2015 et plein de bonnes resovolutions …

31 décembre 2014   3 commentaires   permalink

Bienvenue à toi 2015. On est prêt.

Les résolutions, bonnes evidemment, sont prises. Les souhaits sont formulés. La relativité de ceux-ci est restreinte et l’absolu de rigueur.

Oui, 2015 ne peut que déchirer. Pour moi, pour vous …

Mais laissons la parole à Donovan … (le premier qui dit « qui c'est ce peï ? » se retrouvera banni de ce site … enfin, non … vous n'êtes pas si nombreux que ça 😉

 

Do what you've never done before

See what you've never seen

Feel what you've never felt before

Go where you've never been


Sing what you've never sung before

Say what you've never said

Bear what you've never borne before

Hear what you've never heard


All is not as it would seem

Nothing ever remains the same

Change is life's characteristic

Bend and flow and play the game

Loose your chain…


And do what you like

Get on your back and do what you like

Get on your back and do what you like

Get on your back and do what you like


So many times

I was the one who stopped myself from doing things

So many times

I was the one who grounded myself and clipped my wings

So I say:


Do what you've never done before

For fear of losing face

You've got nothing to defend now

In your state of grace


All is not as it would seem

Nothing ever remains the same

Change is life's characteristic

Bend and flow and play the game

Loose your chain…



And do what you like

(What you've never done before)

Get on your back and do what you like

(You must see what you have never seen)

Get on your back and do what you like

(Feel what you have never felt before)

Get on your back and do what you like

(You must go where you have never been)


So many times

I was the one who stopped myself from doing things

So many times

I was the one who grounded myself and clipped my wings, clipped my wings,

clipped my wings, clipped my wings


Love is the gift of man which he will not receive

Within is the judge of man yet he cannot perceive

Without is the realm of man he yet cannot perceive

Wealth is the plague of man but he will not believe

There go you go I

There go you go I

There go you go I

There go you go I

 

 

 

 

 

 

0

En vœux-tu ? En voilà …

31 décembre 2012   0 commentaire   permalink

Ok, le jeu de mot est nul. Tant pis.

D’ici peu nous franchirons la marche qui nous sépare de 2013 et 2012 passera à la trappe; une année usée, terne, submergée par la crise. Je ne la regretterai pas.

Nous serons alors en droit d’espérer du mieux … Pourquoi pas ?

C’est du moins tout ce que je vous souhaite.

Il y a bien longtemps, j’avais lu – était-ce dans le journal de Mickey ? (Oui, j’ai dit … Il y a longtemps) – qu’à chaque extrémité d’un arc en ciel on pouvait trouver un pot rempli de pièces d’or … Alors, à défaut du pot, je vous offre cet arc en ciel capturé (Hipstamatic et Instant) le jour de Noël …

0

2012 …

31 décembre 2011   1 commentaire   permalink

60 secondes font 1 minute;
60 minutes font 1 heure;
… la suite vous la connaissez. Les heures s’additionnent aux heures … Des jours, des semaines, des mois, des années, une vie (qui a dit « obsolescence programmée » ?).

2011 fait place à 2012. La vie continue, suite d’instants/d’instantanés divers et variés, prévisibles ou non, heureux ou non.

Bonne année à toi lecteur.

0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag vœux dans obsolescence programmée.