#miscelleanees# … Juillet 2019

8 août 2019   0 commentaire   permalink

Notre vie serait-elle réglée sur la présence/absence des chicoufs (voir post précédent) ? Peut-être … ou certainement ! Toujours est-il qu’ils sont de retour pour 3 longues (question de constitution physique … eux et nous … jeunes et vieux) et belles journées avant qu’ils s’envolent vers Sébastopol pour 6 tristes (mais pas que) semaines … Une fois tu les vois, une fois tu les vois plus et c’est toujours long …

Donc, le 6, les chicoufs décollent pour Sébastopol et moi je ressors un pola de 2013 (oui moi aussi j’ai foulé les terres disputées de Crimée) …

Down in the ghetto ... Back to the roots ...

Sasha … là aussi ils ont des milkshakes 😉 (peut-être pas à la mangue …) …

Break at Sevastopol ...

… le tour de France démarre à Bruxelles … cherchez le non-événement (pour moi … quoique j’aime beaucoup mon petit vélo pliant) …

Yellow Bikes (Brussels)

… et toujours le même jour … graffiti tournaisien …

Graffiti tournaisien ...

Mes accès à mon compte Flickr sont passés en mode tu veux ou tu veux pas … à partir de l’application iOS ça va et sur mon PC ça boucle indéfiniment sur « identifie-toi ». La vie est dure pour un pauvre geek. Avant, « être dans les nuages », c’était voguer dans une ouate psychique apaisante et maintenant que les nuages ont viré cloud, la rêverie s’est durcie façon hard technology … Heureusement, un support efficace (?) et quelques jours de patience … tout semble être rentré dans l’ordre.

Le 10 … Bruxelles …

Welcome ... Brussels

… là dans le coin à droite … qui c’est ? …

Welcome ... Brussels

Quand je disais (trop rapidement) qu’avec Flickr ça baignait … voila-t-y pas que Chrome sur mon vieux PC se met lui aussi à boucler et à me refuser l’accès à Flickr. Avec ce slogan « l’herbe est plus verte ailleurs » (sic), il me conseille délicatement de balancer mon vieux PC … qui a parlé d’obsolescence ? Heureusement Firefox est moins regardant et daigne (encore) fonctionner (jusqu’à quand ?).

Le 17 … Bruxelles (oui, encore 😉 ), au programme, Ixelles, la place Flagey et un très beau mur chaussée de Boondael avec un large panel des gars de Propaganza et amis (Nean, Benjamin Duquenne, Iota, Piet Rodriguez, …). Les films Polaroid Originals ont leurs limites (plage de température, luminosité, flammèches, lenteur …) et j’en tiens compte. Leur charme y est d’ailleurs lié … la subjectivité chimique de l’instant. Mais là, ce sont 2 packs Color600 (11/18) avec des pods (les 3 réservoirs de réactifs insérés dans le film) défectueux, laissant de larges bandes verticales plus sombres sur 1/3 du pola … grrrrrr … reste plus qu’à constater les dégâts (toujours avec 15 min de retard), s’asseoir au soleil à une terrasse et laisser la déception s’évanouir … et se promettre de revenir plus que vite (le lendemain, en fait) avec du bon matériel … Donc, la place Flagey façon failaroid (même parfois les ratés ont un je ne sais quoi d’envoûtant) …

Place Flagey (Bruxelles)

Secrète et charmante, la rue de la Cigogne …

Rue de la Cigogne (Bruxelles)

… Iota, également façon failaroid …

Iota (Ixelles)

et, le 18, en mieux …

Iota (Ixelles)

Le 19, le support de Polaroid Originals propose de me remplacer mes 2 packs … cool et je reçois d’Aki Asahi une nouvelle peau pour mon SX70 modifié 600 par Sébastien aka Babas92. Pris par le jeu j’effeuille un SLR680 qui porte toujours sa tenue « skaï noir» d’origine, balafres, scarifications, outrages du temps. Ça rigole pas … ça colle et se désagrège par petits morceaux … huile de coude et patience requises. Et nouvelle commande chez Aki Asahi (l’envoi – 25$ fdp compris – ne retient pas l’attention des douanes … ouf ).

Le 24, je teste mon nouvel SX70 modifié 600 … et, pourquoi pas, un close-up avec le Spectra … venue d’Ukraine ou de Crimée ou de Russie (allez savoir … où se situe Sébastopol), cette rose survit (doté de deux mains gauches et pas vertes, je suis) dans un coin de mon jardin …

Rose from Sebastopol

Le 25 … dehors les 40° seront-ils atteints le 25 ? Triste record. Les optimistes prétendent qu’on bénéficierait de l’été le plus frais des 50 prochaines années … Profitons-en.

