#pola²# … Quelques cris

28 mai 2018   0 commentaire   permalink

Quelques pas dans Lille … quelques « graffiti » (quel mot employer pour faire bref ? Collage ? Streetart ? Pochoirs ? … ou les trois) et, chose étrange 😉 ,une même veine d'inspiration … cri, terreur, surprise …

 

 

 

 

{Polaroid SLR680 / Film Polaroid Originals Color600}

The Crystal Ship, Ostende #2 …

27 avril 2018   2 commentaires   permalink

Suite au billet précédent, un deuxième petit (par le commentaire) billet sur The Crystal Ship, le festival Streetart d'Ostende et toujours en format pack100 (Polaroid Land 330)… les réserves s'épuisent 🙁

 

 

 

 

 

The Crystal Ship, Ostende #1

25 avril 2018   2 commentaires   permalink

Difficile d'ignorer une manifestation Streetart de la taille du Crystal Ship à Ostende. Depuis 3 ans, année après année plus d'une dizaine de « murs » (pignons, façades, … ) sont investis par des artistes du monde entier …

Un rayon de soleil, un vélo (très utile car les oeuvres sont assez dispersées) , le plan (disponible à l'office du tourisme ou en téléchargement, pas très lisible) et c'est parti.

Dans ce premier billet, du Polaroid 330 (film Fuji FP-100C), pas toujours pratique à manipuler (attendre 2 minutes, peler le film, se barbouiller les doigts de produits chimiques, ranger les clichés encore humides … sous les yeux d'un public parfois surpris) … dans le désordre …

… A Squid Called Sebastian …

 

… le Colectivo Licuardo …

 

… Dourone (le soleil ne se gêne pas … ombres et lumières parfois exacerbées) …

 

… 1010 …

 

… Eversiempre …

 

à suivre ici 😉

 

#streetaroid# … Joao Samina, Georges Delerue et Roubaix

17 avril 2018   2 commentaires   permalink

Prenons une ville du nord de la France. Disons, Roubaix …

Ajoutons un de ses enfants plutôt célèbre … le compositeur Georges Delerue. Plus de 300 musiques de films à son actif …

Et pour finir, demandons à un artiste brésilien Joao Samina de sublimer (si sublimable il est …) l'ensemble sur un pignon … roubaisien.

Nous obtenons ainsi, une superbe fresque, un portrait au pochoir en noir et blanc très contrasté, découpé géométriquement, décalé et mélangé avec d'autres formes où le rouge prédomine …

Et pour ce qui me concerne, un Polaroid SLR680, le soleil en face 🙁 … (Et anecdotiquement un Polaroid 240 qui rend l'âme … grrrrrrrr … Ô rage, Ô désespoir …), le tout façon pola²

 

 

 

 

 

#streetaroid# … À Roubaix, Benjamin Duquenne et …

3 février 2018   1 commentaire   permalink

Mais comment font-ils ? Une meteo juste bonne à faire sourire les nappes phréatiques et à doper les ventes de couettes 100% plumes de canard … les artistes, eux, n'hésitent pas à grimper sur leurs monte-charges (help ! Quel est le pluriel de monte-charge ?) et à braver les éléments pour apporter un rayon de soleil symbolique mais chaleureux aux passants pressés.

Ainsi, BenjAMIN Duquenne, NEAN, Rocket01 et quelques autres … se sont emparés d'un pignon roubaisien pour y apporter un délicieux message organique (nature, petit oiseau, … ça change du brouhaha médiatique). Rêvons , tant que c'est permis …

Mon Polaroid Land 240 et son petit frère SX70 (et son tele 1.5) y ont pris beaucoup de plaisir. Pour des raisons que j'ignore le pola 240 a fait la gueule (et même plus) pour les 4 premières photos … gâchées de chez gâchées. Et puis, la délicieuse fresque a fait effet … apaisant …

 

 

 

 

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement streetaroid categorie dans obsolescence programmée.

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com