#florilège# Arum Italicum …

14 septembre 2013   0 commentaire

Tapie au pied d'une glycine dans un semi-ombrage, cette drôle de plante Arum Italicum (ou Maculatum, je ne sais pas vraiment), portant aussi le doux nom usuel de Lords and Ladies dans les pays anglo-saxons 1 venue d'on ne sait où, on ne sait quand, vit sa vie presque discrètement.

Presque discrètement … pas vraiment car la fleur, parait-il, émet des odeurs de chair pourrie (aussi bizarre que cela puisse être, je n'ai jamais constaté et associé consciemment des effluves suspectes, 2-heptanone, indole, germacrene et p-crésol … pour les connaisseurs, à cette plante) pour tromper les mouches, les attirer et digérer leur ponte. Puis, en fin d'été la tige se pare de baies rouges assez visibles qui, dixit toujours les botanistes, recèlent un poison assez violent (voir ici)…

Bernardin de Saint-Pierre en parlait dans ses Études de la Nature (vers 1784)

…dans la même intention. Quand elle veut nous éloigner d'un lieu marécageux et mal-sain, elle y met des plantes vénéneuses qui ont des couleurs meurtries et des odeurs rebutantes. Il y a une espèce d'arum qui croît dans les marais du détroit de Magellan, dont la fleur présente l'aspect d'un ulcère, et exhale une odeur si forte de chair pourrie, que la mouche à viande vient y déposer ses oeufs. Mais…

Et en polaroid …

{SX70 Apha / Film Impossible Project PX70 CP}

 

  1. et aussi cuckoopint, lords and ladies, wake-robin bod gabhair, Adam and Eve, tender ear, Jack-in-the-pulpit … imaginaire et fantasmes 😉

A lire aussi ...

Tagged , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement #florilège# Arum Italicum … dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet