#pola²# Soleils d’or …

28 juin 2019   2 commentaires   permalink

Dans le cadre d’Eldorado-Lille3000, à la Vieille Bourse de Lille, Betsabée Romero, tapisse le ciel de soleils-miroirs …

Objet particulièrement étudié à la Renaissance dans la découverte d’autres perspectives, le miroir fait référence ici à l’iconographie solaire. Sa forme et son pouvoir de produire des rayons, des reflets de lumière et le feu font référence aux rituels et cérémonies dans les mythes et civilisations pré-hispaniques. Sa forme convexe permet d’autre part de dépasser le simple reflet de la réalité et d’emprunter au langage mystique et mythologique. Objets magiques, offrandes ou rituels de communication avec les ancêtres dans les cultes amérindiens, le miroir ouvre les portes d’un autre temps, d’un autre espace. (Site Eldorado-Lille3000)

Pour le commun des mortels, la canicule précoce (juin 2019) rime-t-elle vraiment avec réchauffement-dérèglement climatique ? On humidifie les vieux, on hydrate les enfants, on mange moins de viande, on recycle un peu, … gesticulations pathétiques face à l’urgence d’un changement fondamental et redouté de notre mode de vie … Que faire ?

Et moi, je continue à jouer avec mes polaroids … pas vraiment « développement durable » … produits chimiques et batteries (toxiques évidemment). Que faire ? (bis)

Vieille Bourse de Lille
Vieille Bourse de Lille
Vieille Bourse de Lille
Vieille Bourse de Lille
Vieille Bourse de Lille
Vieille Bourse de Lille
1+

Polaroid Week (avril 2019)

27 avril 2019   1 commentaire   permalink

Deux fois par an, elle revient … et à chaque fois revient aussi le questionnement existentiel du choix des polas …

Le choix se complique par le fait que les polas doivent être inédits. Il faut donc avoir une petite provision de polas non publiés (il y en a … là, piaffant d’impatience devant le scanner ) et publiables (la subjectivité de ce critère me permet le tout et le n’importe quoi 😉 ).

Et si ma « production » vous paraît hétéroclite, c’est normal … Je ne construis pas mes polas, plus documentaires qu’esthétiques (ou artistiques, c’est selon …), je les rencontre. A l’image de la vie, les instant(ané)s se suivent et ne se ressemblent pas.

Au menu …

Jour #1 … deux polas façon « hanami » pour bien débuter la semaine …

Hanami ...
Hanami ...

Jour #2 … la passerelle (Paris) …

Near the BNF (Paris)
Near the BNF (Paris)

Jour #3 … soleil, sable et ombre … c’est quand l’été ?

Sun, sand and shadows ...
Sun, sand and shadows ...

Jour #4 … non publiés ne signifiant pas récents, et publiables n’excluant pas la fantaisie aléatoire de la chimie polaroïdesque … il y a un an en Birmanie, ce qui aurait dû être un coucher de soleil sur le fleuve Irrawaddy à Bagan …

Burmese failaroids (Irrawaddy river, Bagan, Burma)
Burmese failaroids (Irrawaddy river, Bagan, Burma)


Jour #5 … puis-je faire l’impasse sur le streetart ? Non, évidemment … dans les rues d’Athènes ce doux regard (merci Ecloz) …

Ecloz in Athens, Greece
Ecloz in Athens, Greece

Jour #6 … la marée se retire, la semaine du pola s’achève … pour moi, pas vraiment …

Seaside ...
Seaside ...

h

The end … Next in october 😉

0

#miscelleanees# … Février 2019

14 mars 2019   3 commentaires   permalink

Ainsi fond, fond, fond … la neige. Trop timide à mon goût, un petit tour et elle s’en va …

Le 1 … Wazemmes … quelques graffitis et des polas hivernaux …

Wazemmes

Le 3 … brunch familial à la Tricoterie (Saint-Gilles, Bruxelles) … sur la route … La Vieille Chechette et deux graff, Mawda par Ler Art et Semira Adamu par Dake25 … il serait si simple d’accueillir (un peu de) la misère du monde …

Mawda by LerArt

Le 11 … Lille et le passage des Trois-Anguilles

By Ouroboros (Passage des Trois Anguilles, Lille)

