Polaroid Week … avril 2020

25 avril 2020   1 commentaire   permalink

La semaine pola printanière 2020 vient de s’achever en mode confinement quasi généralisé. Virus pola contre virus corona, une lutte sans merci. Une chose est sûre , le vaccin contre le virus du pola n’est pas prêt d’etre trouvé.

Comme chaque fois, c’est la possibilité de présenter 2 polas « inédits » par jour du 19 au 24 avril. Et comme chaque fois … choisir. Choisir c’est rejeter … dur, dur.

Jour 1 … cerisiers blancs en fleurs …

Cherry tree ...
Cherry tree ...

Jour 2 … premier essai du film One Instant …

First try with One Instant peel apart film
Hanami ... First try with One Instant peel apart film

Jour 3 … IslandScape sur l’ile de Teshima …

Islandscape (Koji Kakiuchi), Teshima, Japan
Islandscape (Koji Kakiuchi), Teshima, Japan

Jour 4 … Kyoto, la pluie …

Kyoto, Japan
Kyoto, Japan

Jour 5 … je sème à tout vent …

Dandelion ...
Dandelion ...

Jour 6 … Arashiyama …

Arashiyama, Japan
Arashiyama, Japan

Espérant que le virus du pola vaincra, rendez-vous pour la semaine automnale du polaroid.

0

#miscelleanees# … Octobre 2019

1 novembre 2019   1 commentaire   permalink

Ça plane pour moi … 25 jours de vacances … le Japon une fois de plus 🙂

Un billet sortant de l’ordinaire … plein de polas mais sans polas (ils sont tous là entassés devant moi qui jette un regard tantôt sur la pile tantôt sur le scanner … va falloir s’y mettre.

Le 1 à 11h du matin nous quittons notre patelin sous une drache plus que nationale (après la sécheresse, ce sont les betteraves qui vont morfler) … Bruxelles-Dubai puis Dubai-Tokyo … pour arriver à destination le 2 à 21h. Décalage horaire, escale et attentes diverses ont siphonné quasiment 2 jours de ma vie … Sans compter cette poussée de jalousie quand on vous fait passer par la classe business pour gagner votre siège (sauf sur l’A380 … les nantis sont à l’étage 🙂 ) Et ce fol espoir que vous aurez droit à plus de 80cm et, mieux encore, que vous n’aurez pas de voisin et que vous pourrez vous étendre sur deux sièges. Finalement, il ne vous reste qu’à dormir si vous pouvez (ce n’est pas mon cas), à vous gaver de film (n’allant jamais au cinéma, je pourrais assouvir mes manques … et bien non, si c’est ça le cinéma …).

15000 Kms (j’ai pas vraiment vérifié … plus de 15h d’avion à pas loin de 900km/h plus tard ça devrait le faire. Mais est-ce une vitesse au sol ou en l’air ?) … mon empreinte carbone en a pris un sacré coup. Promis, j’éviterai les sashimis de baleine … Arrivée au pays du soleil levant à l’heure où il se couche … ça dévarie et puis il y a le jetlag …

Instant Memories ... Japon 2019, le vol

J’apprends horrifié que Polaroid Originals abandonne la production de films Spectra … sighhh … triste époque.

Du 2 au 10 … Tokyo … la Ville … ça grouille, ça bruisse, ça roule à gauche, ça ne dort pas beaucoup … des lumières, du bruit … mais pas comme chez nous. Le Japon c’est … différent.

Ikebukuro mon « home sweet home » local …

Instant Memories ... Japon 2019, Toyoko-Inn Ikebukuro

Le 5 … le calme, le cimetière Yanaka, et la cohue, Asakusa … Oui, je préfère le calme …

Instant Memories ... cimetière de Yanaka , Japon (5/10/2019)

Le 6 … Harajuku, Omotesando … il faut savoir s’échapper du flot de passants, s’engager (se perdre … sans wifi, Google ne peut pas grand chose) dans des petites rues et retrouver un semblant de calme et un Japon qu’on aime … et aussi un peu de streetart (le Japon est trop triste pour l’amateur. Heureusement qu’il a de nombreux autres atouts) avec Alex Face …

Instant Memories ... Japon 2019 ... Harajuku

Le 8 … balade à Nakameguro (un petit canal charmant bordé de cerisiers … plus en fleurs) et Daikanyama et le T-site avec la librairie Tsutaya (imaginez un très vaste espace feutré, cosy, bourré de livres consultables – en anglais aussi dans les rayons art/photo/architecture/cinéma/tourisme – , avec des fauteuils, des tables de travail, du wifi gratuit, un Starbucks intégré) …

Instant Memories ... At Daikanyama T-site, Tokyo 08/10/2019)

