#SIN-BKK2015# … arrivée à Bangkok (#7)

11 avril 2015   1 commentaire   permalink

Ça s'est passé le 10 et 11 avril …

On s'en va le cœur léger et là-bas c'est un cœur de 93 ans qui fait des siennes. Que faire ?

En attendant une décision, quelques photos …

… aéroport de Singapour …

 

1500 kms plus loin, un couché de soleil du 23e étage …

 

… et une piscine … débordant sur les maisons tout en bas ?

 

Station Surasak (BTS) …

 

 

 

D'abord, prendre ses marques …

 

Nourriture locale … ou pas ?

 

Et, premières impressions … encore plus chaud (et le cycle transpiration-douche … s'accélère), plus bruyant, plus poussiéreux, plus pollué … une grande ville d'Asie du sud-est.

More to come, inch Allah …

 

#SIN-BKK2015# … Botanic Garden (#6)

10 avril 2015   0 commentaire   permalink

Ça s'est passé le 9 avril 2015 …

Dans mon précédent billet, le suspens était à son comble … qu'allions nous faire pour cette dernière journée à Singapour ? Choix cornélien … ou racinien, c'est selon. La liste des « non-faits » étant encore très longue, c'est sûr que quoi que l'on choisisse LE truc à ne pas manquer (style « de la mort qui tue »), le truc hyper culturel, méga historique aura été honteusement négligé. Et le gagnant est … le Botanic Garden.

Une sorte de Central Park en moins central mais en park assurément, en (beaucoup) plus calme, très chaud, mais toute l'année, très soigné, avec des écureuils aussi, mais pas que … déboulant pataudement d'un buisson un énorme (40-50 cm) varan, lourd et préhistorique, me tirant la langue et même deux fois à la fois (oui, un tel reptile a une langue bifide) … illustre tout l'exotisme de ma situation.

 

… et puis de nombreuses variétés d'orchidées regroupées dans l'Orchid Garden … Tout seigneur , tout honneur, la variété Lee Kuan Yew …

 

 

… la culture d'orchidées demande parfois certaines compétences …

 

A moins que ce ne soit une façon originale de braver les interdits …

 

Demain, bye, bye … Singapour … séjour absolument non exhaustif, guidés par un feeling partial et subjectif, au rythme d'une indolence revendiquée. Et les musées ? Direz-vous … désolé. Ratés ! Il faut en laisser pour un prochain voyage. Ne dit-on pas que la durée de vie s'allonge 😉 à condition de garder bon œil, bon pied …

 

Aujourd'hui (à l'heure où j'écris ce billet c'est à dire le 10) Bangkok. Et le 11, pas de post, sauf un rappel des péripéties martiennes et, donc pour les nostalgiques, quelques bons vieux polas.

 

 

#SIN-BKK2015# … Rouge, Tiong Bahru et Kampong Glam (#5)

9 avril 2015   0 commentaire   permalink

Ça s'est passé le 8 avril 2015 …

Notre route quotidienne vers le métro MRT Somerset nous fait traverser le skate park. C'est ainsi que hier soir nous vîmes un graffeur au travail. Un graff disparaissait … pour le meilleur ou pour le pire. C'est selon et c'est la vrai vie éphémère du graffiti.

Donc, après l'incontournable kaya toast (sans œufs, svp) du petit dej, direction metro et c'est avec cette œuvre nouvelle que la journée commence … un avant-après …

 

 

Pour commencer, au programme … le quartier de Tiong Bahru, quelques boutiques galerie-art-livre un peu branchées … balade calme (et comme toujours propreté, verdure, … Des jardiniers s'affairent en de nombreux endroits pour extirper LA feuille qui dérange, pour tondre et retondre ce qui tient lieu de gazon dans ces contrées chaudes et sèches. Les bâtiments semblent souvent avoir été repeints la veille … sûrement de multiples petits boulots pour assurer un plein emploi …)

 

 

 

 

Arrêt nourriture … un food court comme il en existe partout au cœur de centres commerciaux. Des petites échoppes offrant une large palette de cuisines asiatiques … sorte de multi self service … reste plus qu'à s'installer et manger 😉 calme et silence non garantis !

