#miscelleanees# … Décembre 2016

17 janvier 2017   0 commentaire   permalink

Avec décembre, 2016 peut commencer à se faire du soucis. Pas sûr qu'on voudra prolonger son contrat.

Le 3 … retour des balinais … Sasha retrouve Mr Noé, mais pas que … Beau temps et froid. Allez, on y va … en vélo, évidemment. Le triplé coucher de soleil/balade à vélo/Polaroid ne peut que fonctionner. Pour commencer, deux photos BW dans un pola 250 (je hais Fuji pour avoir abandonné la production des packs 100. Le répéterais-je assez ?) et puis quelques photos SX70 Color assez bof-bof. Le pack me paraît un chouia défectueux : outre les flammèches classiques 🙁 , assez imposantes ici d'autres défauts moins classiques apparaissent. Vais-je me plaindre auprès d'Impossible Project ? Et si je testais le remplaçant de mon APN perdu en terre indonésienne ? Ça c'est une idée, qu'elle est bonne (mais ce n'est pas pour ce blog).

 

 

Le 4 … C'était il y a un mois (moi et les souvenirs précis ça fait deux … au moins). J'achetais à prix d'or (exagération littéraire) deux packs périmés (de quand ? L'emballage reste muet) de 2 films Polaroid 669. Mon problème est une absence de projet artistique (faut d'abord être un artiste, non ?). Alors que faire d'un film périmé ? … pas de modèle dénudé, tatoué, à portée d'objectif. Pas de double exposition mêlant couronne de fleur, jeune fille évanescente, végétation mystérieuse … Non, rien de tout ça. Se rabattre sur son environnement … comme ma passerelle dominicale mais aussi … Quelques tâtonnements (même totalement foiré un pola reste un pola, émotionnellement parlant) et puis l'embellie. C'est bleu de chez schtroumpf, mais ça c'est logique. La chimie a vieilli … Moi-même je me sens bleuir. Mais ça c'est un autre problème.

 

{Polaroid 250 / Film Polaroid 669 expiré}

 

Le 6 … Saint Nicolas ne passera pas pour moi 🙁 … enfourchons Mr B et parcourons la campagne environnante. Paraît que le sport est bon pour la santé. Peut-être. Ce qui est sûr c'est que les préoccupations passent au second plan et qu'éviter les trous passe au premier … Et ça, ça (bizarre cette répétition) fait du bien.

{Polaroid SX70 / Film TIP SX70 Color}

 

Le 7 … escapade nocturne et en passant SX70 modifié 600 + trépied + remote shutter … une gare, la nuit …

 

 

Le 10, un chiffre … 96 cms. Grand et fort le Dushechkin.

Le 13, CCDJ (coup de cœur du jour) sur Polaroid Passion, un noir et blanc Pack100 … cool …

 

 

Et si on parlait bouquin … restons dans la SF-Fantasy … désolé. J'achève un 3ème opus de Laurent Genefort consacré à ce monde/univers d'Omale, les Vaisseaux d'Omale. Des races piègées dans un monde creux artificiel. Par qui ? Pour quoi ? Oui, la SF peut être française 😉 (une pensée émue pour Barjavel). Et si je le sens bien, Mr Genefort a encore beaucoup à dire sur Omale …

Un bouquin achevé, un autre commencé 😉 … La Guerre Éternelle de Joe Haldeman. Un roman sorti en 1974. Le Vietnam, l'absurdité de la guerre, le sort du soldat (pendant et après) … Haldeman en a gardé le traumatisme , l'a exacerbé, l'a « explosé » en un conflit spatial, au-delà du temps et … ce fut ce roman primé (Hugo, Nebula). Le style est nerveux, direct .

Tout processus ondulatoire périodique (la vie ?) ayant ses creux et ses ventres, c'est bien une fin d'année en creux et pas mal d'événements manqués (j'ai même joué au lotto mais peut-on y gagner ?) ou inattendus …

On peut être en creux et tenter de s'évader. Pas besoin d'être papillon 😉 C'était Lille sous un soleil d'hiver …

 

 

Le 25, pas de surprise … Noël 🙂

 

 

Après Haldeman, David Coe et la Couronne des 7 Royaumes, quelques bonnes briques 100% pure fantasy … Je sens que je vais prendre beaucoup de plaisir à suivre Tavis … Et surprise, apparemment, à l'heure actuelle, 5 volumes de l'intégrale (plus de 3000 pages) ont été publiés … de quoi s'y plonger profondément, profondément, profondément …

Et 2016 s'achève. Peut-on parler de suicide ? Peut-être … ce ne fut pas un millésime mémorable … des charretées de morts, des guerres, des taux de micro-particules pas vraiment respirables, un Trump improbable, le désespoir des migrants, … et j'en passe.

<méthode Coué> 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux … </méthode Coué>

 

#pola²# … Jidori ?

21 mars 2016   1 commentaire   permalink

Et si je me mettais au portrait ? … En voilà une idée qu'elle est bonne.

