#miscelleanees# … Juillet 2019

8 août 2019   0 commentaire   permalink

Notre vie serait-elle réglée sur la présence/absence des chicoufs (voir post précédent) ? Peut-être … ou certainement ! Toujours est-il qu’ils sont de retour pour 3 longues (question de constitution physique … eux et nous … jeunes et vieux) et belles journées avant qu’ils s’envolent vers Sébastopol pour 6 tristes (mais pas que) semaines … Une fois tu les vois, une fois tu les vois plus et c’est toujours long …

Donc, le 6, les chicoufs décollent pour Sébastopol et moi je ressors un pola de 2013 (oui moi aussi j’ai foulé les terres disputées de Crimée) …

Down in the ghetto ... Back to the roots ...

Sasha … là aussi ils ont des milkshakes 😉 (peut-être pas à la mangue …) …

Break at Sevastopol ...

… le tour de France démarre à Bruxelles … cherchez le non-événement (pour moi … quoique j’aime beaucoup mon petit vélo pliant) …

Yellow Bikes (Brussels)

… et toujours le même jour … graffiti tournaisien …

Graffiti tournaisien ...

Mes accès à mon compte Flickr sont passés en mode tu veux ou tu veux pas … à partir de l’application iOS ça va et sur mon PC ça boucle indéfiniment sur « identifie-toi ». La vie est dure pour un pauvre geek. Avant, « être dans les nuages », c’était voguer dans une ouate psychique apaisante et maintenant que les nuages ont viré cloud, la rêverie s’est durcie façon hard technology … Heureusement, un support efficace (?) et quelques jours de patience … tout semble être rentré dans l’ordre.

Le 10 … Bruxelles …

Welcome ... Brussels

… là dans le coin à droite … qui c’est ? …

Welcome ... Brussels

Quand je disais (trop rapidement) qu’avec Flickr ça baignait … voila-t-y pas que Chrome sur mon vieux PC se met lui aussi à boucler et à me refuser l’accès à Flickr. Avec ce slogan « l’herbe est plus verte ailleurs » (sic), il me conseille délicatement de balancer mon vieux PC … qui a parlé d’obsolescence ? Heureusement Firefox est moins regardant et daigne (encore) fonctionner (jusqu’à quand ?).

Le 17 … Bruxelles (oui, encore 😉 ), au programme, Ixelles, la place Flagey et un très beau mur chaussée de Boondael avec un large panel des gars de Propaganza et amis (Nean, Benjamin Duquenne, Iota, Piet Rodriguez, …). Les films Polaroid Originals ont leurs limites (plage de température, luminosité, flammèches, lenteur …) et j’en tiens compte. Leur charme y est d’ailleurs lié … la subjectivité chimique de l’instant. Mais là, ce sont 2 packs Color600 (11/18) avec des pods (les 3 réservoirs de réactifs insérés dans le film) défectueux, laissant de larges bandes verticales plus sombres sur 1/3 du pola … grrrrrr … reste plus qu’à constater les dégâts (toujours avec 15 min de retard), s’asseoir au soleil à une terrasse et laisser la déception s’évanouir … et se promettre de revenir plus que vite (le lendemain, en fait) avec du bon matériel … Donc, la place Flagey façon failaroid (même parfois les ratés ont un je ne sais quoi d’envoûtant) …

Place Flagey (Bruxelles)

Secrète et charmante, la rue de la Cigogne …

Rue de la Cigogne (Bruxelles)

… Iota, également façon failaroid …

Iota (Ixelles)

et, le 18, en mieux …

Iota (Ixelles)

Le 19, le support de Polaroid Originals propose de me remplacer mes 2 packs … cool et je reçois d’Aki Asahi une nouvelle peau pour mon SX70 modifié 600 par Sébastien aka Babas92. Pris par le jeu j’effeuille un SLR680 qui porte toujours sa tenue « skaï noir» d’origine, balafres, scarifications, outrages du temps. Ça rigole pas … ça colle et se désagrège par petits morceaux … huile de coude et patience requises. Et nouvelle commande chez Aki Asahi (l’envoi – 25$ fdp compris – ne retient pas l’attention des douanes … ouf ).

Le 24, je teste mon nouvel SX70 modifié 600 … et, pourquoi pas, un close-up avec le Spectra … venue d’Ukraine ou de Crimée ou de Russie (allez savoir … où se situe Sébastopol), cette rose survit (doté de deux mains gauches et pas vertes, je suis) dans un coin de mon jardin …

Rose from Sebastopol

Le 25 … dehors les 40° seront-ils atteints le 25 ? Triste record. Les optimistes prétendent qu’on bénéficierait de l’été le plus frais des 50 prochaines années … Profitons-en.

Le 29 … et pourquoi pas, quelques jours à Bordeaux (en train, comme Greta) … après la canicule, ouf !

Place de la Victoire, Bordeaux
Bordeaux
Jef Aerosol (Bordeaux)

Et juillet s’achève …

0

#miscelleanees# … Février 2017

10 mars 2017   0 commentaire   permalink

Et c'est parti pour un mois sans … 29 février. Une fois de plus je perdrai le droit de vieillir …

Des (tas de) choses à faire, ou à ne pas faire et mon activité photos est en sommeil. Je réveille donc quelques vieux souvenirs comme ces polas 2013 à Sebastopol avec du film Impossible PX70. Ce ciel …

 

 

Le 6 … Quelques indices discrets (indiscret … moi ? … jamais) apparaissent … l'hiver serait-il sur le départ ?

