Premiers flocons …

6 décembre 2017   0 commentaire   permalink

C'est bien connu, en hiver les polas (Impossible ou Originals) se mettent au vert et en été ils voient la vie en rose … Tout est question de chimie, de température, de lumière … et certainement de pas mal d'autres choses encore. Capturer l'instant, n'est pas chose facile.

Toujours est-il que l'hiver revenu, il ne restait plus qu'à attendre les premiers flocons … un quasi 0°C pour des polas bien verts …

 

 

 

 

 

#streetaroid# … du côté du Lavomatik (Paris 13)

21 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Quand la rue se prend pour un musée, quand le badaud n'a qu'à lever les yeux, quand les pignons se prennent pour des cimaises, … une petite balade dans le 13e arrondissement de Paris du côté du Lavomatik … Des « connus » et des « inconnus » …

… Eddie Colla …

 

… RNST …

 

 

… Pantonio à la galerie Itinerrance …

… AFU …

 

 

#pola²# … Montmartre

17 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Il y a les chemins convenus et ceux qui le sont moins.

Montmartre sans la basilique du Sacré-Coeur, sans la place du tertre, sans ses vignobles 😉 , … serait-il encore Montmartre ? Il y a Dalida aussi et … les cars de touristes.

Et puis, il y a ces allées, ces escaliers de traverse, ces nombreuses marches qui, en montée font battre le cœur, et, en descente, dégrippent les articulations. Plus calmes assurément. Plus plaisants aussi …

Un bel écrin pour la récente expo « de la profondeur des sentiments » de Jana et JS à la galerie Knafo …

 

 

 

 

 

 

#pola²# Bruxelles … entre le ciel et moi

12 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Derrière les grilles, le ciel … Quelques polas sympas, des polas d'un homme libre ou qui le croit.

J'imagine le gars (en écriture inclusive ça ferait quoi … gar.ce.s ?) coincé en prison et pour qui le ciel ne se conjugue qu'avec un grillage rouillé 🙁

 

 

 

 

 

 

#pola²# … Fondation Louis Vuitton, Paris

27 octobre 2017   0 commentaire   permalink

Un gigantesque bateau de verre, bois et métal, échoué dans le bois de Boulogne … Le lieu est magique surtout si le soleil est de la partie.

 

A tel point magique que j'en ai oublié l'expo « Être moderne : Le MoMA à Paris » … qui elle, comment dire, ne m'a pas ensorcelé. Était-ce l'aspect « le pourquoi et le comment du MoMA de sa création à nos jours » (un aspect plus historique qu'artistique), ou, tout simplement, le modernisme-minimalisme pour lequel je n'accroche pas (euphémisme …) …

 

Le contenu n'étant pas à la hauteur du contenant, j'ai adoré parcourir calmement les différents niveaux, les terrasses, assez délaissés (?) par les visiteurs …

 

 

 

 

 

 

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag impossible project dans obsolescence programmée.