Double exposition avec le Lomo Instant Square …

21 mai 2018   0 commentaire   permalink

Et vous la musique, vous l'écoutez à partir d'un CD, d'un vinyl sur la platine, d'un fichier MP3 sur un baladeur, … ?

Il en va de même avec la photo instantanée … remplacez la platine par un SX70 et le vinyl par un pola … ou le CD par un Fuji Instax … Les scratch du vinyl vous les retrouvez sur les polas, pas sur les Fuji Instax. On aime … ou pas. Le pola serait-il doté d'une vie propre alors que le Fuji plus « technologique » ne le serait pas ? Allez savoir ?

Et puis il y a la taille des photos … L'Instax mini est … mini … vraiment. Le square est carré mais un petit carré par rapport au pola. Et le Wide ? Me diriez-vous. Oui, c'est vrai, mais la caméra Wide ressemble plus à un tracteur qu'à un appareil photo … (PS: je n'ai rien contre les tracteurs, sauf pour prendre des photos).

Par contre, la double exposition … amusant. C'est, semble-t-il, possible sur un SX70 mais au prix d'une torture inhumaine pour le pauvre appareil sans défense. Alors mon Lomo Instant Square est … amusant.

Quelques doubles expositions entre feuillages et graffiti …

 

 

 

 

 

#miscelleanees# … Février 2018

11 mars 2018   0 commentaire   permalink

Le plus petit mois de l'année et pourtant …

Il commence par une session baby-sitting qui s'achève … 4 jours intenses, pour mon dos, pour la pratique du néerlandais, pour le « racontage » d'histoire (et là, j'avoue, raconter passionnément encore et encore les tomes 2 et 3 de Louca, du foot, du foot et encore du foot alors que le foot je déteste, j'ai fait fort … et eux ils adorent …  » encore 爷爷 », oui 爷爷 – yeye – c'est moi), pour la fabrication d'arc artisanal (un « bam », c.-à-d. un morceau de bois souple – rare en cette saison au cœur de Bruxelles – et une ficelle. Il faut savoir faire flèche de tout bois, au propre et au figuré.), et plein d'autres choses … mais aussi un petit safari photo à Saint-Gilles et BXL pour tester le Lomo Instant Square

 

 

… un petit monstre intéressé (y'a pas d'âge) par la production paternelle …

 

Le 3 … reçu 2 packs doubles de films Polaroid 600 expirés (03/2009) évidemment. Leur reste-t-il un souffle de vie ? Comme souvent le pod central a mieux résisté à l'usure du temps … par contre après 6-7 photos la batterie rend l'âme 🙁

 

… et Mr B. un peu délaissé ces derniers temps …

 

Le 4, lever de soleil … le pola y ajoute toujours une touche dramatique plaisante-angoissante et sur le Fuji révélation d'un mystérieux trou noir (Fuji serait-il du côté obscur ?). Quant aux couleurs, on reste dans l'interprétation libre …

 

Le 6 … détour par Roubaix (pour Benjamin 😉 ) . Quelques C215 versions pack100 et pola600 expiré, avant que le temps ne les emporte dans son naufrage …

 

… et un Jef Aerosol au Polaroid 240 …

 

Le 7 … passage à BXL et détour par Neerpede et un spectaculaire hibou par Mehsos …

 

Ce sont les vacances … pour eux. Quant à nous, baby-sitters, va falloir assurer … et abandonner, faute de temps, les réseaux sociaux 😉

Et quant ils nous quittent, il nous reste désolation et mal de dos 😉

 

Du soleil, de la fraîcheur aussi … et une douce impression que le printemps pourrait faire son retour.

 

Le 19 … destination un chouia controversée … la Birmanie. Oui, Aung San Suu Kyi, prix Nobel de la paix et les rohingyas … alors ? Oui, alors … je reste sans réponse. Je disais dans un précédent billet que j'avais, suite à ces événements, découvert que « bouddhiste agressif » n'était pas un oxymore et j'en suis encore pantois.

Tout voyage commence par une valise ou l'art d'emporter son espace vital avec soi. Qu'oublierais-je cette fois-ci ?