Le 14 et le 15 … Jef Aérosol a semé quelque pépites dans les faubourgs lillois. Le tout est de les trouver 😉 Donc, le 14, profitant du soleil et d’une parenthèse temporelle, je me dirige vers Marquette-lez-Lille (gloire soit rendue au GPS) … au programme Joni Mitchell et quelques autres …

Joni Mitchell by  Jef Aerosol at Marquette-lez-Lille

Le soir, rentré chez moi, je découvre que ce même Aérosol avait commis un Neil Young à deux pas de là … aaughhh, m’écriai-je. Un tel méfait pouvait-il être ignoré ? Et donc le 15, même soleil, même faille non spatio mais cependant temporelle et je me retrouve sur les lieux du crime …

Neil Young by Jef Aerosol (Marquette lez Lille, France)

Du 17 au 20 … Paris … 13e évidemment … le dimanche, le carnaval chinois, enfin je crois. Quand plusieurs couches de spectateurs épaisses, opaques, font obstacle entre vous et le supposé spectacle soit vous laissez votre imagination au commande soit vous prenez la fuite … et préférez faire étape au musée des arts primitifs du quai Branly … bambou tressé et vous déstressé 😉 . En chemin, difficile de l’ignorer

Tour Eiffel


Le graff est social … ou pas …

Graffiti (rue d'Aubervilliers, Paris)
Graffiti (rue d'Aubervilliers, Paris)

Le 27 … Gare de Halle et quelques belles bêtes …

Graffiti (Gare de Halle)

… puis Bruxelles … quelques tours et détours sous un soleil pas vraiment de saison

Allee du Kaai, Bruxelles

Le 29 … faille temporelle où s’incrémente mon compteur vital. Anniversaire virtuel mais combien réel 😉

1+

Passage des Trois-Anguilles …

16 février 2019   2 commentaires   permalink

Il est de ces lieux oubliés par le temps … comme cet étroit (1,2m) passage long d’une centaine de mètres au cœur de Lille (il relie la rue Négrier à la rue Voltaire).

Bordé de hauts murs en briques percés de quelques portes, agrémentés de quelques graffiti, il permet effectivement le croisement simultané de trois anguilles (pourquoi trois ? Et combien dans chaque sens ?) nyctalopes, contorsionnistes et visqueuses (ce qui facilite le croisement).

L’emprunter c’est pénétrer dans un trou de ver spatio-temporel à l’issue indéterminée … du moins si on a l’imagination baladeuse 😉

La sortie est brutale … oui, on est toujours dans la nord. C’est aussi risquer, la nuit, de rencontrer des détrousseurs d’étroits passages plutôt que de grands chemins. D’accord c’est pas pire que le prélèvement à la source …

Un coupe-gorge qui inspira Marc le Piouff pour son roman policier éponyme (Vous ne l’avez pas lu ? Moi non plus) .

Curieux, j’ai cherché le pourquoi du « trois anguilles » et … je n’ai pas trouvé. Par contre, erreur symptomatique, le web le renomme parfois en « trois aiguilles » … étant donné la taille du châs, pourquoi pas ?

By Ouroboros (Passage des Trois Anguilles, Lille)
Passage des Trois Anguilles (Lille)
By Ouroboros (Passage des Trois Anguilles, Lille)

A un peu plus de 2 pas de là, Zacharie Bodson propose dans son délire Nicholsonien une laitière anonyme …

By Zacharie Bodson (Lille)
By Zacharie Bodson (Lille)

… Mr Voul …

By Mr Voul (Lille)
1+

Un peu de rien …

11 février 2019   0 commentaire   permalink

… oui, du léger.

Quand le blizzard souffle, que le mercure se les gèle, que votre bouquin et bien c’est pas vraiment ça, que la télé bof, que vous, vous tournez un rond … et tout à coup, l’idée … vous ouvrez le frigo … rien … ah si ! Un pack de film Polaroid Originals 🙂

Vite, vous l’enfournez dans votre SX70 … un doux bruit, un darkslide qui s’éjecte et vous êtes prêt.

Prêt a quoi ? Là est la question … à pas grand chose si ce n’est satisfaire à une addiction …

SX70
SX70 & manga
SX70
SX70
My SX70 (Test de filtres "effets speciaux" pour Polaroid Spectra)
0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag color 600 dans obsolescence programmée.