#miscelleanees# … Avril 2018

10 mai 2018   0 commentaire   permalink

Avril est de retour … le mois du polaroid aussi, et moi, et moi, et moi … émoi ?

Mais aussi deux petits monstres qui squattent votre liberté, s'emparent de vos loisirs, esquintent vos articulations et vous apportent plus d'une bouffée de bonheur. En bref, pas le temps de shooter.

Pour Sasha et Maxim, minouche …

 

Ils viennent et s'en vont trop vite … tiens donc, le magnolia réédite son show annuel. Éblouissant !

 

… façon « inspiré, expiré » …

 

Le 7, Herbiester … promenade en forêt … version Lomo Instant Square ou pola …

 

 

Le 10, Roubaix … pourquoi pas ? Surtout si le soleil y met du sien … en fait pas vraiment, juste en face, pas top pour les polas. Un mur de Joao Samina en hommage à Georges Delerue, compositeur roubaisien …

 

Le 12 … à Lille Mimi Le Clown façon Matisse et Agrume Noir façon meteo …

 

 

Tout a une fin, même (surtout/aussi) le magnolia …

 

Le 17 … quelques heures d'échappée à Ostende avec Mr B (mon vélo pliable) et un lourd équipement polaroidesque (Polaroid 330, SX70 et SLR680). Du soleil, une ville faite pour les cyclistes, les fresques du Crystal Ship … que du bonheur …

 

 

S

 

Le 22 … une nouvelle semaine du polaroid donc, pour moi R(de plus)AS 🙂 … une semaine est polaroid ou n'est pas … L'occasion de replonger dans les boîtes de polas non encore scannés (paresse et procrastination) comme ces brumes matinales sur le mirador d'Artxanda à Bilbao …

 

… ou la fraîcheur des rives de la rivière Kamo-Gawa à Kyoto (avec toutes les imperfections attachantes des films Impossible Project) en 2017 …

 

Le 27 … la glycine est au top de sa forme avant un week-end qui s'annonce froid, venteux et pluvieux 🙁

 

Le 30 … Lille … que d'étranges choses 😉

 

 

Et discrètement (froidement) avril cède la place à mai …

 

#miscelleanees# … Février 2017

10 mars 2017   0 commentaire   permalink

Et c'est parti pour un mois sans … 29 février. Une fois de plus je perdrai le droit de vieillir …

Des (tas de) choses à faire, ou à ne pas faire et mon activité photos est en sommeil. Je réveille donc quelques vieux souvenirs comme ces polas 2013 à Sebastopol avec du film Impossible PX70. Ce ciel …

 

 

Le 6 … Quelques indices discrets (indiscret … moi ? … jamais) apparaissent … l'hiver serait-il sur le départ ?

 

Autres souvenirs déterrés … 2012, Hong-Kong et non pas 15 min mais 15 jours d'éternité.

Ceci expliquant cela (je parle de la qualité de la photo), je débutais dans le pola (le SLR680 utilisé ici sortait même d'un « entretien » express chez Mint HK), les films 600 Impossible de l'époque (code 80) étaient vraiment très capricieux et la température élevée …

 

Le 11 … décès de Jiro Taniguchi … 🙁 …

… et à propos de fuites de lumière (si, si, Taniguchi apportait dans ma vie son lot de photons étincelants et nostalgiques), voila-t-y pas que mon Polaroid 250 en est atteint. En chambre noire (mon wc tous feux éteints) en parcourant le soufflet avec une lampe de poche, on distingue de nombreux petits points lumineux, aveuglants pour un film hypersensible Fuji FP-3000. Et pour ce type de fuites, mes compétences en plomberie lumineuse s'avèrent assez limitées. C'est tout le soufflet qui, atteint par la limite d'âge, se craquèle aux entournures. Et pas question de compter sur le Polaroid 240 à la cellule (à moins que ce ne soient les connexions de la pile) défaillante …

{Polaroid Land 250 / Film Fuji FP-3000B}

 

