#pola²# en bord de Seine, côté Austerlitz …

17 décembre 2017   0 commentaire   permalink

Un titre mensonger pourrait-on dire … il ne sera question ni de Seine, ni de quai dans ce billet.

Et pourtant, c'est bien en bord de Seine, me dirigeant de la Gare d'Austerlitz vers la Bibliothèque François Mitterand, que ces polas ont été pris.

Il y a plus de 4 ans, une tour abandonnée, la tour 13, avait été confiée à de nombreux artistes. Ils l'avaient investie, l'avaient sublimée façon street art … pour un temps seulement, avant de la livrer aux démolisseurs.

Depuis, un nouvel immeuble a pris sa place … verre, réflexions, couleurs … face à la Cité de la Mode, prétexte à ce pola² …

 

… la tour 13 en 2014 …

{Polaroid SX70 / Film Impossible PX70}

 

… et maintenant …

 

 

 

… et à deux pas de là …

 

 

#streetaroid# … du côté du Lavomatik (Paris 13)

21 novembre 2017   0 commentaire   permalink

Quand la rue se prend pour un musée, quand le badaud n'a qu'à lever les yeux, quand les pignons se prennent pour des cimaises, … une petite balade dans le 13e arrondissement de Paris du côté du Lavomatik … Des « connus » et des « inconnus » …

… Eddie Colla …

 

… RNST …

 

 

… Pantonio à la galerie Itinerrance …

… AFU …

 

 

#miscelleanees# … Juin 2017

15 juillet 2017   0 commentaire   permalink

Chaud, très chaud … Paris. Pas idéal (au-delà de 28°C) pour les polas …

 

 

Sur la route dominicale, Spy … un arrêt … toujours le même … comme le capuccino et le mal de dos …

 

Les polas non scannés s'accumulent Bali, Japon, Paris … allez hop on s'y met. Trier, scanner, retoucher (un peu … la fidélité du scan n'étant pas de premier ordre) … Et un premier billet sur la gare de Kyoto. Pas vraiment Japon traditionnel sushi-temple-tori-kimono mais c'est aussi le Japon, mon Japon …

 

et cette interrogation sur le vieillissement des films IP noir et blanc … sépiatisation légère ou lente dégradation progressive …

 

Le 8, mon SLR680 (en fait j'en ai deux 😉 ) patine lorsqu'il « autofocuse » (peut-être devrais-je dire « lorsqu'il tente de mettre au point automatiquement »). C'est l'occasion de tester le service de réparation d'Impossible Project … mail envoyé … à suivre (j'ai écrit un billet relatant l'expérience).

Le 9, j'ai entrepris le « reskinage » de mon valeureux SX70 Babas (pour les connaisseurs, c'est le SX70 modifié électroniquement pour accepter les films 600). Le skin se décollait de partout et j'avais un set de chez Aki Asahi (le top) prêt à l'emploi. L'opération est simple mais légèrement fastidieuse pour détacher tous les dépôts de colle et préparer les surfaces pour la nouvelle peau …

 

Le 13 … Il est temps de publier les #miscelleanees# de mai. Quelques manipulations élémentaires 😉 plus loin le brouillon avait disparu dans les limbes immatérielles d'une mémoire informatique 🙁 … Aaaarrrggghhhh … Reconstruire le passé, même proche … ma mémoire y parviendra-t-elle ? (Depuis toujours, ma mémoire refuse d'entregistrer les événements passés. Très vite elle les noie. Seules quelques bribes subsistent … « Que faisiez-vous le … ? » Cette question je redoute qu'on me la pose un jour car que pourrais-je répondre ?)

Le 14 … faire joujou avec le SX70 et son accessoire closeup (#121). Le grand jeu impliquant trépied et remote shutter et … du soleil …

 

Canicule, records de chaleur … il fait trop chaud pour … plein de choses. À part manger des cerises …

 

Il serait temps de scanner mars photos japonaises … une première série avec les bouches d'égouts (petit hommage à Pierre Akechinsky qui aimait reproduire par estampage les bouches d'égouts … expo à La Louvière).

 

Retrouvés au fond, ou plutôt en bordure, de ma bibliothèque quelques numéros de Science Fiction Magazine de … 1977 … Oui, déjà à cette époque … L'occasion de quelques photos-joujou …

 

 

Retour de mon SLR680 après une remise en forme chez Impossible Project aux Pays-Bas … Satisfait, je suis 😉

 

 

#miscelleanees# … Mai 2017 …

15 juin 2017   0 commentaire   permalink

L'intelligence artificielle ne peut pas tout … Jour après jour j'ajoute quelques grains de mémoires à ce billet et voilà que suite à un geste imprudent (lequel ? J'avoue ne pas avoir compris) le billet disparaît définitivement dans les limbes numériques … trou de mémoire digital. Tentons de remonter le temps et de redécouvrir ce qu'a été ce mois de mai …

Un début de mois japonais … Le pays du Soleil Levant et, il faut l'avouer, le soleil s'est levé régulièrement pour nous, rendant notre séjour assez idyllique météorologiquement parlant.

Le 2 nous entamons notre JR Pass en quittant Tokyo pour Kyoto … Prélude d'une suite favorable, Maître Fuji daigne se montrer dans toute sa splendeur … oui, le moment est plus que mémorable

 

Le 4, direction Fukuoka – non je ne redirais pas tout le bien que je pense du Shinkansen … quand le JR Pass veille –

 

 

Le 8, retour à Kyoto et le 19, incontournable Hiroshima …

 

Le 11, Fushimi-Inari et son chemin bordé de milliers (non, je n'ai pas compté …). Oui, je suis allé jusqu'au bout et même un peu plus (oui, dans mon ardeur j'ai réussi à emprunter un chemin … qui ne menait nulle part) …

 

Le 12, Kurashiki et son quartier historique de Bikan … avec le JR-Pass on n'hésite pas à prendre le Shinkansen et à parcourir quelques centaines de kms pour une excursion de quelques heures

Ensuite, Kyoto et alentours … Heian Jingu shrine, le temple Ginkakuji, la rivière Kana, Chion-Ji, Nijo-Jo …

 

 

 

 

 

Et le 16 … retour …

 

Très vite, le devoir nous appel et jetlaggés à mort nous assurons un baby-sitting intensif … heureusement pas de victimes 🙂 à part, peut-être, notre dos …

Bruxelles, profitons des derniers jours pour visiter l'expo de Joachim …

Et lorsque le balancier de la vie traîne un peu trop du côté lumineux, le retour vers l'obscur est parfois dur … bye, bye Mamy Paris.

Un séjour non prévu à Paris et de temps en temps une évasion … vadrouiller, rêvasser, … Sous un soleil vigoureux … le canal de l'Ourcq, les fresques du 13e, …

 

 

Et juin est déjà là, impatient …

Le 131 …

4 juin 2017   0 commentaire   permalink

Cela faisait longtemps …

C’est au tour du 131 (d’autres numéros) … D’accord, ce nombre est d’une fade banalité. De quoi laisser bouche bée le numérologue (?) le plus disert …

Et pourtant si d’aventure vos pas vous ont mené avenue Vincent Auriol dans le 13e parisien et si vous avez levé le regard (je dis « si » mais impossible de faire autrement dans cette avenue copieusement parsemée de fresques murales), peut-être, vous arrêterez vous au 131 face à la fresque de Maye.

Dans un univers onirique un frêle personnage décharné chevauche un flamant rose … sorte de don Quichotte camarguais ?

 

 

 

 

{Polaroid SX70 / Film Impossible Project SX70 Color}

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag paris 13 dans obsolescence programmée.


WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com