En vœux-tu ? En voilà …

31 décembre 2012   0 commentaire   permalink

Ok, le jeu de mot est nul. Tant pis.

D’ici peu nous franchirons la marche qui nous sépare de 2013 et 2012 passera à la trappe; une année usée, terne, submergée par la crise. Je ne la regretterai pas.

Nous serons alors en droit d’espérer du mieux … Pourquoi pas ?

C’est du moins tout ce que je vous souhaite.

Il y a bien longtemps, j’avais lu – était-ce dans le journal de Mickey ? (Oui, j’ai dit … Il y a longtemps) – qu’à chaque extrémité d’un arc en ciel on pouvait trouver un pot rempli de pièces d’or … Alors, à défaut du pot, je vous offre cet arc en ciel capturé (Hipstamatic et Instant) le jour de Noël …

Le jour d’après …

22 décembre 2012   0 commentaire   permalink

22 décembre 2012,

vous vous levez, jetez un coup d’œil par la fenêtre …

Quoi !? Le ciel est gris , mais d’un gris classique, hivernal pas celui d’un hiver nucléaire.

Quoi !? La maison des voisins possède encore son toit et les arbres du jardin bien qu’effeuillés, pointent majestueusement vers le ciel.

Quoi !? Vous percevez le chant des oiseaux, enroués peut-être mais sonore.

Quoi !? La circulation dans la rue est celle d’un matin … en pire, l’approche des fêtes pousse les gens vers les boutiques pour les dernières emplettes.

Les mayas se seraient-ils trompé ? Notre monde, c’est du vieux, du solide, du « fait pour durer », une conception d’avant l’invention du concept d’obsolescence programmée … Ouf !

Alors, bonne journée cher lecteur (oui, d’après les stats du blog l’emploi du pluriel serait présomptueux).

La photo ? Un collage aperçu sur un mur lillois.

Quelques pas … dans Lille avec Hipstamatic (1/12/2012)

15 décembre 2012   0 commentaire   permalink

Bien que le terme iphonéographie soit assez réducteur – les iBidules ne sont pas les seuls à produire des photos LoFi – il semble s’imposer … adoptons-le sans rejeter les « non phone » « non iOS » : la « non qualité » (technique) n’étant pas l’apanage de la marque à la pomme 😉

La beauté d’une photo ne se réduit pas au matériel utilisé … même si ça peut aider. Et qu’est-ce qu’une belle photo ? Je suis incapable de répondre … une émotion avant tout, combinaison subtile entre un moment, le talent du photographe, le matériel utilisé, et l’état d’âme du spectateur.

Depuis quelques années je ne sors jamais sans un capteur d’instant (ma collection allant du Reflex numérique à l’iPod Touch en passant par un compact et, depuis peu, un vieux Reflex argentique et deux Polaroid surgis de la fin des années 70).

Avec l’iPod je m’aventure dans l’iphonéographie et, je l’avoue, la bête est légère, maniable et amusante avec quelques applications comme Hipstamatic.

Un concept curieux … vous choisissez un objectif, un film et un flash et vous shootez. Les filtres sont immédiatement appliqués et pas moyen de revenir en arrière contrairement à beaucoup d’autres applications. Hipstamatic vous propose toute une série de packs (objectifs/films/flashs) supplémentaires et payants. Les combinaisons étant multiples … on peut s’y perdre. C’est mon cas. Un mauvais choix et l’instant capturé est digne de s’évanouir dans la corbeille numérique.

A défaut de présenter une certaine unité, cohérence, voici quelques premiers tests dans les rues de Lille … (Certaines photos ont été réencadrées avec Instant (j’aime le cadre rectangulaire typique des Polaroïds)

La Grand Place, en vrai …

Et en vitrine …

Le Vieux Lille …

 

Ou encore , les marrons chauds …

 

Instagram … need I followers, likers ?

24 novembre 2012   0 commentaire   permalink

Réseaux sociaux … on aime … ou pas.

Oui, comme beaucoup, j’ai un compte Instagram et j’y publie des photos LoFi, une sorte de journal en images, un regard rapide, subjectif sur le quotidien. Et comme sur tout réseau social, la publication s’accompagne de « likers » ou de « followers » (désolé pour le jargon). Même si les compteurs sont loin d’exploser – là n’est pas mon but – je suis à chaque fois surpris par le profil de beaucoup d’entre eux.

Dans la minute suivant cette photo prise très récemment et publiée avec le mot clé #mozart, les likers se sont manifestés. Curieux, je suis allé voir leurs galeries et … chercher l’erreur : le décalage entre ma photo et leurs affinités, et ce qu’ils montrent d’eux, tout en superficialité, est vertigineux. La recherche du look, le « paraître » sont-ils (in)compatibles avec #mozart ? Ou alors on lance des like dans toutes les directions, quelles qu’elles soient, dans le seul but d’attirer des voyeurs sur son propre moi ? Collectionner les likers et les followers , faire exploser son compteur serait le principal (le seul ?) objectif de ces utilisateurs de réseaux sociaux ?

Poussant plus loin, mon exploration j’ai jeté un coup d’œil sur les photos publiées avec le mot clé #mozart … 6 chatons, un âne, … Vous avez dit Mozart ? Pardon, #mozart.

On vit une époque formidable …

La vieille casserole … (suite) En attendant …

22 octobre 2012   0 commentaire   permalink

Cela vous est peut être arrivé dans votre enfance … un anniversaire ou un Noël, des cadeaux, un déballage fébrile et un super bidule motorisé. Sur la boîte une étiquette discrète, pour ne pas dire invisible, vous annonce « piles non incluses ». Et vous voilà avec ce qui aurait pu être The cadeau et qui n’est qu’un amas de plastique-ferraille immobile, inutile … Sigh, soupirerait Charlie Brown.

Vous comprenez ainsi l’état dans lequel je me trouve avec ma vieille casserole. La commande de film est passée et je viens de recevoir cette version moderne du supplice chinois … le numéro de tracking : compulsivement vous tentez de suivre votre colis et, alors qu’il est toujours annoncé quelque part entre chez vous et ailleurs, dans un sombre entrepôt, le livreur (devrait) sonne(r) à votre porte.

Pour passer le temps utilement (je tais ici consciemment et provisoirement toutes mes autres activités quotidiennes), je furète sur le web à la recherche de l’info ultime (celle que vous ne trouvez jamais à force de dévier du but par des clics qui vous en écartent inéluctablement). Rarement, cependant, la pêche est infructueuse et c’est ainsi que j’ai trouvé une vidéo expliquant comment exploiter au mieux son SX70 avec un film Impossible-Project PX70 Color Shade … Surexposition ! Ah bon. Heureusement les nouveaux films PX70 Color Protection semblent moins sensibles à la lumière dans la phase de développement et il faut veiller à ce que la molette doit être orientée 1/3 vers le sombre (?).

Et puis, rien ne vaut un petit tour à vélo pour apprendre à ne pas ronger son frein …

Photo traitée avec l’application Instant

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag instant dans obsolescence programmée.


WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com