#miscelleanees# … Août 2017

16 septembre 2017   0 commentaire   permalink

Un mois qui commence avec un air de valse … décollage immédiat pour Vienne. Quatre jours de canicule (si, si …), de bonheur (inversément proportionnel à la proximité du quotidien ?) surtout et … à nous les viennoiseries .

 

 

Le 6 … Hiroshima, 72 ans déjà et l'humanité sous la houlette de Donald et Kim (à moins que ce ne soit Un) semble n'avoir pas vraiment compris …

 

Le 6 toujours, le quotidien reprend le dessus … hélas. Nivezé. Sur la route un détour rafraîchissant, les graffs du festival StreetFief à Anderlues. Du beau monde dans une cité boraine … Ocreos, Iota, Soaz, Propaganza, KMU, …

 

 

Et mon (vieux) PC qui patine, mouline, … Ta fin serait-elle proche ? Ou … je démarre l'antivirus qui se met à scanner, scanner, scanner … 13 heures plus tard il semblerait que la situation se soit légèrement améliorée. Les jours passent et … en fait oui et non. Le PC mouline (un peu) moins mais il semblerait que les extensions web (pare-feu ?) de mon antivirus free (AVG) bloquent l'accès de sites comme Flickr … Allez comprendre … Si ce n'est que c'est une façon discrète et élégante 😉 de me faire sentir que mon PC (tout comme moi) est ringard, dépassé, et que je ferais bien de m'en débarrasser (à moins que peut-être de passer à Linux ?????). Obsolescence programmée, dirais-je 🙁

Le 10, des éoliennes à Blandain … Je ressors mon polaroid 240 (les soudures toutes fraîches – merci JP – du compartiment piles vont-elles tenir ?). Le film Fuji FP-3000B reste bluffant … de quoi haïr un peu plus cette marque qui en a cessé la production … (et un billet électrique et japonais le 27)

 

 

Le 13, une fois de plus Nivezé dominical et si à 2 pas de l'autoroute un mural a éclos pourquoi ne pas lui rendre visite …

 

Le 14 … passage à Bruxelles pour garnir le frigo des criméens enfin de retour … et détour par Forest et Neerpede (toujours joindre l'agréable à l'utile), superbe mur de Idmtal et Kintero

 

 

 

Le 16 … Papa Loup (le Duschechkin) pour 3 jours à la maison 🙂 … Aïe mon dos … pur bonheur cette partie de cache-cache sous le lit 😉 et petite visite aux éoliennes blandinoises en pleine croissance … (qui a garé sa voiture rouge en plein champ visuel ?).

 

 

Les jours passent … et le 27, grenouille et minéralité …

 

 

Le 29, ceci n'est pas un mur, à Lessines par Smok …

 

Le 30, Harvey saccage Houston et Trump nie toujours que, peut-être, le climat serait un chouia détraqué par nos émissions de gaz à effet de serre … il lui faudrait un bon antisceptique 😉

Et une infidélité à Impossible Project … il a suffi d'un déplorable moment de faiblesse et de la proximité de ma carte bancaire et me voilà participant à la levée de fonds Lomography pour sa Lomo'Instant Square Camera, pour les films Fuji SQ10 … et oui Fuji … où vais-je ?

Et sur la pointe des bottes (et du parapluie), août prend congé. Chacun son tour 😉

 

#streetaroid# … Muralisme, Pack100 ou intégral ?

10 septembre 2017   2 commentaires   permalink

En août une conjonction astrale particulière … La cellule de mon polaroid 240 réalimentée (une petite soudure et ça repart), du Fuji FP-3000B (les réserves diminuent … snif), des initiatives pariétales intéressantes au bord de ma route et le tout nappé d'un soleil prometteur (de quoi … allez savoir).

J'avoue le pack100 n'est pas ma tasse de thé non pas pour la qualité de la pellicule Fuji (surtout le noir et blanc), rapide et contrastée, mais pour la technologie du peel-apart encombrante et dégoulinante de vilains produits chimiques. En « déplacement » il faudrait quelques paires de mains supplémentaires, une combinaison façon police scientifique, pour shooter confortablement. Et comme je n'ai que deux mains gauches …

Je lui préfère donc un SX70 et son pack intégral Impossible Project … plus léger, lent et plutôt imprévisible (non … pas vraiment rhédibitoire. Une bonne cure de désintoxication de la « retouche photoshoppo-numérique).

C'était à Forest (Bruxelles), un mural de Idmtal, Kintero et Perez …

 

 

… et à Jemeppe, PsoMan et le collectif La Cabane …

 

 

 

 

 

 

… ou encore à Lessines, ville de naissance de Magritte, Smok …

 

 

#vienne2017# … Windows

5 septembre 2017   0 commentaire   permalink

Une chambre d'hôtel à Vienne, vue sur mer … pas garantie d'autant plus que la présence de la mer n'est pas elle-même garantie. Le soleil et ses rayons, eux, sont bien présents.

Une citation bien transparente …

Usage de la fenêtre : inviter la beauté à entrer et laisser l'inspiration sortir … (Sylvain Tesson)

… et réciproquement, aurais-je tendance à ajouter … quoique …

Le pola assure. Que demander de plus ?

 

 

 

 

{Polaroid SX70 modif 600 / Film TIP Color600}

#japon2017# … Vermillon …

31 août 2017   0 commentaire   permalink

Le rouge vermillon (le sulfure de mercure ou vermillon pour les intimes est un pigment minéral connu et synthétisé depuis quelques siècles) est une couleur typiquement japonaise portée majestueusement par les toriis mais pas que …

Je me suis posé la question du « pourquoi cette couleur ? » … sans trouver de réponses plus satisfaisantes que quelques « parce que … » évanescents et peu convainquants.

« Symbole de sincérité et bonheur » … okay mais j'aurais aimé quelque chose de plus assuré. Alors, à défaut d'explication, un proverbe

朱に交じれば赤くなる

qui se traduit par « qui se mélange avec du vermillon devient rouge » (ici)

Mais surtout quelques polas tendance vermillon … du torii, passage du monde physique au monde spirituel (et retour …), au bavoir du kitsune, le renard messager d'Inari, …

 

 

 

 

 

 

 

#japon2017# … Des poteaux et des fils électriques

27 août 2017   0 commentaire   permalink

Dans le paysage japonais, une chose qui ne peut que surprendre un pauvre occidental c'est l'incroyable salmigondis de fils électriques qui se déploie dans le ciel de toutes les villes japonaises. Même Tokyo n'y échappe pas.

Je n'ose imaginer le pauvre électricien perché sur un poteau recherchant la cause d'un dysfonctionnement du réseau … pas question d'hésiter entre le fil rouge ou le fil jaune … Ils sont tous noirs.

Avec autant de poteaux que de cerisiers (pour les amateurs de fact checking, j'avoue, je n'ai pas compté) le Japon est assez singulier.

J'ai recherché le pourquoi de cette singularité (pas que japonaise, le Vietnam est assez balèze lui aussi …) … le coût, évidemment (10 fois moins chère qu'une ligne enterrée … mais le Japon n'est pas vraiment dans la misère), les tremblements de terre (il y a du pour et du contre) … Et dans le cas du Japon, la réponse serait … parce que c'est comme ça.

Et puis … voilà les JO de 2020 … et une injonction – à Tokyo surtout – « cachez-moi tous ces fils que nos honorables visiteurs ne doivent pas voir » … la promesse (?) d'un enterrement de première 😉

Alors, en attendant, profitons-en … (Moi j'aime) …