 

Autres souvenirs déterrés … 2012, Hong-Kong et non pas 15 min mais 15 jours d'éternité.

Ceci expliquant cela (je parle de la qualité de la photo), je débutais dans le pola (le SLR680 utilisé ici sortait même d'un « entretien » express chez Mint HK), les films 600 Impossible de l'époque (code 80) étaient vraiment très capricieux et la température élevée …

 

Le 11 … décès de Jiro Taniguchi … 🙁 …

… et à propos de fuites de lumière (si, si, Taniguchi apportait dans ma vie son lot de photons étincelants et nostalgiques), voila-t-y pas que mon Polaroid 250 en est atteint. En chambre noire (mon wc tous feux éteints) en parcourant le soufflet avec une lampe de poche, on distingue de nombreux petits points lumineux, aveuglants pour un film hypersensible Fuji FP-3000. Et pour ce type de fuites, mes compétences en plomberie lumineuse s'avèrent assez limitées. C'est tout le soufflet qui, atteint par la limite d'âge, se craquèle aux entournures. Et pas question de compter sur le Polaroid 240 à la cellule (à moins que ce ne soient les connexions de la pile) défaillante …

{Polaroid Land 250 / Film Fuji FP-3000B}

 

Le 13 … d'où vient le vent ? Et pour l'occasion un pola²

 

Toujours le 13, le mur tournaisien (« coloriach » … ou pas ?) …

{Polaroid SX70 modif. 600 / Film TIP Color600}

 

Le 14 … Safari photo bruxellois. Il y a des jours avec et des jours sans. Ce fut un jour sans (pourquoi ces polas ratés, flous, roses, très pâles alors que les conditions sont favorables ?) malgré un beau soleil d'avant-printemps …

 

 

Le 15 … encore un petit air de printemps

 

Une fin de mois un peu speed (pour moi 😉 ) … Vite, vite, avant le finissage, deux expos parisiennes. Le Lab14, un streetart qui envahit l'espace, se dilate en 3D et explose littéralement …

 

 

… mais aussi, à Vitry-sur-Seine, SA ville, Christian Guémy plus connu sous le pseudo C215 nous présente une palette de son oeuvre. Pas de pola en « intérieur » mais en extérieur par contre (le premier pola n'est pas un C215) …

 

 

Et une déception (tout le charme du pola ?), des rouleaux encrassés et des spots disgracieux ( … c'est selon) … Comme pour ce nouvel immeuble …

 

… qui a pris la place de la mémorable Tour13 …

 

Ensuite période full-babysitting. Pas le temps de shooter (à peine dormir) … parvenir tout juste à commander 3 films beta de la future nouvelle mouture de Color600. Mais ça c'est une autre histoire …

Et j'oubliais, pas de 29 février … Comment situer ce moment fatidique où votre compteur s'incrémente d'une unité ?

 

0

#ukraine# Impressions …

17 septembre 2013   2 commentaires   permalink

L'Ukraine n'est pas le premier lieu auquel je pensais pour aller passer mes vacances … Et, je l'avoue, même sa situation géographique me posait problème 😉 . Oui, ça devrait être « par là », à deux pas de la Russie, à l'est (je veux dire mon « est » à moi), quoi … une zone indistincte sur la carte.

Et puis, la vie étant ce qu'elle est, assez facétieuse, je me suis retrouvé 8 jours dans ce pays. Le temps gris, froid et nuageux attendu et supposé, fut remplacé par un mix soleil, chaleur, vent plus que sympathique même si, au dire des autochtones, ça aurait du être beaucoup mieux.

Et encore, le gris du paysage fut remplacé par les superbes côtes longeant la Mer Noire, plus turquoise que noire, entre Sébastopol et Yalta, le tout sous un ciel généralement plus bleu que bleu …

Inattendu, je l'avoue.

Et pourtant, d'un autre côté, la face « est », ex-état soviétique, était bien présente. Et l'économie pas particulièrement florissante m'a montré, en dehors des spots touristiques, un pays assez exsangue … friches, ruines, constructions à l'arrêt.

Les gens très chaleureux mais avec une barrière de la langue bien présente quand il s'agissait de créer des contacts … juste ébauchés.

Et les photos ? Du numérique avec mon Canon D600, très bon techniquement donc impitoyable pour le photographe, un polaroid SX70, au comportement facétieux et cher à l'utilisation (à chaque clic il faut passer au tiroir caisse) …

 

 

… et mon iPod bloqué volontairement sur l'application Hipstamatic (j'aime ce non droit à l'erreur dans le choix du combo lentille/film), léger mais à la résolution un peu trop limitée … le choix, effectivement. Le nouveau combo Hipstapak Buenos-Aires (lentille Diego et film Uchitel 20) s'est imposé et reflète à mon point de vue cette impression toute subjective de grisaille passéiste (qui a dit « vintage » ?) occultant partiellement la beauté naturelle du pays et de la douceur de son climat. Mais ça c'est à suivre dans les prochains billets …

 

0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag sebastopol dans obsolescence programmée.