Bruges …

29 juillet 2021   1 commentaire   permalink

Escapade déconfinée … parfois le tourisme sans (trop de) touristes peut présenter un certain charme 😉 même si les polas n’en sont pas nécessairement le reflet …

Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...
Bruges ...

#pola²# … Rouge comme un pola

6 juillet 2021   0 commentaire   permalink

Après la disparition du Polaroid original, niveau business ce n’était plus tendance et niveau chimie, non plus … arrêt de production pour certains réactifs, incompatibilité environnementale pour d’autres …

La route a été longue pour Impossible Project … retrouver ce paradis (d’accord ça manque d’anges … quoique …) perdu n’a pas été chose aisée. On s’était pris à aimer la réinterprétation des couleurs … les polas d’Impossible apportaient à chaque fois une dose de surprise, une dose d’échecs, une dose de frustration et une grosse louche de plaisir/bonheur.

Petit à petit, par légères touches façon trial and error, Impossible poursuivait sa quête du Graal, le Polaroid d’antan.

Puis Impossible Project redevînt Polaroid Original puis Polaroid … avec côté public un marketing assez offensif (pas toujours de bon goût … juste dans l’air du temps 😉 ) et côté discret une amélioration constante de la chimie.

Le rouge, le vrai avait été plus ou moins oublié (sauf chez certains polaroidomanes assez magiciens) et puis … petit à petit il est réapparu … façon coquelicot en close-up …

Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...
Red poppy ...

Polaroid Week … printemps 2021

24 avril 2021   1 commentaire   permalink

et c’est reparti … 6 jours, 12 polas inédits … Mission difficile quand le Covid vous cloître, spontanément ou pas. Et toujours une absence de réponse à cette question plus qu’existentielle (du moins pour moi), « quel pola choisir ? ». Bon, on se lance …

Jour #1 … fleurs noyées dans un ciel bleu. Il est permis de rêver …

Sky ...
Sky ...

Jour #2 … Birmanie, quand la sérénité des Bouddhas de Bagan s’oppose à la répression militaire (la photo n’est pas neuve – un voyage en – mais inédite) …

Hands in Bagan (Myanmar)
Hands in Bagan (Myanmar)

Jour #3 … un film Impossible Project de 2017 sort du frigo en janvier 2021. Expiré ? Vraiment ?

Apple and snow ... expired instant film
Apple and snow ... expired instant film

Jour #4 … Bruxelles … les cafés fermés … dur, dur …

Lockdown ... (Parvis de Saint-Gilles, Brussels)
Lockdown ... (Parvis de Saint-Gilles, Brussels)

Jour #5 … Agapanthes (ou ce qu’il en reste) sous la neige …

Winter Agapanthus ...
Winter Agapanthus ...

Jour #6 … bouclons la semaine avec Bruxelles et du round frame …

Brussels ...
Brussels ...

J’avais prévu du streetart, des koinobori, … oui mais voilà, la semaine façon Polaroid Week n’a que 6 jours.
The end … à la prochaine et … vivant si possible.

Streetart à Boulogne sur Mer …

28 mars 2021   1 commentaire   permalink

Août 2029, … on déconfinait. On se prenait à rêver et à bouger. Pas vraiment les destinations lointaines, juste un dépaysement, une fenêtre entrouverte vers un espoir de liberté … juste un espoir.

Et pas très loin, il y avait Boulogne sur Mer et son parcours streetart … de quoi vivifier l’espoir pour les mois ou plutôt l’année à venir …

Jarus …

Jarus, Great mural in Boulogne-sur-Mer

Smug …

Mural by Smug at Boulogne-sur-Mer

Shadow …

Mural by Shadow at Boulogne-sur-Mer
Shadow, Great mural in Boulogne-sur-Mer

Kobra …

Kobra at Boulogne-sur-Mer (France)
Kobra at Boulogne-sur-Mer (France)
Kobra at Boulogne-sur-Mer (France)

David Walker …

David Walker at Boulogne-sur-Mer (France)

Et d’autres …b

#miscellanées# … Décembre 2020

4 février 2021   1 commentaire   permalink


PS (comment s’appelle un post-scriptum déplacé en tête du message ? Pré-scriptum ?) … oui PS : Le confinement a un effet engourdissant pour mes (mon ?) neurones. Une erreur de planification avait maintenu ce billet dans une sorte de purgatoire nuageux et numérique. Vite, un clic et le voila (tardivement) publié.