Le 29 … et pourquoi pas, quelques jours à Bordeaux (en train, comme Greta) … après la canicule, ouf !

Place de la Victoire, Bordeaux
Bordeaux
Jef Aerosol (Bordeaux)

Et juillet s’achève …

0

Yellow Bikes (Brussels)

6 juillet 2019   3 commentaires   permalink

Ode à la mobilité, arche triomphante pour une petite reine … ce montage vélocypédique trône aux Monts des Arts à Bruxelles.

C’est aujourd’hui que le Tour de France 2019 prend son envol à Bruxelles … La France aurait-elle une vision floue de ses frontières et la Belgique un désir inassouvi de touristes 😉 Je n’ose imaginer un futur départ de Dubai … quoique … il suffit d’un copieux arrosage et puis …

Reste que un vélo c’est cool, ça ne pollue guère, ça se fout des embouteillages …

Yellow Bikes (Bruxelles)
Yellow Bikes (Brussels)
Yellow Bikes (Brussels)
Yellow Bikes (Brussels)
Grand-Place de Bruxelles

1+

#miscelleanees# … Décembre 2016

17 janvier 2017   0 commentaire   permalink

Avec décembre, 2016 peut commencer à se faire du soucis. Pas sûr qu'on voudra prolonger son contrat.

Le 3 … retour des balinais … Sasha retrouve Mr Noé, mais pas que … Beau temps et froid. Allez, on y va … en vélo, évidemment. Le triplé coucher de soleil/balade à vélo/Polaroid ne peut que fonctionner. Pour commencer, deux photos BW dans un pola 250 (je hais Fuji pour avoir abandonné la production des packs 100. Le répéterais-je assez ?) et puis quelques photos SX70 Color assez bof-bof. Le pack me paraît un chouia défectueux : outre les flammèches classiques 🙁 , assez imposantes ici d'autres défauts moins classiques apparaissent. Vais-je me plaindre auprès d'Impossible Project ? Et si je testais le remplaçant de mon APN perdu en terre indonésienne ? Ça c'est une idée, qu'elle est bonne (mais ce n'est pas pour ce blog).

 

 

Le 4 … C'était il y a un mois (moi et les souvenirs précis ça fait deux … au moins). J'achetais à prix d'or (exagération littéraire) deux packs périmés (de quand ? L'emballage reste muet) de 2 films Polaroid 669. Mon problème est une absence de projet artistique (faut d'abord être un artiste, non ?). Alors que faire d'un film périmé ? … pas de modèle dénudé, tatoué, à portée d'objectif. Pas de double exposition mêlant couronne de fleur, jeune fille évanescente, végétation mystérieuse … Non, rien de tout ça. Se rabattre sur son environnement … comme ma passerelle dominicale mais aussi … Quelques tâtonnements (même totalement foiré un pola reste un pola, émotionnellement parlant) et puis l'embellie. C'est bleu de chez schtroumpf, mais ça c'est logique. La chimie a vieilli … Moi-même je me sens bleuir. Mais ça c'est un autre problème.

 

{Polaroid 250 / Film Polaroid 669 expiré}

 

Le 6 … Saint Nicolas ne passera pas pour moi 🙁 … enfourchons Mr B et parcourons la campagne environnante. Paraît que le sport est bon pour la santé. Peut-être. Ce qui est sûr c'est que les préoccupations passent au second plan et qu'éviter les trous passe au premier … Et ça, ça (bizarre cette répétition) fait du bien.

{Polaroid SX70 / Film TIP SX70 Color}

 

Le 7 … escapade nocturne et en passant SX70 modifié 600 + trépied + remote shutter … une gare, la nuit …

 

 

Le 10, un chiffre … 96 cms. Grand et fort le Dushechkin.

Le 13, CCDJ (coup de cœur du jour) sur Polaroid Passion, un noir et blanc Pack100 … cool …

 

 

Et si on parlait bouquin … restons dans la SF-Fantasy … désolé. J'achève un 3ème opus de Laurent Genefort consacré à ce monde/univers d'Omale, les Vaisseaux d'Omale. Des races piègées dans un monde creux artificiel. Par qui ? Pour quoi ? Oui, la SF peut être française 😉 (une pensée émue pour Barjavel). Et si je le sens bien, Mr Genefort a encore beaucoup à dire sur Omale …

Un bouquin achevé, un autre commencé 😉 … La Guerre Éternelle de Joe Haldeman. Un roman sorti en 1974. Le Vietnam, l'absurdité de la guerre, le sort du soldat (pendant et après) … Haldeman en a gardé le traumatisme , l'a exacerbé, l'a « explosé » en un conflit spatial, au-delà du temps et … ce fut ce roman primé (Hugo, Nebula). Le style est nerveux, direct .

