#miscellanées# … Novembre 2019

9 décembre 2019   2 commentaires   permalink

Trick or Treat ? That’s the question ? Les bonbons étant bourrés de sucre, mieux vaut se rabattre sur les sorts. Paraît qu’il y en en a de bons …

Le sort l’a voulu, 3 jours avec les chicoufs pour commencer le mois … À mon âge jouer foot alors que j’ai toujours détesté ce sport puis se mettre aux échecs (Bobby Fisher, prends garde, j’arrive) et se voir infliger un échec et mat par un p’tiot de 5 ans, c’est dur 🙂

Foot ...

Le 4 … les cimetières sont de saison

novembre-cimetiere-carre-11-2019

Le 5 … j’ai reçu aujourd’hui un Kiipix (shame on me). « Kesako ? » pourriez-vous de plein droit vous écrier. Et bien, j’y réponds en long et en large dans ce billet 😉

Toujours le 5 … il y a des journées comme ça … je reçois d’un polaroider plus que sympa un porte filtre pour lentilles « effets spéciaux » Spectra pour SX70 … les miracles d’un concepteur habile doté d’une imprimante 3D. J’avais parlé Lentilles effets spéciaux pour Polaroid Spectra Image

When the sun plays with my gingko biloba

Le 8 … à défaut de momiji (et d’érable rougissant) un rayon de soleil et mon ginkgo resplendit (pour l’effet spécial voir ci-dessus) …

Gingko Biloba

Une feuille, c’est joli … deux aussi … la production d’un magnolia en forme ça commence à bien faire. Ajoutez-y le sumac (qui ne rougit pas … me serais-je fait arnaqué ?), le saule tortueux, le gingko, les cerisiers du Japon mais pas que … Certains vous diront qu’ils ont absorbé le CO2, d’autres vous parleront de biomasse, chlorophylle et petits oiseaux, mais cela reste des feuilles, beaucoup de feuilles à ramasser … plaisir d’un autre âge. Et puis un doux rayon de soleil automnal, un frêle écureuil qui passe d’un arbre à l’autre et la corvée devient bonheur …

Le 14 … Paris … pluie, pluie, pluie … ajoutons-y une température de saison et de lourds nuages bien chargés … le SX70 est resté au repos alors que le parapluie dégoulinait de plaisir …

C215 (Paris 13)

Le 15 … visite au pop-up store de Polaroid Originals dans le Marais pour le lancement du Polaroid Lab (qui m’est refusé pour cause d’iPhone obsolète, si, si) … il y faisait très, très calme … Alors direction, la librairie Scylla (fantasia et SF … de la bonne lecture, quoi) … oufti, j’ai du prendre la fuite pour ne pas céder aux plus que multiples tentations … et avec quelques bouquins dans la besace 🙂

Ensuite le toujours plaisant Lavomatik et une fuite de lumière (?) intempestive …

Light leaks ? BKFOXX (Lavomatik, Paris 13)

… et retour. Retour, qui impliquait de traverser la place d’Italie, où se mêlaient en parfaite convivialité/connivence gilets jaunes ( 1 an déjà … ça se fête ?), policiers, black (pourquoi ai-je toujours envie de dire « bad » ?) blocks, le tout baigné de nuages gazeux agrémentés de douces vociférations et pétarades multiples … Docteur, le monde va bien mal.

Streetart ? (Paris 13)

Je cherchai (et trouvai) un itinéraire bis (physiquement et … mentalement).

Le 16 … dernières déambulations du côté de la place Stavinsky et retour au bercail …

Place Stravinsky (Paris)

Le mois s’écoule … sombre, frais, humide … faut aimer. Du «scannage» (« de la numérisation » serait peut-être plus élégant) de mes polas japonais (les premiers billets ici et ici) et j’en profite pour envoyer en traitement intensif mon pauvre SX70 assez esquinté par mes longues déambulations (un coin cassé avec fuite de lumière éventuelle, un moteur fatigué, des rouleaux usés …). La lutte contre l’obsolescence n’a pas de fin …

Le 29 … à Lille …

Streetart (Lille)

1+

Du pola en intérieur … expo Sueños de Jef Aerosol

14 juin 2019   3 commentaires   permalink

C’est dans un cadre assez particulier que Jef Aerosol a recréé son monde d’artiste … en effet, une église n’est pas nécessairement le lieu attendu pour une expo streetart … et pourtant …

C’est donc dans l’église Notre-Dame de Lourdes à Marquette-lez-Lille que se tient encore pour quelques jours l’exposition Sueños

L’intérieur n’est pas le lieu priviligié pour les polas friands de photons. L’usage du flash a tendance à brûler le sujet proche et plonger l’arrière-plan dans le noir absolu.