 

… hainanese chicken rice, très apprécié ici (d'après la longueur de la queue devant l'échoppe) … pour la beauté du plateau. Moi, ce sera un smoothie banane et un … sandwich kaya (addiction naissante) …

 

Ensuite re-metro et Kampong Glam (metro Bugis … dans mon billet de hier je faisais une première incursion très superficielle dans ce quartier) … Au pied de la mosquée Sultan Masjid (voilée … oui, elle aussi, mais pour cause de rénovation), des petites ruelles avec échoppes branchées (mode, …), des bars, des restaus, … des façades riches en couleurs et décorées streetart. Incontournable …

 

 

 

… l'incroyable Park View, un building assez kitsch post-moderne …

Demain, dernier jour complet à Singapour. Que faire ? Entre ce que l’on n’a pas vu, ce qu’on aurait dû voir, les incontournables « culture » … va falloir trancher. Le téléphérique ou le jardin botanique … mmmmhhh …

#SIN-BKK2015# … Chinatown et Belinda Low (#4)

8 avril 2015   0 commentaire   permalink

Ça s'est passé le 5 avril 2015 …

Toute grande métropole digne de ce nom a son Chinatown … lampions, souvenirs, petits restos, dimsum et canard laqué pour la cuisine identifiable, …

Singapour ne déroge pas à cette tradition et son Chinatown mérite le détour, effet carte postale garanti. On débarque du métro « Chinatown » (et pour qui aime les chinoiseries, la station en chinois porte le nom 牛车水, la « charrette à bœufs qui transporte de l'eau » … évidemment, pour un chinois, « Chinatown » n'aurait guère de sens).

On déboule du métro pour tomber sur une banderole nous invitant à visiter … le tintin shop (qui a dit que toute grande métropole a son Tintin shop ? … Merci Hergé ou plutôt à sa veuve … business as usual) … arrghhh … tant de kms pour ça ! Mitsuhirato, coupez leur la tête !

 

Au dessus des échoppes, plus intéressantes, les maisons typiques (mot utile, qui ne veut rien dire tout en disant tout) et multicolores …

 

 

Difficile d'éviter le temple de la relique de la dent de Bouddha (excusez du peu … ou tout ça pour ça). Une dent de Bouddha lui-même y est l'objet de vénération. Why not ? Qui a demandé si la petite souris est déjà passée ?

 

 

 

Cerises sur le(mon) gâteau, des fresques toutes fraîches de Belinda Low … dont une « Samsui Women » rendant hommage à ces femmes porteuses de foulards rouges venues de Chine comme main d'œuvre vers 1920 et qui prirent une part importante dans l'essor de la cité-état …

 

 

 

#SIN-BKK2015# … premières impressions (#2)

6 avril 2015   0 commentaire   permalink

6 avril

D’abord débarquer de l’avion … Un aéroport, ici ou là, c’est un aéroport, du moins pour un touriste lambda qui ne se prend pas pour un vétéran de Latécoère.

Ensuite, rejoindre son hôtel. J’évite le taxi et le transport trop public qui risque, par mon ignorance des pratiques locales, de se transformer en galère. Donc opter pour un shuttle, qui dépose un nombre restreint de personnes dans leurs hôtels respectifs, petit (dé)tour apéritif de la ville en prime.

Propreté, verdoyance, larges espaces et circulation plus que fluide … taxis et belles et grosses voitures. La lecture du journal local m’éclairera un peu … une bonne affaire, une Audi A3, à 100.000€ … excusez du peu. Et, limite mauvais goût mais profondément symbolique, le petit cheval cabré et l’hommage à Lee Kuan Yue, récemment disparu, le grand homme politique qui a fait de Singapour, ce qu’elle est, une cité-état riche, florissante, libre, pacifique …

 

On est en Asie … les gens parlent haut et fort, sourient. Et on est à Singapour (un touriste plus sérieux que moi en parle – bien – ici) … les gens sont polis et généralement (spontanément) honnêtes …

 

Et comme ils ont généralement de l’argent, ils aiment le shopping …

 

Et ils parlent l’anglais … ouf. Sauf que c’est de l’anglais avec accent chinois. Enfin, je crois … ou du chinois avec l’accent anglais, le singlish. Allez savoir …

30°C … oui, il faut s’adapter et, spontanément, remonte du fond de ma valise un bermuda, tenue classique ici. Les pulls, eux, auront tendance à sédimenter 😉 Chers singapouriens, faudra supporter la vision de mes mollets de cycliste paresseux. Et pour les polas, 30°C … ils vont voir la vie en rose 🙁

Rigoleurs et même bruyants, nombreux, les mainates (mynah) , petits oiseaux noirs à bec jaune, sont partout (mes recherchent studieuses parlent de martins à ventre blanc … pourquoi pas). Selon la rumeur, il suffit de dire bonjour au piaf. Si il répond, c’est un mainate … faudra tester.

 

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement Phoneographie categorie dans obsolescence programmée.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com