Tout processus ondulatoire périodique (la vie ?) ayant ses creux et ses ventres, c'est bien une fin d'année en creux et pas mal d'événements manqués (j'ai même joué au lotto mais peut-on y gagner ?) ou inattendus …

On peut être en creux et tenter de s'évader. Pas besoin d'être papillon 😉 C'était Lille sous un soleil d'hiver …

 

 

Le 25, pas de surprise … Noël 🙂

 

 

Après Haldeman, David Coe et la Couronne des 7 Royaumes, quelques bonnes briques 100% pure fantasy … Je sens que je vais prendre beaucoup de plaisir à suivre Tavis … Et surprise, apparemment, à l'heure actuelle, 5 volumes de l'intégrale (plus de 3000 pages) ont été publiés … de quoi s'y plonger profondément, profondément, profondément …

Et 2016 s'achève. Peut-on parler de suicide ? Peut-être … ce ne fut pas un millésime mémorable … des charretées de morts, des guerres, des taux de micro-particules pas vraiment respirables, un Trump improbable, le désespoir des migrants, … et j'en passe.

<méthode Coué> 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux … </méthode Coué>

 

0

Où il est question de vélos, de péniche, de pavés et de fin d’été

3 octobre 2013   0 commentaire   permalink

Ces derniers jours, l'été sentant sa fin prochaine fit l'effort de nous sourire encore un peu … Et nous en profitâmes. Why not ?

Donc pola en bandouillère, nous partîmes le long des chemins …

Après une super belle gourderie lors de la prise en main du polaroid The Reporter [1. Inverser le sens des petits symboles darken/lighten. Après une incapacité à identifier gauche et droite … docteur, est-ce grave ?], les choses s'arrangent … Et le pola s'avère être un appareil assez agréable et léger (pour un pola pack 100). Meme la mise au point « au pif » (par réglage de la distance estimée) ne pose guère de problème.

Au bord de l'Escaut, où vélos et péniches se croisent avec sérénité

 

 
 

… ou dans les rues du Vieux Lille, où cyclistes et pavés tentent de faire bon ménage par postérieur interposé …

{polaroid The Reporter et film Fuji FP-100C}

 

0

Balade lilloise … street art et bicyclette

19 août 2013   1 commentaire   permalink

wpid-Photo-14-août-2013-1444.jpg L'Office du Tourisme de Lille a édité en juillet (2013) un petit dépliant (téléchargeable ici … mais trop petit donc illisible. Mieux vaut l’original, passez par l’Office du Tourisme 😉 ) gratuit incitant le quidam intéressé à parcourir les rues de Lille à la rencontre de l'art moderne ou du street art. Ces deux parcours pouvant se faire à vélo, j'ai profité d'un dimanche récent (la ville est d'autant plus belle que les voitures sont à l'arrêt) pour emmener Mr B (mon vélo pliant) se dérouiller les rayons.

Après une succession ininterrompue de dimanches et de jours ordinaires tous plus ensoleillés les uns que les autres, « mon » dimanche fut nuageux et agrémenté de quelques petites pluies de courte durée mais … réellement humides 😉 . Ainsi va la vie et la meteo aussi. Je dus donc adapter mon itinéraire et sacrifier certains spots déjà vus ou trop éloignés. Avec Wazemmes, Moulin, Faubourg de Béthune, … il y avait déjà de quoi se régaler (et profiter du marché dominical de Wazemmes, typique, vivant, …) … une quinzaine de kilomètres en un peu plus de 3 heures, en comptant les nombreux arrêts photo et « abri au sec » …

Le défaut du parcours est qu'en voulant relier toutes les fresques lilloises réparties sur l'ensemble de la ville il en devient assez « sinueux » (à l'horizontal) et alambiqué (peu cohérent, avouons-le) et ne nous entraîne pas nécessairement sur les artères les plus agréables en terme de balade à vélo.

Des photos numériques sur @necDOT et un diptyque (polaroid SX70 avec film Impossible Project PX70 CP) pour illustrer cette balade … « Street is watching you » par Isham1 et « Calligraphie » par Lady Alezia + Zepha …

 

 

 

 

0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag velo dans obsolescence programmée.