Une galerie à ciel ouvert … #2

16 août 2018   0 commentaire   permalink

Poursuivons notre balade autour de l’avenue Vincent Auriol dans le 13e …

Le Polaroid pack100 n’est pas particulièrement “ergonomique”. J’avais un Polaroid 250, une belle bête. Hélas le soufflet a mal vieilli et est piqueté de petits trous, sources de fuite (d’ailleurs, plus intrusion que fuite … question de sens) de lumière … irréparable et inutilisable. J’utilise le 330 … un peu lourd (bien que le 330 en plastique le soit moins qu’un 250 avec boîtier métallique), encombrant et moins souple (le 330 n’a pas le viseur Zeiss repliable du 250) … On fait avec.

Quant aux films pack100 “pelables” (le Fuji FP-100C), outre qu’ils soient en voie de disparition (ce qui est – de plus en plus – rare est de – plus en plus – cher 🙁 ) ils ont le gros défaut de “suinter” de produits chimiques lors du pelage (pour faire simple, après +/- 2 minutes, on sépare – on pèle – deux couches, le positif et le négatif, séparées par les réactifs). Ça coule, ça colle … pas top (La solution : intercaler une feuille de papier cuisson prédécoupée entre les positifs et le transport en devient plus aisé. Et le négatif ? Pour moi … poubelle . Shame on me). On en a donc plein les doigts. L’analogique c’est la vraie vie 😉

… Faile … à couper le souffle …

Faile, Paris 13

… Seth …

Seth, Paris 13

Seth, Paris 13

… Jorge Rodriguez Gerada …

Jorge Rodriguez Gerada, Paris 13

… Sheppard Fairey …

Sheppard Fairey, Paris 13

… Maye …

Maye, Paris 13

… et un peu plus loin, à la Butte aux Cailles … Veracidade …

Veracidade, Paris 13

et des graffiteurs anonymes …

Graffeurs, Paris 13

0

#miscelleanees# … Juillet 2018

9 août 2018   0 commentaire   permalink

Juillet, le temps des vacances … soleil, chaleur, et les p’tiots … que vouloir de plus ?

A défaut d’expéditions lointaines, les hémérocalles du jardin impressionnent mes polas … du SLR680 et du SX70 …

Et en pola expiré (07/2009) … on aime … ou pas …

Le 6 … horreur … ce blog se résume à une page blanche (la classique (?) error 500) à la fois dans la partie publique et dans la partie administration … plus d’accès sauf par FTP ou par le manager d’OVH. Geek superficiel, je ne parle pas le langage codé pratiqué sur les serveurs (d’autant plus qu’une virgule mal placée, un irrespect syntaxique et tout explose ou implose). Je m’y aventure donc sur la pointe des pieds. N’ayant pas accédé au site dans les jours précédents … serais-je hacké ? Contact au support OVH … (le 9 j’attends toujours une réponse). Entre-temps, un peu de reflexion, une minutieuse 😉 enquête, quelques forums, quelques tutos (plein de solutions miracles … mais pas pour un mécréant comme moi) , des soupçons (hypothèse : mon hébergement OVH sature et les mises à jour automatiques de WordPress se plantent …) puis quelques délicates (gare au clic qui tue) manipulations, un peu de ménage FTP et … miracle, la page blanche disparaît et mon cher blog réapparaît … ouf. Ah oui, OVH me contacte enfin pour me dire que tout semble fonctionner 🙂

Un jour de répit et repage blanche. J’en reviens à mon hypothèse et je passe à une formule d’hébergement OVH supérieure … ça marche … (maj … au 8 août ça marche toujours). Il suffisait donc de passer à la caisse … cool !

Le 8, … ils s’en vont. 1 mois à Sébastopol … c’est long.

Le 12,13 … Bruxelles …

… et fini le mondial (bravo, les diables) … ouf …

Le 16 … Et là ça se confirme mon SX70 modifié 600 et mon SLR680 fatiguent … nécessité de pousser le darken à fond pour avoir une photo bien contrastée … la cellule sûrement. Heureusement un maître du pola pourrait m’arranger ça. Départ pour la France …

Le 17 … et moi aussi je m’en vais vers la France (ça faisait longtemps mais pour pas longtemps). En espérant que la vague bleu-blanc-rouge (il y avait une équipe qui voulait gagner le mondial et une autre qui voulait jouer du beau football et ce fut France-Belgique … enfin, c’est ce qu’on dit ici. Moi et le foot faisant plus que 2, je ne me permettrais pas d’émettre un avis 😉 ) se calme … Donc Paris et grand soleil (aïe … pas top pour les polas). Y’a de la canicule dans l’air …

