The Crystal Ship, Ostende #1

25 avril 2018   1 commentaire   permalink

Difficile d'ignorer une manifestation Streetart de la taille du Crystal Ship à Ostende. Depuis 3 ans, année après année plus d'une dizaine de « murs » (pignons, façades, … ) sont investis par des artistes du monde entier …

Un rayon de soleil, un vélo (très utile car les oeuvres sont assez dispersées) , le plan (disponible à l'office du tourisme ou en téléchargement, pas très lisible) et c'est parti.

Dans ce premier billet, du Polaroid 330 (film Fuji FP-100C), pas toujours pratique à manipuler (attendre 2 minutes, peler le film, se barbouiller les doigts de produits chimiques, ranger les clichés encore humides … sous les yeux d'un public parfois surpris) … dans le désordre …

… A Squid Called Sebastian …

 

… le Colectivo Licuardo …

 

… Dourone (le soleil ne se gêne pas … ombres et lumières parfois exacerbées) …

 

… 1010 …

 

… Eversiempre …

 

à suivre 😉

 

#streetaroid# … Joao Samina, Georges Delerue et Roubaix

17 avril 2018   1 commentaire   permalink

Prenons une ville du nord de la France. Disons, Roubaix …

Ajoutons un de ses enfants plutôt célèbre … le compositeur Georges Delerue. Plus de 300 musiques de films à son actif …

Et pour finir, demandons à un artiste brésilien Joao Samina de sublimer (si sublimable il est …) l'ensemble sur un pignon … roubaisien.

Nous obtenons ainsi, une superbe fresque, un portrait au pochoir en noir et blanc très contrasté, découpé géométriquement, décalé et mélangé avec d'autres formes où le rouge prédomine …

Et pour ce qui me concerne, un Polaroid SLR680, le soleil en face 🙁 … (Et anecdotiquement un Polaroid 240 qui rend l'âme … grrrrrrrr … Ô rage, Ô désespoir …), le tout façon pola²

 

 

 

 

 

Ma polaroid week …

23 octobre 2017   1 commentaire   permalink

Il y des journées de …, des années de … (je vous laisse les pointillés … n'hésitez pas à les compléter), et, pourquoi pas, une semaine du Polaroid appelée RoidWeek.

La RoidWeek débute, cette année, le dimanche 15 octobre 2017 et chaque jour jusqu'au vendredi 20 octobre le polaroidophile dispose de la possibilité de publier dans un groupe Flickr 2 polas originaux. Il faut donc du pola frais, du moins, non publié.

L'occasion de parcourir la palette thématique de l'instantané : De l'esthétique, du documentaire … De la mise en scène, du « pris sur le vif » … Du pola expiré à la chimie inventive, du pola frais à la chimie malicieuse, du ciel, des sourires, des briques, des fesses, des raton-laveurs aussi, … Tout est question de goût et de plaisir, surtout.

Dans mon cas, amateur un peu éclairé (pour la photo ça peut aider), les polas sont ces instants que la mémoire ne retiendra peut-être plus longtemps mais qui subsisteront le temps … du pola.

Pour moi, pas de séries, pas de thèmes, juste du jour le jour, de tout ce qui peut faire une vie, ma vie …

Jour #1 … Un jour c'est du streetart, Jana & JS à Vienne,

 

Jour #2 … Un autre jour, un automne en rouge (et un pola² pour l'occasion),


 

Jour #3 … Un jour c'est Bruxelles-nord, le ciel à travers les grilles (un autre un pola²),

 

 

Jour #4 … Un autre c'est Togetsukyō, le pont qui traverse la lune ,

 

 

Jour #5 … Un jour c'est Lille ancien,

 

 

Jour #6 … Tournai sous les bombes, peace and love and Mr Bee …

 

 

Une semaine de 6 jours … Le pola est-il réservé aux jours ouvrés uniquement ? Pas pour moi assurément 😉

À suivre …

 

Muralisme bruxellois et pack 100 …

1 octobre 2017   1 commentaire   permalink

Le pack 100 est mort … Fuji l'a enterré … unilatéralement. Business is business. Et même si les derniers packs peuvent encore se trouver, la denrée se fait rare et … chère, de plus en plus. Dommage.

Savourons les derniers packs en les impressionnant façon streetart. C'est ma façon de tirer les dernières cartouches … Ainsi, lors d'un récent safari bruxellois …

… au pays de manneken peace 😉

 

… les fresques impudiques à la signature mystérieuse …

 

 

… sanglante référence au peintre flamand Jan de Baen …

 

… plus consensuelle, la fresque d'Okudart …

 

… ou celle d'Etam Cru, superbe … même à contre-jour …

 

 

 

 

Le 131 …

4 juin 2017   0 commentaire   permalink

Cela faisait longtemps …

C’est au tour du 131 (d’autres numéros) … D’accord, ce nombre est d’une fade banalité. De quoi laisser bouche bée le numérologue (?) le plus disert …

Et pourtant si d’aventure vos pas vous ont mené avenue Vincent Auriol dans le 13e parisien et si vous avez levé le regard (je dis « si » mais impossible de faire autrement dans cette avenue copieusement parsemée de fresques murales), peut-être, vous arrêterez vous au 131 face à la fresque de Maye.

Dans un univers onirique un frêle personnage décharné chevauche un flamant rose … sorte de don Quichotte camarguais ?

 

 

 

 

{Polaroid SX70 / Film Impossible Project SX70 Color}

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag mural dans obsolescence programmée.