Le 9 … le temple Hie Jinja dans le quartier d’Akasaka … imaginez un quartier d’affaire, moderne style gros immeubles de sociétés, calme (non ce n’est pas Shinjuku), et puis entre deux immeubles un escalier, des toris et plus haut un temple apparemment délaissé par les touristes 🙂

Hie Jinja shrine, Tokyo, Japan

Le 10 … en route pour Takamatsu (la session d’automne de la triennale d’art de Setouchi à lieu sur diverses îles autour de Takamatsu) en Hikari … 4h qui vous font aimer le train … et la météo qui parle d’Hagibis, le super typhon …

Instant Memories ... Nozomi-Shinkansen to Takamatsu

Le 11 … Hagibis se rapproche mais, oui, on peut encore utiliser le ferry pour aller sur la petite île d’Ogijima … profitons-en (et un pack film -acheté au Loft de Tokyo – pas totalement cool) …

Instant Memories ... Ogijima Island, Japan

Le 12 … la mer s’agite (modérément) … les ferries circulent mais le retour n’est pas garanti, les speed boats restent au quai et … nous aussi. On en profite pour visiter le jardin Ritsurin … un régal …

Instant Memories ... Takamatsu

Le 13 … le typhon s’écarte mais Tokyo souffre beaucoup. Visite de l’ile de Naoshima … des citrouilles mais pas que …

Instant Memories ... Pumpkins by Yayoi Kusama at Naoshima, Japan

Le 14 … île de Teshima et son musée … sur le curseur de l’agitation japonaise il y a d’un côté l’horreur des pachinkos slots (ces temples des machines à sous … superlatifs de lumières et de bruits. L’enfer doit y ressembler) et de l’autre le Musée de Teshima (l’indescriptible émotion partagée et prolongée devant le parcours d’une simple flaque d’eau) …

Le 16 … en route pour Kyoto (et le charme du bus 5 qui bien que bondé peut toujours accepter des passagers). Et mon ekiben à moi. Oui, j’ai honte …

Instant Memories .... From Okayama to Kyoto

Le 17 … Yasaka-jinja shrine

Instant Memories ... Maruyama Park, Kyoto, Japan

Le 18 … Heian shrine et le le marché de poterie de Ymashina.

Pottery Market at Yamashîna, Kyoto, Japan

Le 19 … Chion-In …

Le 20 … train local pour Uji, cité de Murasaki Shikibu et du Dit du Genji, le temple Byodo-In et la la rivière Ujigawa (et ses ponts rouges) …

Uji, Japan

Le 21 … un marché aux puces, le Toji Flea Market et le Nanzen-Ji et le balcon de la porte Sanmon (mon SX70 demande grâce … burn-out ou plus ?) …

Instant Memories .... Toji temple Flea market, Kyoto, Japan
Instant Memories ... Nostalgia ... when your SX70 seems so tired ....

Le 23 … Arashiyama et le pont Togetsu représenté par Hokusaï …

Instant Memories ... Arashiyama, Japan

Les 24 et 25 … retour au pays … jetlag on remet ça.

En prime, quelques photos numériques sur Flickr

Le 30 … les p’tiots à la maison. Va falloir assurer …

1+

Impossible Project, noir et blanc et … Kyoto

3 octobre 2018   0 commentaire   permalink

Suis-je en froid avec le noir et blanc ? Il est vrai que le noir et blanc n’est pas vraiment ma tasse de thé. En parcourant ce blog, vous l’aurez remarqué. Le noir et blanc introduit-il une composante esthétique, une distance non désirée par rapport à la/ma réalité (il m’arrive aussi de broyer du noir … mais en couleur) … peut-être ? La question reste ouverte.

Cela étant, vous (oui, vous êtes plus que 2 à parcourir ce blog quotidiennement 😉 ) l’aurez remarqué, il y a peu je publiais quelques photos de l’exposition Strokar Inside … le vrai noir et blanc instantané du film Fuji FP-3000B. Une sensibilité (ISO 3000) supérieure qui vous permet de photographier dans une demi-pénombre sans flash, sans trépied. Hélas, Fuji en a stoppé la production et le film en version expired se retrouve sur le net à un prix à faire verdir le caviar.

Polaroid Originals aussi a son black and white. Je ne sais pas ce que valent les nouvelles mixtures car mes derniers essais remontent à 2017 (avec des films 11/2016 et 03/2017). A cette époque le film s’éjectait en noir et blanc, puis, très vite, virait au simili-sépia pas vraiment joli (?) et ce d’autant plus vite que la photo était exposée à la lumière. Triste paradoxe … on évite le numérique et ses photos oubliées au fond d’un disque dur et on se retrouve avec de l’analogique et des photos condamnées à rester dans le noir au fond d’une boîte).

