#miscelleanees# … Janvier 2018

8 février 2018   0 commentaire   permalink

Une nouvelle année commence, va falloir s'y habituer … 2..0..1.. 7 .. pardon ..8. Ce genre de saut ne m'émeut plus trop et ce serait plutôt un ralentissement du cours du temps qui pourrait me plaire. Passer à 2016 … ça, ça serait cool 🙂

Et je me rends compte que je n'ai pris aucune bonne, nouvelle et solide résolution, comme il se doit en début de toute nouvelle année, à part cueillir les instants comme ils se présenteront …

Et 2018 débute comme 2017 s'était achevée … toujours une fuite d'eau chez le voisin d'en-haut. Mais que fait le plombier céleste !

Réagissons ! Le 3 … un petit tour en train à Bruxelles et vite, vite retour maison. Et pour combler l'attente du train à la Gare du Nord quelques polas volés à la grisaille …

 

Le 7 … Nivezé … bye, bye Josiane 🙁 … et pique-nique champêtre (en bonne compagnie) as usual …

 

Toujours le 7, toujours bye, bye … France Gall … aïe, ça se rapproche …

La grisaille serait-elle définitivement installée ? Plaqués au sol, les nuages ne nous quittent plus, avec ou sans pluie. De là à oublier l'existence du soleil … Les ours se replient dans leurs tanières avec un bon gros pot de miel (si j'en crois mon copain Winnie), moi, c'est un fauteuil et un bon bouquin longue-durée, style une (ou deux) intégrale(s) de fantasy ou SF (trop tard pour me cultiver intelligemment). Avec quelques milliers de (bonnes … tout est relatif) pages j'oublie le présent et j'attends le printemps. C'est donc la quadruple brique (quelques 4000 pages) de la Romance de Ténébreuse de Marion Zimmerman Bradley qui me tient compagnie, mielleuse et féministe à souhait, … un roman pour adolescentes prépubères, annonçait la critique … et moi, et moi, et moi. Capt(iv)é (ou collé … le miel, quoi …) je suis …

Le 14, quittant ma tanière de bon matin, que vois-je ? Rouge, rond, éblouissant … un lever de soleil. Lui aussi, aurait-il (enfin) quitté sa tanière ? On peut rêver …

 

… et simultanément reviennent le bleu du ciel, le vert moussu et l'or feuillu … j'aime …

 

… malgré la gadoue (et l'ombre du photographe), à défaut de train, … meuh, cheese et pique-nique hebdomadaire …

 

Le 16 … Roubaix … quelques fresques dont la toute fraîche de Benjamin Duquenne (plus NEAN, rocket01.co.uk et quelques autres) au Pola 240 (mais pas que) et quelques démêlés avec un film Fuji FP-100C … 4 photos gâchées 🙁 au prix des films pack100, oui, faut faire gaffe (sur eBay, les packs approchent 50€ pour 10 photos). Je hais Fuji (je me répète) pour pour avoir abandonné la production de ces super films.

 

Le 21 … tadam … je dépasse le 1.500.000 vues de mes photos sur Flickr … si, si …

Le 22 … faut-il avoir honte ? Une belle boite contenant un Lomo Instax Square atterrit devant ma porte. On ne ressort jamais indemne d'un financement participatif réussi. Et me voilà à la recherche de films Fuji Instax Square (oui, vous savez, le producteur de films qui a lâchement abandonné le pack100 et ses utilisateurs).

Et toujours le 22 … une coccinelle ne fait pas le printemps mais elle y contribue …

 

Le 23 … trouvés (FNAC City2, Bruxelles). Je parle des films Fuji Instax Square. Vite une photo … face à face Polaroid SX70/Film Polaroid Originals et Lomo Instax Square/Fuji Instax Square …

 

Le 26, Tournai … toujours là …

{Polaroid 240 / Fuji FP-100C}

 

Ensuite Bruxelles, mission babysitting prolongé avec quelques brèves échappées polaroidesques (ouf) … comme cette façade ou encore un mural de Seth (oui, un parfum de Magritte mais un chouia décevant) …

 

Et le mois se termine … En février mon compteur vital devrait s'incrémenter d'une unité … mais non, l'année n'est pas bissextile. Ouf. Pour fêter ça, c'est décidé … la Birmanie !

