Bruges …

29 juillet 2021   1 commentaire   permalink

Escapade déconfinée … parfois le tourisme sans (trop de) touristes peut présenter un certain charme 😉 même si les polas n’en sont pas nécessairement le reflet …

Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...

#miscellanées# … Juin 2021

27 juillet 2021   1 commentaire   permalink

Le printemps fut morose, frais, humide et confiné … l’été sera-t-il lumineux ? L’effet « vaccin » sera-t-il magique ?

Le 2 … Bruxelles. Oui, encore 😉 … Cette fois-ci une riche combinaison entre mes devoirs de nounou et une visite au musée … l’incontournable ( non ?) Alechinsky au musée des Beaux-Arts et Aboriginalities, une expo d’oeuvres aborigènes. Et se retrouver quasiment seuls dans ce musée … Pas de polas (intérieur sans flash et SX70, le couple maudit) mais l’ombre de Magritte …

Musee Magritte, Bruxelles

L’expo Aboriginalities qui décline sous de multiples formes une technique « pointilliste » confirme l’influence aborigène sur l’oeuvre du street artiste australien James Cochran … pour rappel, « boy Whitehorse hoodie » à Lille, un vieux pola de 2014 …

By James Cochran aka Jimmy C.

Le 8 (mais pas que …) … Comme un petit coquelicot

Red poppy ...
Red poppy ...

Le 9 … Bruxelles … la plage sans le sable, sans la mer, sans l’iode …

Place Poelaert, Bruxelles

Le 10 … Bruges …

Bruges ...

Le 22 … le retour des lys d’un jour …

hemerocalle1-sx670-24-06-2021ps

Le 23 … c’est avec cette photo que mon Instant Lab que j’avais (très) temporairement cru ressuscité vient de rendre l’âme, batterie à plat et recharge impossible (un doux grésillement, une loupiote définitivement rouge … et rien de plus). Quant à la photo … une reproduction d’hémérocalles de Monet …

Hemerocalles (Monet)

Le 26 … astra-zeneca, le retour … et là aucuns effets secondaires. Ouf !

Pluie, pluie, orages, orages, … morne fin de mois.

Des murs … à Bayonne

15 juillet 2021   2 commentaires   permalink

Un mur, un pignon peut être nu, donc triste, ou bien, investi par un artiste, il devient porteur de couleurs, de vie, de bonheur … enfin, c’est mon avis que je partage à 100%.

Donc, quand le confinement s’assouplit, quand l’espace vital déborde les 10 kms autorisés, alors je me précipite. C’était lors d’une escapade biarrote (j’aime bien ce mot) , juste quelques jours. A 30 mins en bus (c’est relax et écolo … surtout avec ces bus de la ligne T1 et la gentillesse des « locaux » qui entrent et sortent du bus en saluant et remerciant la compagnie … les biarrots sont-ils français ?) … Bayonne.

Malgré la météo menaçante je me lance sur le parcours streetart assez prometteur (oui, vite, vite avant la pluie … ). Grand bien me prend car le parcours devra être interrompu par un crachin tout gris guère apprécié par mon pola.

Au tableau de chasse …

RNST …

RNST (Bayonne)

… MonkeyBird …

MonkeyBird (Bayonne)

MonkeyBird (Bayonne)

… Ella et Pitr …

Ella et Pitr (Bayonne)

… NeverCrew …

NecerCrew (Bayonne)

et une boîte au lettre façon C215 …

C215 (Bayonne)
C215 (Bayonne)
C215 (Bayonne)
C215 (Bayonne)

Quant à Biarritz, le streetart n’est guère à l’ordre du jour. Il y avait bien l’expo Colorama, que du bleu en intérieur (sans flash que peut un SX70 ?) et 2 jours après mon départ une expo Jef Aerosol (arghhh …)

Sacha et Julie (Biarritz)

#pola²# … Rouge comme un pola

6 juillet 2021   0 commentaire   permalink

Après la disparition du Polaroid original, niveau business ce n’était plus tendance et niveau chimie, non plus … arrêt de production pour certains réactifs, incompatibilité environnementale pour d’autres …

La route a été longue pour Impossible Project … retrouver ce paradis (d’accord ça manque d’anges … quoique …) perdu n’a pas été chose aisée. On s’était pris à aimer la réinterprétation des couleurs … les polas d’Impossible apportaient à chaque fois une dose de surprise, une dose d’échecs, une dose de frustration et une grosse louche de plaisir/bonheur.

Petit à petit, par légères touches façon trial and error, Impossible poursuivait sa quête du Graal, le Polaroid d’antan.

Puis Impossible Project redevînt Polaroid Original puis Polaroid … avec côté public un marketing assez offensif (pas toujours de bon goût … juste dans l’air du temps 😉 ) et côté discret une amélioration constante de la chimie.

Le rouge, le vrai avait été plus ou moins oublié (sauf chez certains polaroidomanes assez magiciens) et puis … petit à petit il est réapparu … façon coquelicot en close-up …

Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...

#miscellanées# … Mai 2021

22 juin 2021   0 commentaire   permalink

Alors qu’en ce frisquet avril il n’était pas question de se découvrir d’un fil, en mai, paraît-il, il semblerait (conditionnel) qu’on puisse envisager (possible mais pas sûr) de faire ce qu’il nous plait. On verra …

Donc début de mois avec des courbes en baisse, des plateaux encore hauts mais qui évoluent vers le bas, des exponentielles qui s’aplatissent … Space mountain ou covid ?

Soufflons sur le pissenlit et rêvons …

Pissenlit ...

Le 5 … kodomo no hi ou fête des enfants au Japon. Moi, c’est Saint-Gilles, mission nounou … vivent les enfants !

Koinobori (Froyennes)

Le 11 … dans la calendrier PhotoDarium … mais je connais cette photo … les saints de glace 2020 …

Saints de glace (Ice saints)

Le 14 … ils sont de retour. Qui ? Eux, bien entendu. Hein ? Oui, je parle de mes 2 SX70 partis pour un check nécessaire pour l’un, bienvenu pour l’autre … Vite, un essai … oui, cooooolll (merci Mr Babas) …

Le 23 … le monde est mal fait et la nature facétieuse. Les terrasses sont rouvertes et la pluie tombe, tombe, tombe … Restent les petites voitures pour embellir nos journées …

minivoiture1-sx670-02-06-2021025ps

Le 25 … « Mer ! » s‘écria le terrien … du vent, du soleil (un peu), du vélo, du sable, de la terrasse, de l’air … de la vie, quoi.

Mer du nord ...
Mer du nord ...
Mer du nord ...

Le 31 … Bruxelles …

Brussels ...

Bye, bye mai …

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement Polaroid categorie dans obsolescence programmée.