Le 13 … d'où vient le vent ? Et pour l'occasion un pola²

 

Toujours le 13, le mur tournaisien (« coloriach » … ou pas ?) …

{Polaroid SX70 modif. 600 / Film TIP Color600}

 

Le 14 … Safari photo bruxellois. Il y a des jours avec et des jours sans. Ce fut un jour sans (pourquoi ces polas ratés, flous, roses, très pâles alors que les conditions sont favorables ?) malgré un beau soleil d'avant-printemps …

 

 

Le 15 … encore un petit air de printemps

 

Une fin de mois un peu speed (pour moi 😉 ) … Vite, vite, avant le finissage, deux expos parisiennes. Le Lab14, un streetart qui envahit l'espace, se dilate en 3D et explose littéralement …

 

 

… mais aussi, à Vitry-sur-Seine, SA ville, Christian Guémy plus connu sous le pseudo C215 nous présente une palette de son oeuvre. Pas de pola en « intérieur » mais en extérieur par contre (le premier pola n'est pas un C215) …

 

 

Et une déception (tout le charme du pola ?), des rouleaux encrassés et des spots disgracieux ( … c'est selon) … Comme pour ce nouvel immeuble …

 

… qui a pris la place de la mémorable Tour13 …

 

Ensuite période full-babysitting. Pas le temps de shooter (à peine dormir) … parvenir tout juste à commander 3 films beta de la future nouvelle mouture de Color600. Mais ça c'est une autre histoire …

Et j'oubliais, pas de 29 février … Comment situer ce moment fatidique où votre compteur s'incrémente d'une unité ?

 

#pola²# … Printemps dans l’air …

5 mars 2017   1 commentaire   permalink

… ou un petit air de printemps. C'est selon.

Prendre l'air, capter quelques moments et les immortaliser sur un bout de carton … Bonheur de l'instant …

Et, comme toujours, avec un pack Impossible Project il n'est pas toujours possible de prévoir le résultat (la patience de l'instantané portée à une trentaine de minutes de développement … mais il paraît qu'Impossible nous concocte une nouvelle mixture et … j'attends mon colis 🙂 ).

Pour ces quelques photos (Polaroid SLR680), une sympathique douceur dans l'air du temps …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avril, mois du Polaroid …

16 avril 2016   0 commentaire   permalink

Les films Impossible Project n'aiment pas trop le froid, apprécient la lumière … l'hiver ce n'est pas trop leur truc. 1

Avec avril, c'est le printemps qui revient … les oiseaux chantonnent, les magnolias s'embrasent et les polas sentent la sève monter … Et puis, il y a Expolaroid, des événements Polaroid ici, là et même ailleurs.

Une petite séance shooting printanière, tout en douceur, … Quand les « outils » se font modèles.

D'abord les packs 100 2, un Polaroid 250 …

 

… et le Polaroid The Reporter, sympa pour qui a un feeling précis pour évaluer les distances, …

 

… le format intégral à l'avenir plus assuré, comme le Polaroid CL635 …

 

… le SLR680 …

 

… le SX70 …

 

  1. Au polaroidophile rien n'est cependant impossible 😉
  2. Fuji va-t-il abandonner la production des films ? Un repreneur se dessine mais pourra-t-il aller au bout de ses projets ? Oui, faute de films, l'avenir est incertain pour ce type de caméra.

#miscelleanees# … Avril 2015

12 mai 2015   0 commentaire   permalink

Un mois qui commence avec le sourire et à plus de 900km/h … -50°C à 10000m d’altitude mais ça va sensiblement se réchauffer …

