#japon2017# … #2 à Tokyo. Shinjuku, Asakusa, Shibuya

27 avril 2017   0 commentaire   permalink

Poursuivons notre exploration … Le métro est le système sanguin d’une ville, idéal pour en atteindre tous les organes. Le métro japonais ne fait pas exception sauf que pour nous il est sûr (le japonais n’a guère tendance à visiter vos poches), propre (il ne détériore pas le matériel) et très, très fréquenté (le japonais n’enjambe pas les portiques et fait la queue patiemment)..

Métro de Tokyo

Après avoir « apprivoisé » notre station (Ikebukuro) – au premier essai il nous a fallu 15 minutes pour repérer la bonne sortie – il faut acheter une carte Suica (ou Pasmo) pour payer les trajets (mais aussi valable dans les taxis et pour de petits achats).  En présentant la carte à l’entrée et à la sortie du métro, le décompte se fait … rapidement. Et la recharge est aisée aux bornes automatiques (anglais disponible).

Premier test … rejoindre Shibuya pour rencontrer Hachiko .

Ensuite Asakusa, son temple, ses boutiques à souvenirs (japon(i)aiseries plutôt moches mais, à l’image des cartres Suica, c’est vous qui allez « charger » les souvenirs de VOS souvenirs). Les japonaises aiment s’y promener et se faire photographier en costume traditionnel.

At Asakusa (Tokyo)

Asakusa (Japan)

At Asakusa (Tokyo)

Asakusa (Tokyo)

Toujours à Asakusa il ne faut pas manquer la « goutte d’or » ou la « crotte dorée », c’est selon, de Philippe Starck en bordure de la rivière Sumida. 

La Goutte d'Or (Philippe Starck), Asakusa (Tokyo)

Et les polas ? Je shoote ici et là … Je n’aime pas trop le scan de mon iPhone donc il faudra patienter. Quant aux munitions la chaîne Bic Camera (du moins à Ikebukuro) vend les films Impossible … du 10/2016 (pour SX70) apparemment stocké à température du magasin 🙁

Ensuite arrêt à Harajuku station (Shibuya)

Harajuku station (Tokyo)

Harajuku station (Tokyo)

l’avenue Omotesando (ou plutôt les petites rues avoisinantes) 

Shibuya

et le parc Yoyogi (le temple y est bien emballé pour réfection … appel aux dons pour un nouveau toit en cuivre) sans cosplays (uniquement le we ?) …

Yoyogi parc (Tokyo)

#japon2017# … #1 de Zaventem à Tokyo

27 avril 2017   0 commentaire   permalink

10000 kms … à la louche et 11 heures d’avion … à la même louche. 7 heures de décalage … là c’est pile poil.

Pas la peine de narrer le voyage en avion. Pas d’incidents (c’est toujours préférable), beaucoup de japonais (ça rend le voyage plus paisible), pas de sommeil possible (ça c’est moi), un film (Dr Strange … si, si ça existe et j’ai aimé), de la nourriture pas nécessairement céleste (pas de quoi s’envoyer en l’air … mais comme on y est déjà).

Et donc Tokyo-Narita. Le N’EX pour rejoindre Ikebukuro (presque 2 heures) et notre hôtel. Petites rues, petits restos, des bars « charmants » ;-). …

Le premier jour, jetlag et bâillements,  formalités administratives (valider le JR Pass, réserver les tickets de train (c’est la golden Week et les japonais voyagent beaucoup), quelques polas aussi, trois petits tours et puis rentrés … un quartier s’apprivoise. Faut pas l’effaroucher. Demain est un autre jour …

Fallait se faire une raison, hanami c’est raté mais j’en ai chez moi des cerisiers …

Hanami ...

La valise … une question : que vais-je oublier ?

Japan ...

Coucher de soleil entre Narita et Tokyo …

Between Narita and Tokyo

Pour les fruits faut faire gaffe … plus de 40€ le melon …

Melon 🍉

Ma #roidweek# de printemps 2017 … day #6

21 avril 2017   0 commentaire   permalink

6 jours !?!?! Déjà. 12 polas, 12 instants … Pas vraiment des pépites mais pour moi il y a de ça … Orpailleur d'instants. L'émotion de l'instant capturé, qui se développe lentement, parfois décevant (je parle du pola pas de l'instant), parfois moins, parfois wowww.

Pour ce dernier jour je ne pouvais laisser le streetart de côté. Si il y a un moteur dans mes pérégrinations, c'est effectivement l'art pariétal urbain. Une balade sans graffs me laisse généralement un goût d'inachevé.

C'est donc à C215 et Ludo (expo StreetGeneration(s) actuellement à Roubaix) que je laisse le soin d'achever cette RoidWeek de printemps … qui sera suivie, dans mon cas, par beaucoup (j'espère) d'autres …

 

Ma #roidweek# de printemps 2017 … day #5

20 avril 2017   0 commentaire   permalink

Le cinquième jour … du sable, de l'eau, des gens … pas trop … La plage sur les pavés 🙂

 

 

Ma #roidweek# de printemps 2017 … day #4

19 avril 2017   0 commentaire   permalink

Il y a un début. Il y aura une fin.

Et entre les deux quoi de plus adapté qu'un tunnel … une certaine glauquitude assumée 😉