Place de la Contrescarpe, Paris

Eddie Colla dans le marais …

Je profite de la super galerie à ciel ouvert du 13e pour claquer un de mes derniers films Fuji FP-100C (avec un polaroid 330) … Oui, ça en vaut la peine 🙂 D*Face …

… Jana et JS …

Seth dans le 13e …
Seth (Butte aux Cailles, Paris 13)
et le Lavomatik …
Raf au Lavo//matik (Paris 13)
Autre galerie, un peu plus éphémère … l’exposition Illustres ! au Panthéon … plus de 20 pochoirs de C215 autour de ce sublime bâtiment …

Illustres! (Mirabeau)  C215 (Pantheon, Paris)

Et mon SX70 modifié 600 me revient … l’œil frais (oui, à son âge, la cataracte était proche). Merci monsieur Sébastien (babas92).

Le 28 … Lille et, apparemment, Clet Abraham y est passé récemment …

Clet Abraham (Lille)

Et la chaleur s’amplifie … canicule et réchauffement climatique font le buzz.

0

Ne jamais dire jamais … Lomo Instax Square

16 février 2018   1 commentaire   permalink

Polaroidophile inconditionnel, jamais je n'aurais imaginé franchir les lignes ennemies et shooter du Fuji Instax. Et puis, au détour d'un financement participatif sur KissKissBankBank, un moment de faiblesse et, avouons-le, de curiosité pour le fruit défendu, je me retrouve avec un appareil Lomo Instax Square acceptant les films Fuji Instax Square mais aussi Mini (en changeant le dos).

Au déballage, en premières impressions, l'appareil est léger, relativement petit (car pliant avec soufflet), avec une forme angulaire héritée, selon certains, des anciens appareils de la marque russe. En noir il est discret et n'est pas trop encombrant (moins qu'un OneStep2 non pliant).

Le tout en plastique donne une impression de cheap … jour après jour, après dépliages-pliages successifs, va-t-il tenir le coup et garder ce look assez chic malgré tout (de gustibus …). L'obsolescence semble au programme. Ce n'est pas un bon vieux SX70 solide et fier de ses (plus de) 30 ans d'âge.

Au niveau des fonctionnalités, il est assez complet (flash, timer, modes Auto/B, multi-exposition, compensation d'exposition, compteur de photos, emplacement pour filtres colorés). Une petite télécommande est également astucieusement insérée dans l'appareil pour prendre des photos à distance. En remplaçant le dos on peut utiliser des films Instax Mini. Le tout utilise 2 piles CR2 et une pile bouton pour la télécommande.

Après avoir trouvé films (2 fois moins chers pour 10 photos qu'un Polaroid avec 8 photos) et piles (non fournies), je me suis directement lancé … Enfin, pas vraiment directement car la tenue en main n'est pas évidente … haut-bas ? Gauche-droite ? Déclencheur ? Avec un peu d'habitude …

Grosse déception … le viseur … tout petit et pas vraiment adapté à un myope porteur de lunettes. Je ne distingue pas vraiment le cadre de la photo. Faudra s'y faire … D'autant plus que ce n'est pas un SLR et un décalage entre ce qu'on vise et ce qui sera sur la photo n'est pas impossible (en fait réel pour les faibles distances). La mise au point se fait par un curseur … on choisit/estime une distance entre 0,8m et l'∞, l'appareil fait le reste. Assez bien …

Deuxième déception (attendue, celle-là) … les photos square ont le look des polas mais en (beaucoup) plus petit (surface de la photo 37,1cm² contre 59,3cm² pour les polas). La différence de prix des films trouve ici un début d'explication …

Le couple Lomo-Fuji fonctionne assez bien et le résultat est honorable … développement rapide, photos assez bien définies, couleurs fidèles. Les films Fuji sont bien maîtrisés au détriment de ce qui fait le charme (ou pas … les avis sont partagés) des films polas plus sensibles à l'humeur du temps, de la chimie et du photographe. Et, à confirmer, une tendance à la surexposition (par beau temps en extérieur, pas de flash et corriger l'exposition à -1) …

Vais-je vraiment l'adopter ? Qui sait ? L'appareil est convivial … photos moins coûteuses, développement plus rapide … on shoote, on échange et … on oublie ? Moins de créativité, photos plus petites, impression de fragilité (mon sac photo n'est pas n'est pas un couffin, loin de là). Plus de fun que de passion … Non, il ne va pas détrôner mes polas.