7 jours à Singapour d’abord … une ville moderne, policée, chaude et aérée, relativement calme … et un charme asiatique (à condition de s’écarter du centre assez aseptisé façon global world) en prime. Singapour est assez surprenante … pour le touriste qui débarque l’esprit vierge (même pas un guide feuilleté) , c’est la prospérité « tranquille » (tout est relatif) qui transparaît d’abord. Le dépaysement auquel on s’attend est discret et n’apparaîtra qu’en s’écartant un peu du centre de gravité. Richesse (plus que réelle mais moins « tapageuse » – quoique … – qu’à Hong-Kong où le contraste « peuple d’en-haut » vs « peuple lambda » est plus – à mon avis – évident), propreté, sécurité, coexistence pacifique (les différentes communautés semblent parfaitement intégrées … tout acte raciste quel qu’il soit serait très sévèrement puni), calme (tout est relatif, évidemment), … le tout maintenu par des autorités très fermes (on ne badine pas avec l’incivilité … amendes, prison … alors pour le reste ?). Impression n’est pas réalité. Quoique … (pour plus de détails lire mes billets iphonéographiques et, quand j’en aurais le temps, d’autres photos sur Flickr).

Au Lloyd’s Inn …

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

Pour les polas, disons-le tout de suite, ce n’est pas le voyage préféré des films Impossible Project. Au-delà de 28°C, leur chimie jette le gant … ou presque. Par contre si on aime le rose-violet (ou quelque chose d’approchant), c’est un régal. Un SX70 Alpha et un SX70 AutoFocus Sonar m’accompagnent. Un cliché 100% chlorophylle (donc bien vert … si,si) d’une feuille assez exotique, sous les 33°C du soleil de Singapour …

 

A l’aéroport avant de quitter Singapour pour 10 jours à Bangkok, un nouveau film IP et trois polas ratés (une bande verticale blanche traverse la photo de haut en bas). Les rouleaux sont propres … un film défaillant (qui sera remplacé sans discussion, après contact avec le support – très sympathique – d’IP, par un bon de 20€) et 8 photos de moins 🙁

 

Bangkok correspond beaucoup plus aux idées préconçues … mégalopole, circulation anarchique, bruit, chaleur, … et le sourire incroyable du thaïlandais (touristique, peut-être, mais pas que …)

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

A peine atterri, les nouvelles du pays arrivent. Et ce qui ne pouvait, ne devait pas arriver, arrivât. Le cœur a ses raisons, et les AVC disposent, surtout à 93 ans. Et là, le dilemme … rentrer ? rester ? Choix difficile, très difficile … le cœur ici aussi a ses raisons et les réalités techniques/pratiques/financières ont les leurs. Plus de frayeur que de mal, état stabilisé … wait and see.

De là à imaginer que la sérénité puisse nous gagner. Que nenni … Difficile de rester en connexion avec le pays et de se plonger dans l’ambiance de la fête de Songkran … l’eau et la farine volent très bas. Heureusement, à 36°C vers midi, l’eau n’a pas le temps d’imprégner les vêtements.

Après Singapour plutôt fade pour les amateurs de sensations fortes (ce qui n’est pas nécessairement mon cas), Bangkok est, à l’image de sa cuisine, sensiblement plus pimentée 🙂

Par contre, à travers la fenêtre de la chambre d’hôtel (23eme étage), bien climatisée (ouf …) …

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

Le 14 … un bâton d’encens au temple Wat Pho anniversaire de Sasha oblige. A defaut le Wart Arun, en refection …

 

Le 21, retour au pays … Thai Airways assure 😉 Par contre, je n’ai pas bien compris cette signalétique aéroportuaire …

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

Et, ici, le printemps ne m’a pas attendu. Mon magnolia en a profité pour fleurir et … défleurir, me laissant un sympathique tapis de pétales brunissants … à ramasser, évidemment 🙁 Du soleil, un film BW600 2.0 fraîchement arrivé et quelque photos printanières …

{Polaroid SLR680 / Film IP BW600 2.0}

 

Les floralies au chateau de Grand-Bigard à Bruxelles … parfait timing … 2 heures de répit entre une succession d’averses. Quelques polas Image Spectra de Sasha et de … tulipes …

{Polaroid image Spectra / Film IP Spectra Color}

 

Et … Sasha qui trottine … bébé erectus … humanité en marche 😉

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag printemps dans obsolescence programmée.