… puis l'avion, l'arrivée en terre inconnue, le jetlag (en fait, non), l'acclimatation, la découverte de Yangon, le départ pour Bagan (plein de choses), et ce baptême en ballon le 28 février … date à laquelle (faute de 29) j'emprunte la mythique Route 66 …

 

Ne jamais dire jamais … Lomo Instax Square

16 février 2018   1 commentaire   permalink

Polaroidophile inconditionnel, jamais je n'aurais imaginé franchir les lignes ennemies et shooter du Fuji Instax. Et puis, au détour d'un financement participatif sur KissKissBankBank, un moment de faiblesse et, avouons-le, de curiosité pour le fruit défendu, je me retrouve avec un appareil Lomo Instax Square acceptant les films Fuji Instax Square mais aussi Mini (en changeant le dos).

Au déballage, en premières impressions, l'appareil est léger, relativement petit (car pliant avec soufflet), avec une forme angulaire héritée, selon certains, des anciens appareils de la marque russe. En noir il est discret et n'est pas trop encombrant (moins qu'un OneStep2 non pliant).

Le tout en plastique donne une impression de cheap … jour après jour, après dépliages-pliages successifs, va-t-il tenir le coup et garder ce look assez chic malgré tout (de gustibus …). L'obsolescence semble au programme. Ce n'est pas un bon vieux SX70 solide et fier de ses (plus de) 30 ans d'âge.

Au niveau des fonctionnalités, il est assez complet (flash, timer, modes Auto/B, multi-exposition, compensation d'exposition, compteur de photos, emplacement pour filtres colorés). Une petite télécommande est également astucieusement insérée dans l'appareil pour prendre des photos à distance. En remplaçant le dos on peut utiliser des films Instax Mini. Le tout utilise 2 piles CR2 et une pile bouton pour la télécommande.

Après avoir trouvé films (2 fois moins chers pour 10 photos qu'un Polaroid avec 8 photos) et piles (non fournies), je me suis directement lancé … Enfin, pas vraiment directement car la tenue en main n'est pas évidente … haut-bas ? Gauche-droite ? Déclencheur ? Avec un peu d'habitude …

Grosse déception … le viseur … tout petit et pas vraiment adapté à un myope porteur de lunettes. Je ne distingue pas vraiment le cadre de la photo. Faudra s'y faire … D'autant plus que ce n'est pas un SLR et un décalage entre ce qu'on vise et ce qui sera sur la photo n'est pas impossible (en fait réel pour les faibles distances). La mise au point se fait par un curseur … on choisit/estime une distance entre 0,8m et l'∞, l'appareil fait le reste. Assez bien …

Deuxième déception (attendue, celle-là) … les photos square ont le look des polas mais en (beaucoup) plus petit (surface de la photo 37,1cm² contre 59,3cm² pour les polas). La différence de prix des films trouve ici un début d'explication …

Le couple Lomo-Fuji fonctionne assez bien et le résultat est honorable … développement rapide, photos assez bien définies, couleurs fidèles. Les films Fuji sont bien maîtrisés au détriment de ce qui fait le charme (ou pas … les avis sont partagés) des films polas plus sensibles à l'humeur du temps, de la chimie et du photographe. Et, à confirmer, une tendance à la surexposition (par beau temps en extérieur, pas de flash et corriger l'exposition à -1) …

Vais-je vraiment l'adopter ? Qui sait ? L'appareil est convivial … photos moins coûteuses, développement plus rapide … on shoote, on échange et … on oublie ? Moins de créativité, photos plus petites, impression de fragilité (mon sac photo n'est pas n'est pas un couffin, loin de là). Plus de fun que de passion … Non, il ne va pas détrôner mes polas.

Quelques confrontations (oui, Fuji est moins cher mais sensiblement plus petit) Polaroid Originals (SX70/Color600) et Fuji Instax Square (Lomo Instant Square) …

… première photo dans un Bruxelles grisailleux …

 

… les munitions (intérieur/flash) …

 

… et pourquoi pas 😉 du Streetart à Tournai (artiste inconnu) …

 

… ou à Bruxelles, Seth GlobePainter à Anderlecht …

 

… ou Samuel Idmtal à Saint-Gilles …

 

#miscelleanees# … Janvier 2018

8 février 2018   0 commentaire   permalink

Une nouvelle année commence, va falloir s'y habituer … 2..0..1.. 7 .. pardon ..8. Ce genre de saut ne m'émeut plus trop et ce serait plutôt un ralentissement du cours du temps qui pourrait me plaire. Passer à 2016 … ça, ça serait cool 🙂

Et je me rends compte que je n'ai pris aucune bonne, nouvelle et solide résolution, comme il se doit en début de toute nouvelle année, à part cueillir les instants comme ils se présenteront …

Et 2018 débute comme 2017 s'était achevée … toujours une fuite d'eau chez le voisin d'en-haut. Mais que fait le plombier céleste !