C’est donc du fond d’une boîte que j’ai ressorti ces quelque photos (films Impossible Project BW600) … Kyoto 2017, une brocante dans le temple Chion-Ji et le temple Arashiyama …

Flea market at Chion-Ji Arashiyama temple (Kyoto, Japan)

Flea market at Chion-Ji Arashiyama temple (Kyoto, Japan)

Flea market at Chion-Ji, Kyoto (Japan)

Arashiyama temple (Kyoto, Japan)

Arashiyama, Kyoto

0

#miscelleanees# … Avril 2018

10 mai 2018   0 commentaire   permalink

Avril est de retour … le mois du polaroid aussi, et moi, et moi, et moi … émoi ?

Mais aussi deux petits monstres qui squattent votre liberté, s'emparent de vos loisirs, esquintent vos articulations et vous apportent plus d'une bouffée de bonheur. En bref, pas le temps de shooter.

Pour Sasha et Maxim, minouche …

 

Ils viennent et s'en vont trop vite … tiens donc, le magnolia réédite son show annuel. Éblouissant !

 

… façon « inspiré, expiré » …

 

Le 7, Herbiester … promenade en forêt … version Lomo Instant Square ou pola …

 

 

Le 10, Roubaix … pourquoi pas ? Surtout si le soleil y met du sien … en fait pas vraiment, juste en face, pas top pour les polas. Un mur de Joao Samina en hommage à Georges Delerue, compositeur roubaisien …

 

Le 12 … à Lille Mimi Le Clown façon Matisse et Agrume Noir façon meteo …

 

 

Tout a une fin, même (surtout/aussi) le magnolia …

 

Le 17 … quelques heures d'échappée à Ostende avec Mr B (mon vélo pliable) et un lourd équipement polaroidesque (Polaroid 330, SX70 et SLR680). Du soleil, une ville faite pour les cyclistes, les fresques du Crystal Ship … que du bonheur …

 

 

S

 

Le 22 … une nouvelle semaine du polaroid donc, pour moi R(de plus)AS 🙂 … une semaine est polaroid ou n'est pas … L'occasion de replonger dans les boîtes de polas non encore scannés (paresse et procrastination) comme ces brumes matinales sur le mirador d'Artxanda à Bilbao …

 

… ou la fraîcheur des rives de la rivière Kamo-Gawa à Kyoto (avec toutes les imperfections attachantes des films Impossible Project) en 2017 …

 

Le 27 … la glycine est au top de sa forme avant un week-end qui s'annonce froid, venteux et pluvieux 🙁

 

Le 30 … Lille … que d'étranges choses 😉

 

 

Et discrètement (froidement) avril cède la place à mai …

 

0

Polaroid Week … printemps 2018

29 avril 2018   0 commentaire   permalink

Une année a 365 jours (les bonnes 366), 12 mois, 52 semaines et 2 Polaroid Weeks. Pourquoi pas ?

J'avoue que toutes mes semaines sont Polaroid, du moins dans ma tête. Hélas (heureusement ?), la banalité du quotidien s'impose souvent et le clic salvateur s'avère alors bien vain et inutile.

La Polaroid Week de printemps (2018) débute le 22 avril et impose de poster par jour au maximum 2 photos inédites sur Flickr … Question photos inédites, j'en ai … y'a plus qu'à scanner 😉

Le pola à moi, c'est l'instant de vie, vite capturé, vite mis en bouteille … du bon, du moins bon, du raté … du Polaroid ou, éventuellement du Fuji … de l'inerte (ne vole-t-on pas l'âme dans un portrait ?) … pas de mise en scène (l'instant nous surprend naturellement … à nous de lui rendre la pareille) … de l'inattendu dont la chimie du pola a le secret … du tout, du rien, varié comme la vie … de la ville, du Streetart et plus si affinité.

Day #1 … Commençons par 2 coups de cœur à Ostende. Oui, il s'agit de deux fresques dans le cadre du Crystal Ship … Matthew Dawn et A Squid Called Sebastian … du pola mais aussi du Fujifilm

 

 

Day #2 … Les premières journées de printemps, c'est un (mon) magnolia qui s'enflamme … pour quelques jours seulement …

 

 

Day #3 … Il y a quelques mois c'était la Birmanie. Bagan, ses stupas, ses bouddhas et leurs mains …

 

 

Day #4 … Dans les brumes d'Artxanda, un petit matin à Bilbao …

 

 

Day #5 … Ostende …

 

 

Day #6 … Au fond des boîtes sommeillent encore des polas non scannés … les souvenirs reviennent … Japon 2017, au bord de la rivière aux canards à Kyoto … oui, c'est (c'était) du black and white (ni vraiment black, ni vraiment white en fait) d'Impossible Project …

 

 

… déjà fini !

 

0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag kyoto dans obsolescence programmée.