C’est donc avec trois appareils que j’ai pris quelques risques : un polaroid 250 avec des films Fuji FP-100C (expirés hélas) sans flash, un SX70 modifié 600 avec le FlashBar de Mint et un Spectra Image Elite (flash on), et pas de trépied.

J’avoue qu’une fois de plus le Spectra est assez bluffant (une des raisons pour lesquelles je l’utilise essentiellement pour des photos de famille).

Expos Sueños by Jef Aerosol (Marquette-Lez-Lille)

… au travers du pochoir …

Expos Sueños by Jef Aerosol (Marquette-Lez-Lille)

Le pola 250 a fait de son mieux mais, sans flash, la tâche était proche de l’impossible

Expos Sueños by Jef Aerosol (Marquette-Lez-Lille)
Expos Sueños by Jef Aerosol (Marquette-Lez-Lille)

et finalement le SX70 (modifié 600) … la FlashBar a tendance à brûler le devant de la scène (mon SLR680 était indisponible. Dommage).

Expo Sueños by Jef Aero
Expo Sueños by Jef Aero
Expo Sueños by Jef Aero
Expo Sueños by Jef Aero
Expo Sueños by Jef Aero

… table de travail façon Jef Aerosol … bonnes influences 😉

Expo Sueños by Jef Aero

Et l’expo ? Super !!! (Ça donne ça en numérique)

1+

#pola²# … Ça sent le sapin

29 novembre 2018   0 commentaire   permalink

oui, mais quelle senteur !

Retour dans « mes » forêts … ça faisait longtemps. Trop, peut-être ? Les bois que je parcourais enfant, une fois cow-boy, l’autre fois indien, pistolet (à pétards) au poing et couteau (utile pour confectionner un arc et ses flèches) à la ceinture ont bien changés. Gestion du patrimoine forestier, qu’ils disent.

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

My forest (Jalhay, Belgium)

0

Nouvelles fresques murales à Roubaix …

17 novembre 2018   0 commentaire   permalink

Un billet précédent était totalement dédié à cette nouvelle fresque roubaisienne de Jimmy Cochran (aka JimmyC), un portrait assez remarquable de Camille Claudel.

Deux autres fresques intéressantes, de styles très différents, sont apparues ces derniers mois …

la première, pleine de poésie, une collaboration entre Benjamin Duquenne et Nean …

Benjamin Duquenne and Nean (Roubaix, France)

By Benjamin Duquenne and Nean (Roubaix, France)

Benjamin Duquenne and Nean (Roubaix, France)

Benjamin Duquenne and Nean (Roubaix, France)

La deuxième, le Crash Test Baby de Gutter Reaphe Sorka et Zuba du collectif Des Friches et des Lettres

Crash Test Baby (Roubaix, France)

Crash Test Baby (Roubaix, France)

Collectif Des Friches et des Lettres (Roubaix)

Bebe Crash Test by Collectif des Friches et des Lettres (Roubaix)

Bebe Crash Test by Collectif des Friches et des Lettres (Roubaix)

0

Camille Claudel par James Cochran … zoom polaroidesque mais pas que

6 novembre 2018   3 commentaires   permalink

J’éprouve beaucoup de plaisir lorsqu’un pignon, une façade aveugle se voit accaparé par un artiste muraliste. L’austérité (qui a parlé de mornitude ?) urbaine combattue à coups de bombes pacifiques et colorées, ça me plaît.

Ainsi à Roubaix quelques nouvelles œuvres sont apparues dont un portrait de Camille Claudel à 20 ans par James Cochran assez surprenant quand on connaît le style (coloré, pointilliste, …) de cet artiste. Le résultat est à admirer à deux pas du musée La Piscine qui abrite quelques œuvres de la sculptrice …

Quelque variantes polaroidesques … avec un triptyque (polaroid SX70 modifié et films PO Color600) façon zoom (la dernière photo est obtenue avec le tele 1.5 #119A) …

Camille Claudel by James Cochran at Roubaix (France)

Camille Claudel by James Cochran at Roubaix (France)

Camille Claudel by James Cochran at Roubaix (France)

Mais aussi en pack100 (Polaroid 250 et films Fuji FP100C) …

Camille Claudel by James Cochran at Roubaix (France)

Camille Claudel by James Cochran at Roubaix (France)

Camille Claudel by James Cochran at Roubaix (France)

Camille Claudel by James Cochran at Roubaix (France)

0

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag fuji film dans obsolescence programmée.