#miscelleanees# … Avril 2018

10 mai 2018   0 commentaire   permalink

Avril est de retour … le mois du polaroid aussi, et moi, et moi, et moi … émoi ?

Mais aussi deux petits monstres qui squattent votre liberté, s'emparent de vos loisirs, esquintent vos articulations et vous apportent plus d'une bouffée de bonheur. En bref, pas le temps de shooter.

Pour Sasha et Maxim, minouche …

 

Ils viennent et s'en vont trop vite … tiens donc, le magnolia réédite son show annuel. Éblouissant !

 

… façon « inspiré, expiré » …

 

Le 7, Herbiester … promenade en forêt … version Lomo Instant Square ou pola …

 

 

Le 10, Roubaix … pourquoi pas ? Surtout si le soleil y met du sien … en fait pas vraiment, juste en face, pas top pour les polas. Un mur de Joao Samina en hommage à Georges Delerue, compositeur roubaisien …

 

Le 12 … à Lille Mimi Le Clown façon Matisse et Agrume Noir façon meteo …

 

 

Tout a une fin, même (surtout/aussi) le magnolia …

 

Le 17 … quelques heures d'échappée à Ostende avec Mr B (mon vélo pliable) et un lourd équipement polaroidesque (Polaroid 330, SX70 et SLR680). Du soleil, une ville faite pour les cyclistes, les fresques du Crystal Ship … que du bonheur …

 

 

S

 

Le 22 … une nouvelle semaine du polaroid donc, pour moi R(de plus)AS 🙂 … une semaine est polaroid ou n'est pas … L'occasion de replonger dans les boîtes de polas non encore scannés (paresse et procrastination) comme ces brumes matinales sur le mirador d'Artxanda à Bilbao …

 

… ou la fraîcheur des rives de la rivière Kamo-Gawa à Kyoto (avec toutes les imperfections attachantes des films Impossible Project) en 2017 …

 

Le 27 … la glycine est au top de sa forme avant un week-end qui s'annonce froid, venteux et pluvieux 🙁

 

Le 30 … Lille … que d'étranges choses 😉

 

 

Et discrètement (froidement) avril cède la place à mai …

 

#streetaroid# … Joao Samina, Georges Delerue et Roubaix

17 avril 2018   2 commentaires   permalink

Prenons une ville du nord de la France. Disons, Roubaix …

Ajoutons un de ses enfants plutôt célèbre … le compositeur Georges Delerue. Plus de 300 musiques de films à son actif …

Et pour finir, demandons à un artiste brésilien Joao Samina de sublimer (si sublimable il est …) l'ensemble sur un pignon … roubaisien.

Nous obtenons ainsi, une superbe fresque, un portrait au pochoir en noir et blanc très contrasté, découpé géométriquement, décalé et mélangé avec d'autres formes où le rouge prédomine …

Et pour ce qui me concerne, un Polaroid SLR680, le soleil en face 🙁 … (Et anecdotiquement un Polaroid 240 qui rend l'âme … grrrrrrrr … Ô rage, Ô désespoir …), le tout façon pola²

 

 

 

 

 

#miscelleanees# … Décembre 2017

9 janvier 2018   0 commentaire   permalink

Nouveau mois. Quant à moi …

Le 3, premiers flocons à Nivezé …

 

Le 5, Jean d'Ormesson, le 6 Johnny Halliday … le vintage n'aurait-il plus la cote 🙁

Noël est proche, les sapins sont de sortie, les crèches aussi … à condition d'être téméraire. Les grandes roues, plus laïques et presque déjà traditionnelles …

 

 

 

Une météo très polaroidophobe … lumière parcimonieuse (le manque d'ensoleillement pour décembre 2017 va-t-il atteindre un nouveau record ? Disette en sérotonine et dopamine … va falloir se forcer pour sourire), froid généreux … j'ai le bout du doigt qui me démange … clic ! Nature morte … ou en dormance ?

 

Les réveillons se suivent sans trop se ressembler. Encore que … sommeil difficile, mal de crâne … serais-je allergique au champagne (après un ou deux verres, quelques bouchées étranges, des conversations plus que convenues, tout vin blanc contenant une paire de bulles devient champagne) ou à la bonne compagnie.