Réagissons ! Le 3 … un petit tour en train à Bruxelles et vite, vite retour maison. Et pour combler l'attente du train à la Gare du Nord quelques polas volés à la grisaille …

 

Le 7 … Nivezé … bye, bye Josiane 🙁 … et pique-nique champêtre (en bonne compagnie) as usual …

 

Toujours le 7, toujours bye, bye … France Gall … aïe, ça se rapproche …

La grisaille serait-elle définitivement installée ? Plaqués au sol, les nuages ne nous quittent plus, avec ou sans pluie. De là à oublier l'existence du soleil … Les ours se replient dans leurs tanières avec un bon gros pot de miel (si j'en crois mon copain Winnie), moi, c'est un fauteuil et un bon bouquin longue-durée, style une (ou deux) intégrale(s) de fantasy ou SF (trop tard pour me cultiver intelligemment). Avec quelques milliers de (bonnes … tout est relatif) pages j'oublie le présent et j'attends le printemps. C'est donc la quadruple brique (quelques 4000 pages) de la Romance de Ténébreuse de Marion Zimmerman Bradley qui me tient compagnie, mielleuse et féministe à souhait, … un roman pour adolescentes prépubères, annonçait la critique … et moi, et moi, et moi. Capt(iv)é (ou collé … le miel, quoi …) je suis …

Le 14, quittant ma tanière de bon matin, que vois-je ? Rouge, rond, éblouissant … un lever de soleil. Lui aussi, aurait-il (enfin) quitté sa tanière ? On peut rêver …

 

… et simultanément reviennent le bleu du ciel, le vert moussu et l'or feuillu … j'aime …

 

… malgré la gadoue (et l'ombre du photographe), à défaut de train, … meuh, cheese et pique-nique hebdomadaire …

 

Le 16 … Roubaix … quelques fresques dont la toute fraîche de Benjamin Duquenne (plus NEAN, rocket01.co.uk et quelques autres) au Pola 240 (mais pas que) et quelques démêlés avec un film Fuji FP-100C … 4 photos gâchées 🙁 au prix des films pack100, oui, faut faire gaffe (sur eBay, les packs approchent 50€ pour 10 photos). Je hais Fuji (je me répète) pour pour avoir abandonné la production de ces super films.

 

Le 21 … tadam … je dépasse le 1.500.000 vues de mes photos sur Flickr … si, si …

Le 22 … faut-il avoir honte ? Une belle boite contenant un Lomo Instax Square atterrit devant ma porte. On ne ressort jamais indemne d'un financement participatif réussi. Et me voilà à la recherche de films Fuji Instax Square (oui, vous savez, le producteur de films qui a lâchement abandonné le pack100 et ses utilisateurs).

Et toujours le 22 … une coccinelle ne fait pas le printemps mais elle y contribue …

 

Le 23 … trouvés (FNAC City2, Bruxelles). Je parle des films Fuji Instax Square. Vite une photo … face à face Polaroid SX70/Film Polaroid Originals et Lomo Instax Square/Fuji Instax Square …

 

Le 26, Tournai … toujours là …

{Polaroid 240 / Fuji FP-100C}

 

Ensuite Bruxelles, mission babysitting prolongé avec quelques brèves échappées polaroidesques (ouf) … comme cette façade ou encore un mural de Seth (oui, un parfum de Magritte mais un chouia décevant) …

 

Et le mois se termine … En février mon compteur vital devrait s'incrémenter d'une unité … mais non, l'année n'est pas bissextile. Ouf. Pour fêter ça, c'est décidé … la Birmanie !

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag lomo dans obsolescence programmée.