Mon arbre …

21 février 2017   8 commentaires   permalink

Excusez ce « mon » appropriateur (ça existe ? … Non … faudrait l'inventer), mais à force de le rencontrer quasiment tous les dimanches une certaine complicité s'est créée …

Chaque semaine, quelques centaines de kilomètres et c'est l'immersion dans un nid de coucous. Je deviens transparent, inexistant, malgré la cuillère au bout de ma main qui, elle, est reconnue et, parfois, appréciée. Parfois, aussi, un éclair (illusion ?) au fond des yeux. Souvent des cris, des borborygmes. Et puis le sommeil …

Fin de partie …

Quittant le nid, c'est au pied de cet arbre que je reprends mon souffle et retrouve ma réalité …

Atteint lui aussi de vieillissement, le soufflet de mon Polaroid 250 est sujet à des fuites de lumière (terme mal choisi pour qualifier une intrusion intempestive de photons) … oui, tout fout le camp …

 

Mais ce n'est pas une raison pour ne pas tester la double exposition … Minéral vs végétal

 

Et avec un SX70 toujours fougueux … En hiver …

 

… ou pas …

 

#miscelleanees# … Décembre 2016

17 janvier 2017   0 commentaire   permalink

Avec décembre, 2016 peut commencer à se faire du soucis. Pas sûr qu'on voudra prolonger son contrat.

Le 3 … retour des balinais … Sasha retrouve Mr Noé, mais pas que … Beau temps et froid. Allez, on y va … en vélo, évidemment. Le triplé coucher de soleil/balade à vélo/Polaroid ne peut que fonctionner. Pour commencer, deux photos BW dans un pola 250 (je hais Fuji pour avoir abandonné la production des packs 100. Le répéterais-je assez ?) et puis quelques photos SX70 Color assez bof-bof. Le pack me paraît un chouia défectueux : outre les flammèches classiques 🙁 , assez imposantes ici d'autres défauts moins classiques apparaissent. Vais-je me plaindre auprès d'Impossible Project ? Et si je testais le remplaçant de mon APN perdu en terre indonésienne ? Ça c'est une idée, qu'elle est bonne (mais ce n'est pas pour ce blog).

 

 

Le 4 … C'était il y a un mois (moi et les souvenirs précis ça fait deux … au moins). J'achetais à prix d'or (exagération littéraire) deux packs périmés (de quand ? L'emballage reste muet) de 2 films Polaroid 669. Mon problème est une absence de projet artistique (faut d'abord être un artiste, non ?). Alors que faire d'un film périmé ? … pas de modèle dénudé, tatoué, à portée d'objectif. Pas de double exposition mêlant couronne de fleur, jeune fille évanescente, végétation mystérieuse … Non, rien de tout ça. Se rabattre sur son environnement … comme ma passerelle dominicale mais aussi … Quelques tâtonnements (même totalement foiré un pola reste un pola, émotionnellement parlant) et puis l'embellie. C'est bleu de chez schtroumpf, mais ça c'est logique. La chimie a vieilli … Moi-même je me sens bleuir. Mais ça c'est un autre problème.

 

{Polaroid 250 / Film Polaroid 669 expiré}

 

Le 6 … Saint Nicolas ne passera pas pour moi 🙁 … enfourchons Mr B et parcourons la campagne environnante. Paraît que le sport est bon pour la santé. Peut-être. Ce qui est sûr c'est que les préoccupations passent au second plan et qu'éviter les trous passe au premier … Et ça, ça (bizarre cette répétition) fait du bien.

{Polaroid SX70 / Film TIP SX70 Color}

 

Le 7 … escapade nocturne et en passant SX70 modifié 600 + trépied + remote shutter … une gare, la nuit …

 

 

Le 10, un chiffre … 96 cms. Grand et fort le Dushechkin.

Le 13, CCDJ (coup de cœur du jour) sur Polaroid Passion, un noir et blanc Pack100 … cool …

 

 

Et si on parlait bouquin … restons dans la SF-Fantasy … désolé. J'achève un 3ème opus de Laurent Genefort consacré à ce monde/univers d'Omale, les Vaisseaux d'Omale. Des races piègées dans un monde creux artificiel. Par qui ? Pour quoi ? Oui, la SF peut être française 😉 (une pensée émue pour Barjavel). Et si je le sens bien, Mr Genefort a encore beaucoup à dire sur Omale …

Un bouquin achevé, un autre commencé 😉 … La Guerre Éternelle de Joe Haldeman. Un roman sorti en 1974. Le Vietnam, l'absurdité de la guerre, le sort du soldat (pendant et après) … Haldeman en a gardé le traumatisme , l'a exacerbé, l'a « explosé » en un conflit spatial, au-delà du temps et … ce fut ce roman primé (Hugo, Nebula). Le style est nerveux, direct .

