retour de Nivezé et petit détour par Seraing … face à face un quartier en pleine rénovation et les installations abandonnées des usines Cockerill. Dans un entrepôt, bientôt réhabilité, un espace en transition accueille le festival Use-In … Pour moi, c'était certainement relâche 😉 … l'abandon n'était pas que virtuel. Quelques égarés, un DJ et sa musique et quelques plaques de bois marquées du passage de quelques streetartistes (Jaba, Ocreos, Iota, …) …

 

 

 

et doucement, le mois se termine …

 

#polabalade# … Canal de l’Ourcq

29 juin 2017   0 commentaire   permalink

C'était fin mai, c'était Paris, il faisait chaud …

 

Un peu de fraîcheur et du street art (et oui …), le FestiWall avait eu lieu en bordure du canal de l'Ourcq quelques semaines plus tôt …

 

 

 

… le pont levant (voir aussi ce billet)

 

… Jana et JS …

 

… Oji …

 

… Raphaël Frederici …

 

… et aux alentours Learn …

{Polaroid SX70 filtre ND / Film TIP Color600}

Ma #roidweek# de printemps 2017 … day #6

21 avril 2017   0 commentaire   permalink

6 jours !?!?! Déjà. 12 polas, 12 instants … Pas vraiment des pépites mais pour moi il y a de ça … Orpailleur d'instants. L'émotion de l'instant capturé, qui se développe lentement, parfois décevant (je parle du pola pas de l'instant), parfois moins, parfois wowww.

Pour ce dernier jour je ne pouvais laisser le streetart de côté. Si il y a un moteur dans mes pérégrinations, c'est effectivement l'art pariétal urbain. Une balade sans graffs me laisse généralement un goût d'inachevé.

C'est donc à C215 et Ludo (expo StreetGeneration(s) actuellement à Roubaix) que je laisse le soin d'achever cette RoidWeek de printemps … qui sera suivie, dans mon cas, par beaucoup (j'espère) d'autres …

 

#streetaroid# Le mur libre de la VUB Sporthall …

7 avril 2017   1 commentaire   permalink

Un long mur gris pas très sympa … juste gris-béton. Livrez-le aux graffiteurs et … miracle, couleurs et vie au rendez-vous.

Les artistes s'y succèdent à un rythme soutenu … les graffs apparaissent et disparaissent aussi rapidement.

Ce jour-là, c'était Lerart … une approche en triptyque …

 

 

 

mais aussi …

 

Je comptais y voir une oeuvre de Soaz … trop tard. Heureusement, sur le mur du Mont des Arts, il y avait celle-ci …

{Polaroid SLR680 / Film TIP Color600}

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag graffiti dans obsolescence programmée.