Quelques confrontations (oui, Fuji est moins cher mais sensiblement plus petit) Polaroid Originals (SX70/Color600) et Fuji Instax Square (Lomo Instant Square) …

… première photo dans un Bruxelles grisailleux …

 

… les munitions (intérieur/flash) …

 

… et pourquoi pas 😉 du Streetart à Tournai (artiste inconnu) …

 

… ou à Bruxelles, Seth GlobePainter à Anderlecht …

 

… ou Samuel Idmtal à Saint-Gilles …

 

0

#miscelleanees# … Juin 2017

15 juillet 2017   0 commentaire   permalink

Chaud, très chaud … Paris. Pas idéal (au-delà de 28°C) pour les polas …

 

 

Sur la route dominicale, Spy … un arrêt … toujours le même … comme le capuccino et le mal de dos …

 

Les polas non scannés s'accumulent Bali, Japon, Paris … allez hop on s'y met. Trier, scanner, retoucher (un peu … la fidélité du scan n'étant pas de premier ordre) … Et un premier billet sur la gare de Kyoto. Pas vraiment Japon traditionnel sushi-temple-tori-kimono mais c'est aussi le Japon, mon Japon …

 

et cette interrogation sur le vieillissement des films IP noir et blanc … sépiatisation légère ou lente dégradation progressive …

 

Le 8, mon SLR680 (en fait j'en ai deux 😉 ) patine lorsqu'il “autofocuse” (peut-être devrais-je dire “lorsqu'il tente de mettre au point automatiquement”). C'est l'occasion de tester le service de réparation d'Impossible Project … mail envoyé … à suivre (j'ai écrit un billet relatant l'expérience).

Le 9, j'ai entrepris le “reskinage” de mon valeureux SX70 Babas (pour les connaisseurs, c'est le SX70 modifié électroniquement pour accepter les films 600). Le skin se décollait de partout et j'avais un set de chez Aki Asahi (le top) prêt à l'emploi. L'opération est simple mais légèrement fastidieuse pour détacher tous les dépôts de colle et préparer les surfaces pour la nouvelle peau …

 

Le 13 … Il est temps de publier les #miscelleanees# de mai. Quelques manipulations élémentaires 😉 plus loin le brouillon avait disparu dans les limbes immatérielles d'une mémoire informatique 🙁 … Aaaarrrggghhhh … Reconstruire le passé, même proche … ma mémoire y parviendra-t-elle ? (Depuis toujours, ma mémoire refuse d'entregistrer les événements passés. Très vite elle les noie. Seules quelques bribes subsistent … “Que faisiez-vous le … ?” Cette question je redoute qu'on me la pose un jour car que pourrais-je répondre ?)

Le 14 … faire joujou avec le SX70 et son accessoire closeup (#121). Le grand jeu impliquant trépied et remote shutter et … du soleil …

 

Canicule, records de chaleur … il fait trop chaud pour … plein de choses. À part manger des cerises …

 

Il serait temps de scanner mars photos japonaises … une première série avec les bouches d'égouts (petit hommage à Pierre Akechinsky qui aimait reproduire par estampage les bouches d'égouts … expo à La Louvière).

 

Retrouvés au fond, ou plutôt en bordure, de ma bibliothèque quelques numéros de Science Fiction Magazine de … 1977 … Oui, déjà à cette époque … L'occasion de quelques photos-joujou …

 

 

Retour de mon SLR680 après une remise en forme chez Impossible Project aux Pays-Bas … Satisfait, je suis 😉

 

 

0

#pola vs hipsta# … Pot pourri …

30 mars 2017   1 commentaire   permalink

Pot pourri … bouquet de fleurs mélangées, ragoût à base de diverses viandes, assortiment de musiques variées … A la réflexion, le mot pourri me paraît un tantinet négatif alors que c'est l'impression de variété qui devrait se dégager et non l'obligation de se boucher le nez … ouvrir les yeux suffira 😉

Et à propos de variété, disparates, oui je l'avoue, quelques oppositions Polaroid vs Hipstamatic, analogique vs digital, chimie vs électronique, … éternelle querelle ancien vs moderne. Les paquets de pixels, taillables et corvéables à merci, face à une chimie molle et pas toujours prévisibles, la comparaison est audacieuse. Mais ne comptez pas sur moi pour trancher … Oui, les effets numériques ont parfois un peu plus de wowww primaire et immédiat mais très vite le cliché s'endort quelque part dans le disque dur alors que le pola doux et délicat, surprenant et malhabile vous reste dans la main pour longtemps (du moins on l'espère) …

Sans plus tarder entrouvrons le pot et découvrons un peu de tout sur pas grand chose …

 

 

 

 

 

 

0