Daruma …

20 avril 2013   0 commentaire

Il y a quelques années, quelque part au Japon, j’ai acheté ce daruma. Depuis, il est là sur une étagère de ma bibliothèque dans un environnement que j’espère familier.

Mais qu’est-ce qu’un daruma, me direz-vous ?

C’est une figurine souvent rouge représentant un moine bouddhiste aux traits sévères appelé Bodhidharma. On en trouve beaucoup au Japon, dans les temples, et ce daruma a pour « mission » de donner un coup de pouce a vos vœux à condition de procéder comme suit (merci Wikipédia 😉 ) …

On utilise de l’encre noire pour dessiner la pupille circulaire du premier œil en se formulant mentalement le vœu. Jusqu’à ce que ce que le vœu se réalise, on entrepose le daruma en hauteur dans sa maison, généralement près d’autres objets du même acabit, comme un butsudan, sorte de boîte à prière bouddhiste. Si le souhait se réalise, on dessine alors la seconde pupille, et on écrit la façon dont le vœu a été réalisé; ceci a donc, au-delà des superstitions, l’avantage d’apporter une réflexion sur la façon d’accomplir ce qui est désiré. Si le vœu ne se réalise pas, et que le daruma a été acheté dans un temple (il porte alors le sceau du temple), son propriétaire peut l’y renvoyer pour qu’il y soit brûlé. La plupart des temples refuseront de brûler des figurines qu’ils n’ont pas confectionnées. Le rituel de destruction par le feu, qui a généralement lieu à la fin de l’année, indique aux kami que l’on n’a pas renoncé à son souhait mais que l’on cherchera d’autres moyens pour qu’il se réalise.

Intéressant ce concept de « si le voeu n’est pas exaucé vous pouvez rapporter le daruma en boutique » … même s’ils ne vont pas jusqu’au remboursement.

Le mien est encore aveugle … n’ai-je aucun désir ? Ou alors en ai-je trop et je ne peux me décider à choisir ?

A propos de vœu … Mon Polaroid SLR680 a un autofocus capricieux style « parfois oui, parfois non ». Irais-je jusqu’à noircir un œil de mon daruma pour que l’autofocus soit plus « volontaire » ? Non, il y a tant de choses plus importantes … mais laquelle choisir ? Oui, mon daruma risque de rester longtemps aveugle.

(Maj 28/05/2013) Le daruma a toujours deux prunelles vides mais le SLR680 a quitté le Shop Impossible de Paris et est en route pour la Hollande, je crois, où son sonar devrait se faire déboucher les tympans.

Photo prise vécu un polaroid SLR680 et film Impossible Project PX680 Color Protection.

A lire aussi ...

Tagged , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement Daruma … dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet