#streetaroid# … du côté du Lavomatik (Paris 13)

21 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Quand la rue se prend pour un musée, quand le badaud n'a qu'à lever les yeux, quand les pignons se prennent pour des cimaises, … une petite balade dans le 13e arrondissement de Paris du côté du Lavomatik … Des « connus » et des « inconnus » …

… Eddie Colla …

 

… RNST …

 

 

… Pantonio à la galerie Itinerrance …

… AFU …

 

 

Le 131 …

4 juin 2017   0 commentaire   permalink

Cela faisait longtemps …

C’est au tour du 131 (d’autres numéros) … D’accord, ce nombre est d’une fade banalité. De quoi laisser bouche bée le numérologue (?) le plus disert …

Et pourtant si d’aventure vos pas vous ont mené avenue Vincent Auriol dans le 13e parisien et si vous avez levé le regard (je dis « si » mais impossible de faire autrement dans cette avenue copieusement parsemée de fresques murales), peut-être, vous arrêterez vous au 131 face à la fresque de Maye.

Dans un univers onirique un frêle personnage décharné chevauche un flamant rose … sorte de don Quichotte camarguais ?

 

 

 

 

{Polaroid SX70 / Film Impossible Project SX70 Color}

 

#miscelleanees# … Octobre 2014

11 novembre 2014   0 commentaire   permalink

Tout début de mois, un rapide passage à Paris … une todo list pas trop chargée mais un passage rue Charlot à l’Impossible Shop pour y déposer mes deux grands malades, un SLR680 ayant bravé les lois élémentaires de la gravitation (l’empire romain n’a pas le monopole de la chute brutale) et mon fidèle SX70 Alpha et son bouton déclencheur baladeur. Retour prévu dans 1 mois …

Mais pourquoi m’ont-ils fourgué du SX70 BW au lieu du Color demandé ? Mon accent belge ? À l’autopsie (voir ici), quelques ratés et … du moins raté 😉

{Polaroid SX70 Model2 / Film Impossible Project SX70 BW}

 

Et comme à chaque fois, j’avale les kms piétonniers … que ce soit au bord du canal de l’Ourcq pour goûter les vestiges (Da Cruz, FarmProd, ) du parcours street art estival hélas achevé, que ce soit pour rester cloué au trottoir, béat, tête en l’air face aux dernières fresques de la Galerie Itinerrance (Stew et Pantonio) dans le 13e ou que ce soit pour les events en extérieur de la FIAC pour la nuit blanche (Borondo, Tristan Eaton, Swoon, SpY, … en numérique sur @necDOT) …


Stew, Paris 13 {Polaroid SX70 Model 2 / Film Polaroid SX70 Color}

 

Et puis Niki de Saint Phalle au Grand Palais … gardons Hokusai pour une prochaine fois 😉

Le 6 octobre c’était ma fête … et je découvre le « peut-être futur » (on peut rêver) Mur de Tournai … Pour l’événement « Art dans la Ville » à Tournai un mur, pas loin du centre ville est confié à des artistes graffeurs et autres, avec peut-être (oui, on est à Tournai et la frilosité n’est pas que dans le climat automnal) une possibilité de prolongation, de renouvellement … mais je suppose que l’urbanisme veille et donc l’espoir faiblit 😉

Ici, All’Dirty Yannick au boulot …

{Polaroid SX70 Model 2 / Film Polaroid SX70 Color}

et quelques jours plus tard après l’inauguration (et des polas pack 100 noir et blanc ici) …

{Polaroid SX70 Model 2 / Film Polaroid SX70 Color}

 

Entretemps tout un week-end en mode partiel « baby-sitting » … revigorant. N’est-ce pas Sasha ? 6 mois ! Déjà ! lá rung rinh

Et puis l’été qui fait un bref mais remarqué come-back. Bruxelles et l’expo « mine de rien » de Creons Crayons. Il était temps.

… l’artiste au travail …

{Polaroid SLR680 / Film Impossible Project 600 BW}

 

… Et Schaerbeek (église Sainte-Marie, rue Royale) sous le soleil … et les ombres aussi …

{Polaroid SX70 Model 2 / Film Polaroid SX70 Color}

 

Et la fin du mois pointe à l’horizon … cimetières et halloween (et une participation « forcée » au pokaskullday avec un un transfert d’émulsion IP BW600) au programme sous un soleil plus que sympa … Plus dur en sera l’hiver ?

{Polaroid SX70 Sonar AF / Film Polaroid SX70 BW}

Et puis il faut bien l’admettre … une fuite de lumière sur mon SX70 Model 2 et de la surexposition systématique dans le coin supérieur gauche … grrrrrrrr

 

Muralisme, galerie Itinerrance et balade dans le 13e …

20 octobre 2014   1 commentaire   permalink

Au début des années 1900, des peintres mexicains sortirent des galeries pour investir la rue, se rapprocher du peuple en supprimant les intermédiaires. Leur but était de faire émerger un art populaire, collectif, intelligible, par tous. Le muralisme mexicain était né.

A notre époque, les maxi-fresques qui apparaissent de plus en plus dans les villes peuvent se revendiquer d'un tel mouvement même si bien souvent le message disparaît au profit d'un objectif purement esthétique …

Voici ce qu'en disait, en 2013, C215 alias dans une tribune/article sur le site Rue89

Les commandes monumentales, avec toute la censure collective qu’elles impliquent (projet préalable, nécessité du politiquement correct pour les riverains, censure politique locale), ont donné naissance à un nouveau genre : le « muralisme ».

Il s’agit pour l’essentiel de murs de grandes dimensions peints lors de festivals organisés par les municipalités. Elles concernent des fresquistes réguliers. Ces festivals n’offrent aucune possibilité de transgression ou de provocation.

Dans le 13e parisien, sous la houlette de la galerie Itinerrance et de la mairie, les grands murs aveugles des tours et buildings ont perdu leur monotonie monochrome en accueillant des oeuvres (une quinzaine) d'artistes issus du street art … C215, Jana & JS, Sheppard Fairey, Indi, Sainer, Alapinta, M-City, Seth, Vhils, … et j'en passe certainement.

Chaque année de nouvelles oeuvres apparaissent et sont prétexte à balade (itinéraire ici) …

C215 …

{Polaroid SX70 Alpha / Film Impossible Project SX70 BW}

 

Pantonio …

 

Stew …

{Polaroid SX70 Model2 / Film Impossible Project SX70 Color}

 

et DaBro, hommage à Ferhat Hachad ….

{Polaroid SX70 Model2 / Film Impossible Project SX70 BW}

 

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag itinerrance dans obsolescence programmée.