#streetaroid# … À Roubaix, Benjamin Duquenne et …

3 février 2018   1 commentaire   permalink

Mais comment font-ils ? Une meteo juste bonne à faire sourire les nappes phréatiques et à doper les ventes de couettes 100% plumes de canard … les artistes, eux, n'hésitent pas à grimper sur leurs monte-charges (help ! Quel est le pluriel de monte-charge ?) et à braver les éléments pour apporter un rayon de soleil symbolique mais chaleureux aux passants pressés.

Ainsi, BenjAMIN Duquenne, NEAN, Rocket01 et quelques autres … se sont emparés d'un pignon roubaisien pour y apporter un délicieux message organique (nature, petit oiseau, … ça change du brouhaha médiatique). Rêvons , tant que c'est permis …

Mon Polaroid Land 240 et son petit frère SX70 (et son tele 1.5) y ont pris beaucoup de plaisir. Pour des raisons que j'ignore le pola 240 a fait la gueule (et même plus) pour les 4 premières photos … gâchées de chez gâchées. Et puis, la délicieuse fresque a fait effet … apaisant …

 

 

 

 

Il y a gare et gare … et Polaroid 240 et Fujifilm

29 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Dans un précédent billet, je me baladais en Polaroid Originals pack Integral SX70 et Color600 dans une oeuvre d'art (ou à tout le moins un ravissement visuel … les réactions, les sourires des voyageurs, qui peuvent profiter des retards coutumiers de la SNCB, en témoignent … ) à ciel ouvert, la gare d'Uccle-Vivier d'Oie.

J'avoue, est-ce moi (sûrement) ou le format Integral (billet précédent) , les photos m'ont cette fois un peu déçu dans leur incapacité à décrire le lieu. Ajoutons que la chimie sensible au froid, à la lumière, le temps de développement (même réduit) ne permettent pas vraiment de s'assurer en temps réel de la qualité de la photo. C'est du one shot only. Avec le format Integral anciennement Impossible Project retoqué Polaroid Originals, il y a des jours avec et des jours sans …

Mon Polaroid 240 (avec du Fuji FP100-C … les réserves diminuent) m'accompagnait. Et lui, par contre, exultait. Quel bonheur …

A vous de juger …

Mata1 …

 

 

Samuel Idmtal, Orlando Kintero d'après une photo d'Olivier Papegnies …

 

Piet Rodriguez, Iota, Orkez …

 

Spear …

 

Et ? …

 

Il y a gare et gare … et Polaroid integral

25 novembre 2017   2 commentaires   permalink

Gare rime avec train ou voyageur … même si la rime n'est pas spécialement riche … comme la SNCB d'ailleurs.

gare n.f. [ de garer ]

Ensemble des installations de chemin de fer où se font le transfert des marchandises, l'embarquement et le débarquement des voyageurs : Le train de Nancy entre en gare.

Parfois il arrive que gare rime avec art … et là, la rime s'enrichit un peu avec, en prime, le regard émerveillé des voyageurs. C'est ainsi qu'une bande d'artistes (ces horribles vandales à la bombe qui graffent, taguent nos cités), Spear, Nean, Eres, Idmtal, Orlando Kintero, Piet Rodriguez, Iota, Propaganza … (j'en passe certainement) sont passés par la gare de Uccle-Vivier d'Oie. Pas un seul cm du morne béton n'a résisté à leurs assauts. Le résultat est sublime et on en oublierait le train de 11h43 (en retard, evidemment).

Et pour les polas ? Chaud soleil et temps froid (8-9°C), pas de shielding (à part le darkslide glissé entre les rouleaux … oui c'est pas bien), et développement au chaud dans une poche intérieure. Et toujours la même constatation, les films Color SX70 dans de bonnes conditions de lumière sont plus contrastés, les couleurs plus riches alors que les films Color600 sont plus « fragiles », plus sensibles …

Un triptyque zoomesque, l'œuvre est de Mata1 …

 

… Spear … à couper le souffle …

 

 

… Quel regard … par Samuel Idmtal et Orlando Kintero d'après une photo d'Olivier Papegnies …

 

 

… Léonard da Vinci par ? qu' il se dénonce 😉

 

 

 

Dans un prochain billet, une version pack100 …

#streetaroid# … du côté du Lavomatik (Paris 13)

21 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Quand la rue se prend pour un musée, quand le badaud n'a qu'à lever les yeux, quand les pignons se prennent pour des cimaises, … une petite balade dans le 13e arrondissement de Paris du côté du Lavomatik … Des « connus » et des « inconnus » …

… Eddie Colla …

 

… RNST …

 

 

… Pantonio à la galerie Itinerrance …

… AFU …

 

 

#pola²# … Montmartre

17 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Il y a les chemins convenus et ceux qui le sont moins.

Montmartre sans la basilique du Sacré-Coeur, sans la place du tertre, sans ses vignobles 😉 , … serait-il encore Montmartre ? Il y a Dalida aussi et … les cars de touristes.

Et puis, il y a ces allées, ces escaliers de traverse, ces nombreuses marches qui, en montée font battre le cœur, et, en descente, dégrippent les articulations. Plus calmes assurément. Plus plaisants aussi …

Un bel écrin pour la récente expo « de la profondeur des sentiments » de Jana et JS à la galerie Knafo …

 

 

 

 

 

 

Où suis-je?

Vous parcourez actuellement streetaroid categorie dans obsolescence programmée.