#ukraine# Balaklava et Balalaïka …

27 septembre 2013   0 commentaire   permalink

… sont dans un sous-marin …

Une fois de plus je m'égare alors que je viens (oui, le texte a été écrit il y a quelques jours déjà) de sortir de ce long tunnel creusé par les russes dans les années 50 sous la colline de Balaklava pour y abriter une base secrète de sous-marins (jusqu'à 8-9 sous-marins). Des portes grosses comme ça, style  » même pas peur de la bombe atomique », une fraîcheur qui tranche clairement avec la chaleur extérieure, des vitrines de kalachnikov en tous genres, des maquettes de bateaux … mais pas de sous-marin. Déception …

Difficile de prendre des photos (comme celles-ci) dans ce tunnel sombre … alors, ici et là, des vitrines, des vannes, des portes, des maquettes …

Base secrète … « не все говори что знаешь, но всегда знаи, что говоришь » ( Ne dites pas tout ce que vous savez, mais sachez toujours quoi dire ! Citation à l'origine incertaine) Pour changer, j'ai utilisé le combo lentille Lucifer VI et film Ina's 1982 avec flash standard …

Le nécessaire du sous-marinier … la photo du fiston qui deviendra amiral comme papa et la bouteille de vodka pour oublier la terre ferme …

« T'as de beaux yeux, tu sais … »

La PlayStation d'avant la PlayStation … pour des jeux tout aussi guerriers …

 

0

#ukraine# Balaklava …

23 septembre 2013   1 commentaire   permalink

Situé à quelques dizaines de kilomètres de Sébastopol, un petit port bien abrité dans une anse de la côte ukrainienne vivait de la pêche (Balaklava tire son nom du turc et signifie le « nid à poissons ») et connut sa part de guerres et conflits dont la célèbre guerre de Crimée pendant laquelle, durant la bataille dite de Balklava, la cavalerie légère anglaise subit une des ses pires défaites.

Les petits poissons attirant les grands, la marine russe trouva le lieu bien adapté à la construction d'une base secrète de sous-marins. Au revoir les pêcheurs, bonjour les militaires …

Et en 1993, ce fut au tour des militaires de quitter la ville, la base devenant un Musée.

Quelques photos, comme toujours non-représentatives 😉 , des impressions fugaces, avec l'hipstapak Buenos-Aires (lentille Diego et film Uchitel 20 ou Blanko C16 pour la première) …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

0

#ukraine# Yalta …

20 septembre 2013   0 commentaire   permalink

C'était en fevrier 1945, à Yalta … Staline, Roosevelt et Churchill se partageait le monde.

Fiers de leur puissance, ils imposaient leur vue … et le monde s'en accommodait, du moins apparemment.

Depuis, leur partage s'est révélé caduc. Les oubliés, les nations émergentes, se sont réveillés, ont commencé à s'imposer.

Mais Yalta est toujours Yalta, station balnéaire d'une Ukraine pas vraiment resplendissante.

Pour ces quelques photos Hipstamatic, l’hipstapak Buenos-Aires (lentille Diego et film Uchitel 20) s'est avéré, a mon humble avis, un bon choix. A vous de juger …

 

 

 

 

0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag crimée dans obsolescence programmée.