Meilleurs vœux pour 2021 …

31 décembre 2020   1 commentaire   permalink

2021 … presque … il est temps de sacrifier à la tradition. Celle des vœux.

Et là, j’y vais à petits pas. Il y a un an mes vœux étaient gorgés de « santé », « bonheur », « prospérité » … bien que nappés d’un délicat coulis de doute … et ils se sont plantés dans les grandes longueurs. A ma décharge, je peux dire que je ne suis pas le seul car je doute que quelqu’un ait souhaité une belle année 2020 « pandémique » et « confinée » de surcroît.

Donc 2021 s’approche et faut reconnaître que, au minimum, sa première moitié risque d’être largement d’une couleur similaire à 2020. J’attendrais donc l’été pour mes vœux.

2020 a donc été un flop monumental et il serait souhaitable qu’à la manière des américains une class action soit organisée pour indemniser ces milliards d’être humain qui se sont pris 2020 en pleine poire … Évidemment, la procédure risquerait d’être longue … trouver un responsable (devrais-je dire un Responsable) nécessiterait de remonter haut, très haut, du moins pour ceux qui y croient. Quand à moi agnostique fataliste et résigné j’attends de voir ce que va nous offrir 2021 …

… et ça ne sent pas bon du moins pour la première moitié (si on pouvait directement sauter à juillet …).

En attendant, mettez de côté les grands principes style « droits de l’homme », « ma liberté individuelle » (grâce auxquels l’occident voit les vagues pandémiques se succéder alors que l’orient plus pragmatique fait la presque-fête, fréquente les restaurants, cinémas … vit) et faites vous vacciner. Le vaccin c’est un cadeau qu’on vous fait et non l’inverse.

Pour conclure je vous souhaite à tous non pas une bonne année mais plutôt une meilleure année 2021

Happy New Year 2021
Happy New Year 2020

Exceptionnellement je reprends ce cartoon dont j’ignore l’auteur (qu’il m’en excuse pour cet emprunt) et qui témoigne de mon état d’esprit en ce 31 décembre …

0

#miscellanées# … Avril 2020

11 mai 2020   0 commentaire   permalink

Quand la réalité dépasse la fiction, difficile de pêcher un poisson d’avril aussi savoureux …

Il semblerait qu’on soit reparti pour quelques semaines de confinement. Je pense à tous ces gens qui font simplement leur job et quand je dis « simplement », je pense « héroïquement ». Saura-t-on leur dire merci ?

Pour les « inutiles » (difficile de me voir autrement), les jours se suivent et se ressemblent. Passé, présent, futur se fondent et, curieusement, je ne vois pas le temps passer. Sans virus, je pourrais aimer le confinement. Avec virus … c’est autre chose. Lire à ses petits enfants une BD sur WhatsApp manque de chaleur humaine … Et c’est ainsi que nous avons relu tous les Johan et Pirlouit (une partie se morfondait dans mes armoires et l’autre dans les stocks d’Amazon avant de passer à Yakari.

Amazon pour les bouquins, Polaroid pour les films et Marcolini ou Nihant pour le chocolat … oui, je peux survivre au confinement froid et inhumain. Longtemps ? … On verra … Grand merci aux livreurs.

Et les jours passent, s’égrènent, du coronundi au coronamanche en passant par le coronacredi et les autres … rythmés par les statistiques hospitalières (des chiffres dissimulant froidement des intubés, des morts, et des guéris), les querelles politiques, les controverses médicales, les masques, les tests, …

Dans toute cette cacophonie médiatique un autre monde se dessine, moins global, plus durable … se dessine, seulement … esquisse, ébauche, prototype, ou mirage … On verra …

Confinement ...

Avril c’est hanami … ne nous privons pas

Cherry tree ...
Pink Hanami
Charlie's lockdown ... hanami

Le 7 … une super lune …

Super Lune (7 avril 2020)
Super Lune (7 avril 2020)

Une petite caisse … dedans m’attendent quelques packs du One Instant Film (oui, j’avais « crowfundé »), à la fois successeur chronologique et ancêtre technique du Fuji FP-3000 … Il a le mérite d’exister et d’assécher vos économies. Premiers essais

First try with One Instant peel apart film

Et pendant ce temps comme il me reste quelques packs de Fuji FP-3000 …

cerisierrose1-fuji-pola250-04-2020ps

Une météo presque parfaite pour souligner l’exubérance du printemps … un jardin c’est cool …