Tout processus ondulatoire périodique (la vie ?) ayant ses creux et ses ventres, c'est bien une fin d'année en creux et pas mal d'événements manqués (j'ai même joué au lotto mais peut-on y gagner ?) ou inattendus …

On peut être en creux et tenter de s'évader. Pas besoin d'être papillon 😉 C'était Lille sous un soleil d'hiver …

 

 

Le 25, pas de surprise … Noël 🙂

 

 

Après Haldeman, David Coe et la Couronne des 7 Royaumes, quelques bonnes briques 100% pure fantasy … Je sens que je vais prendre beaucoup de plaisir à suivre Tavis … Et surprise, apparemment, à l'heure actuelle, 5 volumes de l'intégrale (plus de 3000 pages) ont été publiés … de quoi s'y plonger profondément, profondément, profondément …

Et 2016 s'achève. Peut-on parler de suicide ? Peut-être … ce ne fut pas un millésime mémorable … des charretées de morts, des guerres, des taux de micro-particules pas vraiment respirables, un Trump improbable, le désespoir des migrants, … et j'en passe.

<méthode Coué> 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux, 2017 sera mieux … </méthode Coué>

 

Du Polaroid 669 …

2 janvier 2017   0 commentaire   permalink

Il y a un peu plus d'un mois (ou deux … le temps passe si vite) Supersense proposait du 669, périmé (en 2008) évidemment, à un prix pas trop dissuasif.

En combinant un vendeur sérieux, un moment de faiblesse personnelle face au e-commerce (quelques clic et Paypal fait le reste), un prix point trop excessif, un esprit aventureux à défaut d'être créatif, … et j'en passe. Je craque pour deux films et qui vivra verra …

Ce sera à mon Polaroid 250 que la lourde tâche incombera … ne pas me faire regretter mon achat impulsif. Et même si le soufflet du pola est légèrement fatigué et laisse pénétrer quelques poignées de photons indiscrets, piégés par le film Fuji NB ultra sensible (3000 ISO), je pense que ça n'aura guère d'impact sur le Polaroid 669 et ses 80 ISO.

Aie … la première photo peine à s'extirper du pola et laisse augurer pas mal de déceptions … La deuxième passa plus facilement mais …

 

… et puis, une embellie. Périmé, le film l'est. Ce qui donne droit à une teinte bleutée caractéristique. Mais c'est du Polaroid (la qualité était au rendez-vous) et … voilà

 

 

 

 

Et même une double exposition …

 

Pour conclure cher Fuji, shame on you pour avoir abandonné la production des films pack 100, condamnant nos pauvres Polaroid 250 et autres.

 

NDE with Fuji FP3000B … Un post noir (et blanc aussi)

12 décembre 2016   0 commentaire   permalink

NDE ? C'est vrai, EMI aurait-été plus approprié sur un blog francophone …

Je m'explique … le dimanche est pour moi une journée particulière avec quelques heures d'autoroute, une courte (mais déjà trop longue) immersion hebdomadaire en terre d'Alzheimer (dénomination suffisamment abstraite … la réalité est tout autre) … et un moral un peu de la même couleur.

Avec moi, toujours, un Polaroid … Cette fois c'était le tour d'un Polaroid 250 avec film Fuji FP-3000B entamé.

L'envie (parfois ça me soulage et j'oublie l'autre versant de la journée) d'un simple clic (oui le Polaroid 250 est moins volubile qu'un SX70. Un KliK net mais discret lui suffit) et, pour l'occasion, une photo impromptue (pas vraiment originale, le lieu m'ayant déjà inspiré quelques photos) sur une aire d'autoroute. 30 secondes plus tard … la photo et cette impression incongrue (allez savoir où les méandres cérébraux peuvent vous entraîner) … ce long tunnel débouchant sur la lumière, aveuglante … EMI. Expérience de Mort Imminente …

J'ai shooté deux versions … habitée … ou pas.

 

 

Une version SX70 … comparaison n'est pas raison …

 

Et encore deux photos, ailleurs (fallait achever le film pour tester un Polaroid 669 expiré). La tension n'en est pas moins haute 😉 …

 

 

Et, pourquoi pas, un pont …

 

Accessoirement je pensais à mon pauvre Polaroid 250 en sursis, en état de mort imminente, Fuji, en cessant sa production de film pack100, l'ayant condamné à trôner dans une vitrine, vestige inutilisable donc pitoyable. Quelques boîtes traînent encore et périment lentement dans mon frigo. Oui, la fin est proche. Obsolescence imposée.

 

Et maintenant, place à la PolaRoidWeek …

16 octobre 2016   0 commentaire   permalink

Non, je n'attendais pas ce jour pour sauter sur un de mes polas et shooter à tout va … Donc. Rien de particulier …

Ah si, c'est la PolaRoidWeek (je me répète, mais je dois avouer avoir, il y a de nombreuses années, pratiqué les solvants organiques sans précautions aucunes. Les effets se feraient-ils sentir ?) … vais-je me précipiter sur mes polas ? Et bien non, c'est déjà fait et c'est un état quasi-permanent. Addiction ? Oui, mais préférable , à celle aux sus-mentionnés solvants.

Donc ce 16 octobre débute la PolaRoidWeek … Je vois d'ici les polaphiles scannant et uploadant à tour de bras … une bonne adresse, le groupe Flickr. Mais aussi Instagram et le hashtag #PolaroidWeek. Et puis Facebook …

Et moi dans tout ça ? Et bien, je vais scanner et uploader …

À suivre … au jour le jour …

 

 

 

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag polaroid 250 dans obsolescence programmée.