Mais voilà, le portrait ce n'est pas mon truc (la photo l'est-elle ? 😉 ). S'acharner sur un être vivant pour lui voler un sourire, une expression commandée (ou pas) … non, je ne serais pas un voleur d'âme. A moins que ce ne soit un alibi pour dissimuler mon manque de sociabilité.

Alors, non, pas de portrait. A moins que …

Il y a dans ces poupées japonaises une façon de planer au-dessus de la réalité, du présent, un détachement plein de mystère. Leur âme aurait-elle été volée dans une vie antérieure ? N'empêche qu'une discrète étincelle semble luire quelque part au fin fond de leur être. Et si elle pouvait être capturée dans un modeste pola ?

Sorte de selfie (jidori en japonais) par moi interposé … pola² ? Diptyque ? Ne sachant pas trancher je vous livre le tout …

 

 

… une par une …

 

 

 

 

{Polaroid SX(6)70 / Film TIP Color600 / Close-Up #121 / Remote shutter #112 / Trépied}

 

Le tout en intérieur sans flash, l'occasion d'apprécier les performances d'un SX70 modifié pour film Color600.

 

#miscelleanees# … Février 2016

15 mars 2016   0 commentaire   permalink

Un mois au jour le jour, ou presque …

Une transition difficile en mode sucré-salé, aigre doux, blanc-noir, Bruxelles-Verviers (je n'ose songer à mon empreinte carbone), maternité (salut Maxim, 3,2kg, 52cm … et surtout une belle et bonne bouille) et soins intensifs (maman résiste. Malgré elle ?) …

Et donc, pas vraiment photo … le cœur, l'envie n'y est pas.

Mais ainsi va la vie, voilà que deux de mes polas se retrouvent exposés à Paris pour l'expo Polaskull du 12 au 26 février … et me voilà qualifié d' »artiste Polaroid » (si, si …) 🙂

Le teaser du catalogue (moi c'est vers 1:30 … mais il y a beaucoup mieux avant et … après 😉

Mes deux photos proposées pour l'expo (un peu urgence, un peu exercice imposé … mais plaisant)

{Polaroid SLR680 / Film TIP Yellow600}

 

{Impossible Project Instant Lab}

 

Le 12, accalmie + soleil + Lille = …

… la fresque de Jana et JS pour la BIAM2015 …

 

… ou la gare Lille Flandres …

 

… ou encore quelques crânes (le vernissage PolaSkull à Paris c'est aujourd'hui) …

{Polaroid SLR680 / Film TIP Color 600}


D'un univers à l'autre (et surtout pas celui-ci, svp) … Je quitte l'immensité sphérique (une sphère de Dyson) du monde d'Omale de Laurent Genefort (et … ses 2000 pages) pour descendre dans le Silo de Hugh Howey.

Addiction … encore et encore … un SX70 SE modifié pour accepter les films 600 (des polas pas flous même par temps gris ?) … une sorte de SLR680 sans flash, plus léger, plus maniable … Oui, ça manquait. Enfin c'est ce que je ne cesse de répéter à mon banquier. Tant qu'il y croit … 😉

Le 19, détour par la gare de Lembeek revisité (le graffiti « contrôlé » comme remède contre le graffiti vandale) par FarmProd, Dzia, Defo, Tsunami (et d'autres ? ) en octobre 2015. Et surtout (mais pas que …), ce portrait …

{Polaroid SX70 Alpha modifié / Film TIP Color600}

 

… et puis le SX70 modifié, en intérieur, sans flash sur trépied et close-up … avec, le 25, un CCDJ du jour sur Polaroid Passion …

 

{Polaroid SX70 Alpha modifié / Film TIP Color600}

 

Le 28, Liège … journée plus que pénible et quelques photos pour faire passer ce « mauvais goût » (année du singe ?) … faire et défaire …

{Polaroid SX70 Alpha modifié / Film TIP Color600}

 

… et le 29, le compteur s'incrémente … pas le choix 🙁

 

SX70 modifié et … The Letter

1 mars 2016   0 commentaire   permalink

La seule chose qui puisse être vraiment reprochée au Polaroid SX70 est sa relative faiblesse en basse luminosité … Les photos sans flash, en intérieur, peuvent très vite être oubliées et, en extérieur, un temps gris ne pardonne pas vraiment. Temps de pose allongé, flou de bougé ajouté …

La caméra a été conçue (à moins que ce ne soit l'inverse … l'œuf ou la poule ?) pour les films Polaroid SX70 de sensibilité ISO 70 (ISO 125 pour les films Impossible, ce qui explique la nécessité de jouer un peu sur le règlage darken/lighten, une graduation vers darken). Oui, ce n'est pas particuliérement performant. Le SX70 n'est absolument pas nyctalope, loin s'en faut … 😉

Les caméras SLR680 et 690 utilisant des films ISO 600 se trouvent beaucoup plus à l'aise dans un environnement de faible/moyenne luminosité d'autant plus qu'elles sont équipées de flash.