 

Heureusement, entre les deux, une accalmie … quoique … baby-sitting avec deux monstres tellement attachants (attention aux yeux, ceci n'est pas un pola) …

 

Le 29, après plus de 6 semaines retour de réparation chez PO à Enschede de mon Spectra … les polas (un sur deux) restaient coincés dans l'appareil apres une courte éjection de quelques cms. Moteur remplacé … 50€ et … rien de changé. Grrrr … Ont-ils vérifié l'écartement des rouleaux ? Je subodore une légère augmentation de l'épaisseur des polas nouvelle génération qui gêne le passage entre les rouleaux.

Le 31, petite balade grise, venteuse et douce sur les quais de l'Escaut … passage en douce vers 2018 …

 

Douze coups … ça devrait le faire … on est en 2018 !

 

Meilleurs vœux …

31 décembre 2017   1 commentaire   permalink

Et hop encore une de faite … passons à la suivante. Mais avant de s'engager dans l'inconnu, formulons quelques vœux … tradition oblige.

Difficile de faire original car globalement que puis-je vous souhaiter de mieux que ce que j'ai souhaité pour 2017, pour 2016, pour 2015, pour 2014, 2013, 2012 … N'ayant pas eu de retours, je suppose que vous êtes désormais riches, heureux et en pleine forme 😉

Pour 2018, mes vœux de santé et bonheur (embrassons large) seront tout aussi chaleureux, spontanés, sincères … et garantis 12 mois pièces et main d'œuvre comprises (Quoi de plus sujet à l'obsolescence programmée qu'une année ? … Qui a dit « un iPhone » ?).

Mais ne nous voilons pas la face, quelle est la force d'un vœu ? Le monde tourne dans une insensibilité et une inhumanité totale … Il nous emporte et on tourne avec … bien … ou pas. Heureusement, nous avons encore un rayon de soleil, le sourire d'un enfant, un bon bouquin, un pola retrouvé, une oeuvre d'art (qui a dit streetart ?) qui vous arrache un wowww… , quelques bulles dans un verre, un baiser, … Ma liste est incomplète et n'est pas nécessairement la vôtre.

Alors quels que soient vos souhaits, qu'ils se réalisent ! Bonne année 2018 !

Et comme le mois de décembre 2017 n'a pas été très pola (let the sunshine in !) … quelques polas (au hasard) d'autres décembres …

 

 

 

 

Ma polaroid week …

23 octobre 2017   1 commentaire   permalink

Il y des journées de …, des années de … (je vous laisse les pointillés … n'hésitez pas à les compléter), et, pourquoi pas, une semaine du Polaroid appelée RoidWeek.

La RoidWeek débute, cette année, le dimanche 15 octobre 2017 et chaque jour jusqu'au vendredi 20 octobre le polaroidophile dispose de la possibilité de publier dans un groupe Flickr 2 polas originaux. Il faut donc du pola frais, du moins, non publié.

L'occasion de parcourir la palette thématique de l'instantané : De l'esthétique, du documentaire … De la mise en scène, du « pris sur le vif » … Du pola expiré à la chimie inventive, du pola frais à la chimie malicieuse, du ciel, des sourires, des briques, des fesses, des raton-laveurs aussi, … Tout est question de goût et de plaisir, surtout.

Dans mon cas, amateur un peu éclairé (pour la photo ça peut aider), les polas sont ces instants que la mémoire ne retiendra peut-être plus longtemps mais qui subsisteront le temps … du pola.

Pour moi, pas de séries, pas de thèmes, juste du jour le jour, de tout ce qui peut faire une vie, ma vie …

Jour #1 … Un jour c'est du streetart, Jana & JS à Vienne,

 

Jour #2 … Un autre jour, un automne en rouge (et un pola² pour l'occasion),


 

Jour #3 … Un jour c'est Bruxelles-nord, le ciel à travers les grilles (un autre un pola²),

 

 

Jour #4 … Un autre c'est Togetsukyō, le pont qui traverse la lune ,

 

 

Jour #5 … Un jour c'est Lille ancien,

 

 

Jour #6 … Tournai sous les bombes, peace and love and Mr Bee …

 

 

Une semaine de 6 jours … Le pola est-il réservé aux jours ouvrés uniquement ? Pas pour moi assurément 😉

À suivre …

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag Lille dans obsolescence programmée.