 

#pola²# … promenade en forêt

23 janvier 2018   0 commentaire   permalink

Si le pola fait retour vers le passé, fleure bon un temps où la vie était plus douce, plus cerise (illusion ?), les films par contre se singularisent par une empreinte écologique assez profonde. Du boîtier plastique à la batterie incorporée en passant par les produits chimiques, ils ont (presque) tout faux.

C'est donc bourré de remords que je vis ma vie de pola-addict. Et pour atténuer cet impact, pour apaiser mes remords, je roule moins vite, 10km/h en moins ça fait moins de carburant brûlé. Je devrais faire pipi en prenant ma douche mais je préfère un bain (que d'eau gaspillée … shame on me). Je trie mes déchets, je consomme équitable, mes épluchures vont au compost, … etc … 😉

Il m'arrive même de croire qu'un pola champêtre est à moitié écologique. Il est permis de rêver …

 

 

 

 

 

 

 

 

#quelques p(ol)as# … Gare du Nord, Bruxelles

17 janvier 2018   1 commentaire   permalink

Un train qui tarde … patienter sur le quai ou faire quelques pas autour de la gare ?

Le quai ? Poireauter, le regard vague allant des voies au panneau numérique égrenant les minutes … et retour … attendre … rester immobile ou bouger (pour aller où ?) …

Non, sortir de la gare, faire quelques pas, toujours attentif aux minutes qui continuent à s'écouler, et capter quelques instants …

 

 

 

 

{Polaroid SX70 modif 600 / Film Polaroid Originals Color600}

 

#en balade# … en bordure d’Escaut

13 janvier 2018   0 commentaire   permalink

Il m'arrive lors de mes pérégrinations aléatoires de me retrouver face au désir compulsif et irrépressible de déclencher (ce terme à un fumet plus analogique que cliquer. Non ?) … Vous savez le bbbzzzzzzziiiinnnnnnnnggggkkkkkklic … caractéristique du pola. Et parfois, par pure chance, je me trouve en un lieu digne de ce bbbzzzzzzziiiinnnnnnnnggggkkkkkklic … Alors je réédite le bbbzzzzzzziiiinnnnnnnnggggkkkkkklic quelques fois … avant de constater que la lumière était vraiment trop nulle, que la température était totalement inadéquate, que les rouleaux étaient souillés, que … mais pas que, un pola (les vrais de maintenant, les Polaroid Originals) n'étant pas forcément raté 😉

C'était un matin du 31 décembre, le champagne était au frais et moi aussi … à Tournai, en bordure d'Escaut avec un semblant de lever de soleil …

 

 

 

 

Il y a gare et gare … et Polaroid integral

25 novembre 2017   2 commentaires   permalink

Gare rime avec train ou voyageur … même si la rime n'est pas spécialement riche … comme la SNCB d'ailleurs.

gare n.f. [ de garer ]

Ensemble des installations de chemin de fer où se font le transfert des marchandises, l'embarquement et le débarquement des voyageurs : Le train de Nancy entre en gare.

Parfois il arrive que gare rime avec art … et là, la rime s'enrichit un peu avec, en prime, le regard émerveillé des voyageurs. C'est ainsi qu'une bande d'artistes (ces horribles vandales à la bombe qui graffent, taguent nos cités), Spear, Nean, Eres, Idmtal, Orlando Kintero, Piet Rodriguez, Iota, Propaganza … (j'en passe certainement) sont passés par la gare de Uccle-Vivier d'Oie. Pas un seul cm du morne béton n'a résisté à leurs assauts. Le résultat est sublime et on en oublierait le train de 11h43 (en retard, evidemment).

Et pour les polas ? Chaud soleil et temps froid (8-9°C), pas de shielding (à part le darkslide glissé entre les rouleaux … oui c'est pas bien), et développement au chaud dans une poche intérieure. Et toujours la même constatation, les films Color SX70 dans de bonnes conditions de lumière sont plus contrastés, les couleurs plus riches alors que les films Color600 sont plus « fragiles », plus sensibles …

Un triptyque zoomesque, l'œuvre est de Mata1 …

 

… Spear … à couper le souffle …

 

 

… Quel regard … par Samuel Idmtal et Orlando Kintero d'après une photo d'Olivier Papegnies …

 

 

… Léonard da Vinci par ? qu' il se dénonce 😉

 

 

 

Dans un prochain billet, une version pack100 …

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag color 600 dans obsolescence programmée.