L'idée d'adapter l'électronique du SX70 pour les films 600 s'est concrétisée dans les caméras SLR670 de chez Mint mais aussi chez certains bricoleurs inspirés … C'est ainsi que j'ai fait l'acquisition d'un SX70 modifié ( je l'appellerai SX(6)70 ) auprès d'un membre du forum Polaroid Passion. On retrouve dans cet appareil la taille, l'ergonomie du SX70 et les performances du SLR680 sans les « inconvénients » (avec son module auto-focus et son flash – indispensable en intérieur – le SLR680 est assez lourd et plus fragile).

L'envie m'est venue de le tester en intérieur et sans flash avec une luminosité « normale ». L'appareil choisit automatiquement (le SLR670M de Mint permet un reglage manuel) le couple ouverture/temps de pose et son choix est alors rhédibitoire … la durée de l'exposition vous garantit un beau flou de bougé. C'est donc en y ajoutant un trépied et un déclencheur à distance (Polaroid #112) que j'ai pris ces photos avec, pour compliquer le tout, un accessoire close-up Polaroid #121 …

Triptyque ? …

 

… ou pas ? …

 

 

 

Ces photos m'ont évoqué une bonne vieille chanson de 1967 (oui j'étais déjà né 🙁 ) … The Letter des Box Tops … My baby wrote me a letter, avec enveloppe et timbre … la totale …

 

 

SX70 … question de détails ?

17 septembre 2014   0 commentaire   permalink

Dans la gamme des SX70 pliant il y a différents modèles … le SX70, les SX70 Alpha, le SX70 Model 2 (non je ne parle pas du Model 3 qui n’est pas un vrai SLR à la différence de ses prédécesseurs pour qui, en tant que reflex, le « what you see is what you get » n’est pas qu’un slogan … ).

Produit de 1972 à 1977+ (The Land List), le SX70 n’a fondamentalement guère évolué (pour vérifier la date de fabrication de votre précieux jouet c’est par ici), quelques modifications esthétiques mais peu au niveau conception optique, mécanique, électronique …

ALL Folding SX-70 Cameras have the following features in common:

  • 4-element 116mm f/8 glass lens
  • Minimum focus: 10.4 inches
  • Front-cell focusing via geared wheel at top of lens/shutter housing
  • Electronic shutter
  • Programmed automatic exposure– shutter speeds from >10 sec to 1/175; aperture range f/8- f/22; smaller apertures possible when flash is used.
  • Auto flash exposure based on focus distance; Max flash distance 20ft.
  • Has built-in Flashbar socket for flash. Accessory electronic flashes were also available.
  • Socket for an electrically-actuated remote shutter release.

Se valent-ils tous ? Outre le fait que l’âge/utilisation de l’appareil joue malgré tout (usure mécanique, fatigue de la cellule, …), 3 détails doivent retenir votre attention dans le cadre d’un achat …

  1. La visée dispose-t-elle d’un stigmomètre ? C’est ce double demi-cercle, dans le viseur qui permet de mieux gérer la mise au point.
  2. La présence du pas de vis pour fixation sur trépied ? Utile car l’appareil utilise des films ISO 100 relativement peu sensibles impliquant des temps de pose plus longs et un risque certain de flou de bougé par faible lumière. On y est vite 🙁 Heureusement, l’accessoire #111 compense cette absence mais est un peu encombrant (Pour rappel, la lentille close-up et son support #121 et #113 et le déclencheur à distance #112, remote shutter, peuvent s’avérer utiles pour tout SX70)
  3. La possibilité de fixer une lanière sur le SX70 ? Certains modèles disposent « d’encoches » dans la structure de l’appareil permettant de fixer cette lanière. Pour moi, elle est très utile car dès le déclenchement vous pouvez lâcher l’appareil et veiller à la protection du pola éjecté (en hiver, par exemple, on peut immédiatement – les premières secondes sont toujours capitales – mettre le pola au chaud sans devoir poser l’appareil)
  4. La plupart des SX70 disposent d’une échelle des distances pour la mise au point, gravée autour de l’objectif. Cette échelle n’est pas présente sur les premiers modèles mais est, à mon avis, sans grande utilité.

Quant à savoir quel appareil est doté de quoi, je me suis rendu compte que ce n’était pas évident et que la présence ou non du trou pour trépied (normalement absent sur SX70 et SX70 Model 2 et présent sur SX70 Alpha), du stigmomètre (Polaroid l’a installé dans le cadre du service après-vente sur certains premiers modèles) et des encoches de fixation (présentes normalement sur les SX70 Alpha), ne semblait pas toujours correspondre au nom/modèle de l’appareil … certains peuvent l’avoir … ou pas ? Donc, si ces détails vous paraissent importants, posez la question avant de vous précipiter, mais à prime abord le SX70 Alpha devrait être le plus complet …

Un gazania (SX70 Model 2 sans et avec la lentille close-up #121 et porte accessoire #113 + accessoire pour trépied #111)

 

… et de la verveine avec le kit close-up …

 

… et le matériel utilisé, en noir et blanc …

{Polaroid SLR680 / Film Impossible Project B&W600}

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag trepied dans obsolescence programmée.