#pola²# … Ça sent le sapin

29 novembre 2018   0 commentaire   permalink

oui, mais quelle senteur !

Retour dans “mes” forêts … ça faisait longtemps. Trop, peut-être ? Les bois que je parcourais enfant, une fois cow-boy, l’autre fois indien, pistolet (à pétards) au poing et couteau (utile pour confectionner un arc et ses flèches) à la ceinture ont bien changés. Gestion du patrimoine forestier, qu’ils disent.

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

0

#pola²# … promenade en forêt

23 janvier 2018   0 commentaire   permalink

Si le pola fait retour vers le passé, fleure bon un temps où la vie était plus douce, plus cerise (illusion ?), les films par contre se singularisent par une empreinte écologique assez profonde. Du boîtier plastique à la batterie incorporée en passant par les produits chimiques, ils ont (presque) tout faux.

C'est donc bourré de remords que je vis ma vie de pola-addict. Et pour atténuer cet impact, pour apaiser mes remords, je roule moins vite, 10km/h en moins ça fait moins de carburant brûlé. Je devrais faire pipi en prenant ma douche mais je préfère un bain (que d'eau gaspillée … shame on me). Je trie mes déchets, je consomme équitable, mes épluchures vont au compost, … etc … 😉

Il m'arrive même de croire qu'un pola champêtre est à moitié écologique. Il est permis de rêver …

 

 

 

 

 

 

 

 

0

Ma polaroid week …

23 octobre 2017   1 commentaire   permalink

Il y des journées de …, des années de … (je vous laisse les pointillés … n'hésitez pas à les compléter), et, pourquoi pas, une semaine du Polaroid appelée RoidWeek.

La RoidWeek débute, cette année, le dimanche 15 octobre 2017 et chaque jour jusqu'au vendredi 20 octobre le polaroidophile dispose de la possibilité de publier dans un groupe Flickr 2 polas originaux. Il faut donc du pola frais, du moins, non publié.

L'occasion de parcourir la palette thématique de l'instantané : De l'esthétique, du documentaire … De la mise en scène, du “pris sur le vif” … Du pola expiré à la chimie inventive, du pola frais à la chimie malicieuse, du ciel, des sourires, des briques, des fesses, des raton-laveurs aussi, … Tout est question de goût et de plaisir, surtout.

Dans mon cas, amateur un peu éclairé (pour la photo ça peut aider), les polas sont ces instants que la mémoire ne retiendra peut-être plus longtemps mais qui subsisteront le temps … du pola.

Pour moi, pas de séries, pas de thèmes, juste du jour le jour, de tout ce qui peut faire une vie, ma vie …

Jour #1 … Un jour c'est du streetart, Jana & JS à Vienne,

 

Jour #2 … Un autre jour, un automne en rouge (et un pola² pour l'occasion),


 

Jour #3 … Un jour c'est Bruxelles-nord, le ciel à travers les grilles (un autre un pola²),

 

 

Jour #4 … Un autre c'est Togetsukyō, le pont qui traverse la lune ,

 

 

Jour #5 … Un jour c'est Lille ancien,

 

 

Jour #6 … Tournai sous les bombes, peace and love and Mr Bee …

 

 

Une semaine de 6 jours … Le pola est-il réservé aux jours ouvrés uniquement ? Pas pour moi assurément 😉

À suivre …

 

0

Hiver …

1 février 2017   1 commentaire   permalink

On aurait tendance à l'oublier, froid, neige c'est le lot de l'hiver.

Ajoutons à cela, cerise sur le gateau, une petite épidémie de grippe (ah oui, j'aurais pu me faire vacciner. L'année prochaine ? Ok, je procrastine).

Et quand le soleil est de la partie on se régale.

 

 

 

 

{Polaroid SX70 modif. 600 / Film TIP Color600}

 

0

#florilege# Joubarbe …

20 janvier 2014   0 commentaire   permalink

Il est de ces plantes qui, discrètement, se font une petite place dans le jardin ou dans un pot, qui vivent sans rien réclamer, qui n'attirent pas vraiment le regard …

C'est le cas de cette joubarbe (qui vient de “jovi barbum” ou barbe de Jupiter), une petite plante grasse, résistante qui brave hiver comme été, toujours verte. (Pour en savoir plus …)

Ce sont des plantes succulentes (le terme vient du latin « succulentus » ou « suculentus » qui signifie « plein de suc », ne pas confondre avec délicieux) très résistantes à la sécheresse et au froid et ne nécessitant presque aucun soin lorsqu'elles sont cultivées. Elles se plaisent dans tout sol bien drainé, même sec et pauvre. Elles supportent tous types d'exposition en climat tempéré. Les joubarbes sont d'une culture très facile, mais en extérieur exclusivement. (Wikipédia)

C'est quand le jardin est en repos, à part quelques perce-neige qui, même en l'absence de neige, se mettent à “percer”, que vous retrouvez ces braves joubarbes. Enfin une plante, à offrir à votre polaroid …

 

{SX70 Sonar / Film TIP Color 600 Color Frame / Filtre ND}

 

0