Covid encore, covid toujours … pour moi, le mois débute dans la tanière avec une partielle victoire sur l’entropie (au prix de quel déséquilibre?) … la vraie vie va-t-elle reprendre ses droits ?

Le 4, l’autre maison s’en va … ouf (?).

Glycines, Saints de glace (Ice saints)

Le 5, j’écoute Tubular Bells, la version live de la BBC en 1973 … et une grosse, grosse bulle de réminiscences remonte à la surface …

Le 9 … un e-brommie turkish green pour madame … j’hérite de Biquette 🙂

Le 10 … sortie vélo avec Biquette (l’intérêt du e-brommie est qu’il est aussi à l’aise sans batterie qu’avec, nonobstant les quelques kilos supplémentaires)… ça faisait plus de 3 semaines qu’une conjonction néfaste (météo, crevaison, déménagements internes …) m’avait tenu loin de mes pédales. Un pola vite fait …

Brompton at Froyennes Station

Et ce rangement interminable qui s’apparente à des fouilles archéologiques … ces caisses confinées (elles aussi) depuis des dizaines d’années (tant que ça), ces brols divers et variés qui resurgissent du passé … et les souvenirs qui vont avec. Le zéro déchet n’est pas à l’ordre du jour. C’est elles (les caisses) ou nous. Faut réagir … bye, bye souvenirs.

D’une armoire resurgit l’InstantLab, un bidule qui polaroidise (si ça existe … enfin, je crois) les photos du smartphone. Il ne m’avait jamais donné satisfaction avec mon iPhone SE. Très vite rangé et presqu’oublié. Puis retrouvé et retesté (meubler le confinement c’est tout un art) Et là, avec mon iPhone SE 2020, il fonctionne, et bien. Vais-je l’utiliser ? Question plus que pratique, quasiment philosophique … le pola c’est la magie de l’analogique pur jus arrosé d’un filet d’imprévu. L’InstantLab c’est un détour par le passé pour vivre au présent, à moins que ce ne soit le contraire … analogiser du numérique. Faire fi de l’aléatoire, faire fi de cette chimie perturbée et perturbante, accroître son aire de confort en balayant les aléas dus à la température, aux conditions de stockage et … Vous l’avez compris, l’InstantLab c’est la querelle des anciens et des modernes, le yin et le yang, les Beatles ou les Stones, le blanc ou le noir … le manichéisme photographique exacerbé.

Donc essai de saison …

Wishes for Christmas

Proust, c’était une madeleine. Moi, c’est le massepain cuit artisanal de Liège (ou Verviers) … addiction calorique (Merci Jean-Marie) …

Charlie's lockdown ... massepain

Le 24 … demain c’est … Christmas … happy and merry, indeed (version confiné avec une toute petite bulle quoique légèrement excédentaire … et je ne compte pas celles du champagne) …

Christmas ...

Quelques jours avec les chicoufs (septaine préalable observée … plus ou moins) et me voici transformé en mécanicien auxiliaire en construction Lego …

Charlie's lockdown ... lego


Le 31 … reréveillon … et cette fois la bulle est plus que réglementaire (sauf celles du champagne évidemment). Je me souviens il y a juste un an, à tue-tête je m’écriais « bonne année » … on a vu ce qu’on a vu. Alors pardonnez-moi mais j’évite les voeux cette année (juste tout bas … un murmure et un bel espoir. Faire pire serait d’ailleurs assez gonflé) …

Lorsque vous me lirez on y sera …

Happy New Year 2020

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag color 600 dans obsolescence programmée.