Du 19 au 24 … c’est la semaine Polaroid avec publication de 2 photos inédites par jour. Comme celles-ci …

Dandelion ...
Kyoto, Japan

Deux nouvelles … la bonne, Les fraises sont de retour et la moins bonne, la frontière est fermée alors ni guariguettes, ni ciflorettes, ni maras. Allez savoir pourquoi, Charlie s’est insinué dans mes instants confinés (à suivre), une sorte de double photogénique …

Charlie's lockdown ... strawberries

En conclusion …

Dandelion ... take a picture. It’ll last longer ;-)

0

#miscellanées# … Mars 2020

7 avril 2020   0 commentaire   permalink

Je retourne le sablier et c’est reparti pour une année … avec cette sinistre impression que la sortie du tunnel est bougrement plus éloignée que l’entrée …

La nature sourit … même si c’est un sourire jaune 😉

Jonquille ...

Et puis la météo … un non-hiver doublé de non-soleil, le tout copieusement arrosé et là ce n’est pas de la non-eau. A défaut de neige, des grêlons … avant et après la pluie.

Grele ...

Le 5 … projet d’affiche pour l’expo Polaroid ils ont Dead à Rennes dans le cadre d’Expolaroid 2020 et mon pola y est bien …

Le 7 … que vois-je ? Oui, c’est bien un rayon de soleil, fugace mais bien réel, qui se faufile entre les bourgeons précoces du magnolia …

Magnolia in the sun ...

Le 13, oui, un vendredi … on parle en Belgique de confinement. Durci quelques jours plus tard … On parle d’exponentielle, de courbes à aplatir, de pic à déplacer … de morts aussi. Mon Covid … on aimerait pouvoir tirer la chasse et dire bye, bye …

Covid-19

Un vénérable expert n’ose pas parler de confinement … il parle de retirement. Faut-il parler positif ? Pas sûr. La réalité avec un voile dessus, reste la réalité.

Et mon pola exposé à Rennes … annulation. Frêle écume sur une mer agitée …

Asocia(b)l(e) par nature, la distanciation sociale ou physique ne me pèsera guère. J’ai des bouquins, une bonne connexion, un jardin, des polas, un vélo et … du PQ. En plus, j’adore les pâtes. Seuls mes chicoufs vont me manquer. Je tente de leur lire Johan et Pirlouit sur WhatsApp … pas évident. Plus de 90 minutes (en 2 épisodes) pour une BD complète. Eux, ils trouvent ça cool.

Et puis il y a ces médecins, ces infirmiers (je ne parle pas l’inclusif mais je vous admire mesdames) et tous les autres … la madame du supermarché qui me prépare mon caddie, mon facteur, … et tous ces gens qui ravitaillent les magasins, qui le livrent du mazout, qui ramassent les poubelles, … les policiers aussi … les pompiers … enfin tous ces gens qui travaillent avec ou plutôt sans masques (je ne félicite pas les « spécialistes » gestionnaires des stocks d’urgence), avec ou plutôt sans gel hydroalcoolique, … merci et protégez vous bien.

Et la nature qui resourit … les pékinois qui redécouvrent un ciel bleu, les vénitiens qui aperçoivent des poissons dans les canaux … Covid19 est un avertissement et parmi les espèces en péril l’espèce humaine pourrait bien rejoindre les ours blancs.

But the show must go on …

Et puis l’écoulement des jours qui devient de moins en moins perceptible. Ils passent … identiques comme les grains de sable qui s’écoulent dans le sablier. Les repères calendaires s’évanouissent peu à peu … les jours se suivent, froids et ensoleillés, indiscernables surtout …
Surprise … un pack de film duotone Yellow and Black de feu Impossible Project. Périmé évidemment … Mais périmé comment ?

Last Duotone Film ..
Last Duotone Film ..

Et quand l’addiction est un peu trop forte, un clic, n’importe quoi, et ça repart … Un peu de rangement, une caisse de vinyls … C’est beau un vinyl … même si on n’a plus de platine … on rêve de plage(s) et de grands espaces …

Charlie Brown on the beach ...
SciFi with Charlie

Et mars s’achève … le 3ème mois avec trois mots commençant par la troisième lettre … confinement, covid et chloroquine.

Pour adoucir, j’ajoute le « c » de cerisier …

Hanami soon ...

+1

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag covid dans obsolescence programmée.