#japon2017# … Hiroshima, 72 ans …

8 août 2017   0 commentaire   permalink

Il y a 72 ans, little boy effaçait de la carte une partie d'Hiroshima et de ses habitants … le feu, le souffle, les radiations. Quelques jours plus tard c'était au tour de fat man et Nagasaki.

 

 

 

 

 

 

 

#miscelleanees# … Mai 2017 …

15 juin 2017   0 commentaire   permalink

L'intelligence artificielle ne peut pas tout … Jour après jour j'ajoute quelques grains de mémoires à ce billet et voilà que suite à un geste imprudent (lequel ? J'avoue ne pas avoir compris) le billet disparaît définitivement dans les limbes numériques … trou de mémoire digital. Tentons de remonter le temps et de redécouvrir ce qu'a été ce mois de mai …

Un début de mois japonais … Le pays du Soleil Levant et, il faut l'avouer, le soleil s'est levé régulièrement pour nous, rendant notre séjour assez idyllique météorologiquement parlant.

Le 2 nous entamons notre JR Pass en quittant Tokyo pour Kyoto … Prélude d'une suite favorable, Maître Fuji daigne se montrer dans toute sa splendeur … oui, le moment est plus que mémorable

 

Le 4, direction Fukuoka – non je ne redirais pas tout le bien que je pense du Shinkansen … quand le JR Pass veille –

 

 

Le 8, retour à Kyoto et le 19, incontournable Hiroshima …

 

Le 11, Fushimi-Inari et son chemin bordé de milliers (non, je n'ai pas compté …). Oui, je suis allé jusqu'au bout et même un peu plus (oui, dans mon ardeur j'ai réussi à emprunter un chemin … qui ne menait nulle part) …

 

Le 12, Kurashiki et son quartier historique de Bikan … avec le JR-Pass on n'hésite pas à prendre le Shinkansen et à parcourir quelques centaines de kms pour une excursion de quelques heures

Ensuite, Kyoto et alentours … Heian Jingu shrine, le temple Ginkakuji, la rivière Kana, Chion-Ji, Nijo-Jo …

 

 

 

 

 

Et le 16 … retour …

 

Très vite, le devoir nous appel et jetlaggés à mort nous assurons un baby-sitting intensif … heureusement pas de victimes 🙂 à part, peut-être, notre dos …

Bruxelles, profitons des derniers jours pour visiter l'expo de Joachim …

Et lorsque le balancier de la vie traîne un peu trop du côté lumineux, le retour vers l'obscur est parfois dur … bye, bye Mamy Paris.

Un séjour non prévu à Paris et de temps en temps une évasion … vadrouiller, rêvasser, … Sous un soleil vigoureux … le canal de l'Ourcq, les fresques du 13e, …

 

 

Et juin est déjà là, impatient …

#florilege# Gingko Biloba …

3 décembre 2013   0 commentaire   permalink

Que ce soit l'arbre au quarante écus, ou mille écus (银杏) pour les chinois (ils font tout en grand, en plus, …), le bearer of hope d'Hiroshima, le sujet d'un poème de Goethe

La feuille de cet arbre qui de l’Orient

A été confié à mon jardin

Donne à apprécier un sens caché

Capable d’édifier l’initié


Est-ce un seul être vivant

Qui s’est scindé en lui-même ?

En sont-ce deux qui s’élisent

Au point qu’on les connaît comme un seul ?


Pour répliquer à de telles questions

J’ai sans doute trouvé le vrai sens :

Ne ressens-tu pas, à mes chants,

Que je suis un et double ?

beaucoup de choses ont été dites sur cet arbre …

D'un port banal (du moins le mien …), discret, en automne ses feuilles prennent une couleur d'or et lorsque un rayon de soleil automnal, lui aussi doré, baigne l'arbre … spectacle magique et bref.

Et bref … un coup de froid, un coup de vent et les feuilles se retrouvent au tapis … doré lui aussi avant que la nature ne reprenne le dessus.

 

Les feuilles ne sont pas les seules à être mises au tapis … 😉 …

 

 

 

 

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag hiroshima dans obsolescence programmée.