Emulsion lift (films Impossible) … le retour (conclusion ?)

8 février 2014   0 commentaire

Dans mes précédents billets (ici et ici), je narrais sur le vif mes tentatives de transfert d'émulsion de films Fuji FP-100C et Impossible Project (PX70, PX680, Color 600 et SX70).

J'ai abandonné (pour y revenir plus tard ?) les films Fuji. Évitons la dispersion contre-productive 😉 Et, bien que “ma” technique ne soit pas encore définitive, je procède globalement comme suit (désolé, pas de tutoriel video. Si vous avez des questions ou si voulez apporter vos suggestions – bienvenues, évidemment – utilisez les commentaires ci-dessous) …

  • On commence par découper les bords de la photo pour ne conserver que la partie exposée.
  • On sépare les deux couches superposées et on écarte le support noir.
  • On rince l'émulsion (toujours fixée sur un support plastique transparent) pour la débarrasser d'une couche blanchâtre de produits chimiques.
  • Ensuite, on plonge l'émulsion dans de l'eau assez chaude. Le décollage de la fine emulsion de son support plastique est assez rapide surtout si on “l'assiste” avec un pinceau (une fine zone en bordure à tendance, parfois, à résister …). Pas de panique si l'émulsion se recroqueville, s'enroule sur elle-même …
  • L'émulsion décollée est plongée dans de l'eau froide (1-2cm d'eau … moins il y a d'eau plus la manipulation est aisée) et posée/glissée (dans la video ci-dessous, le démonstrateur joue avec l'émulsion pour lui donner un peu plus de “vie”) sur le support papier aquarelle directement posé dans l'eau avec l'émulsion Impossible.
  • On peaufine le travail en “lissant” l'émulsion hors de l'eau avec un pinceau, ou un petit rouleau. On peut éliminer certains plis, des bulles d'air, … À ce stade, il est encore possible de replonger l'ensemble dans l'eau corriger/modifier/repositionner l'émulsion.
  • Pour terminer séchage et “mise sous presse” sous une pile de bouquins bien lourds.
  • On m’a conseillé de vernir (vernis anti-UV pour huile/acrylique) le transfert pour une meilleure conservation … je vais tester cette idée et vous ferai part très prochainement de mes constatations.

Quelques constatations (Impossible Project vs Fuji) supplémentaires …

Impossible Project Fuji FP-100C
Emulsion très fine

  • dans l'eau assez chaude, se décolle du support plastique assez rapidement
  • plus fragile (déchirement)
  • tendance à se recroqueviller fortement, à suivre tous les mouvements de l'eau … assez énervant
  • semble etre plus grande que la photo originale

Sur le support, la photo est moins lumineuse, moins nette.

Adhère fortement au support (papier aquarelle)

Emulsion plus épaisse

  • dans l'eau assez chaude, se décolle du support plastique assez rapidement
  • moins fragile
  • (un peu) plus rigide … manipulation plus aisée
  • semble “rétrécir” par rapport à la photo originale

L'émulsion transférée est plus lumineuse.

Adhère peu au support (se décolle lors du séchage). Nécessité l'usage de colle.

 

En passant aux choses sérieuses j'ai sacrifié ;-( deux polas formant panorama (aïe ! retour impossible) …

… le panorama original (assemblé sous Photoshop) …

… et le panorama transféré, au look d'aquarelle. L'émulsion transférée est stable (affirmation à vérifier. Comme dit plus haut, une petite couche de vernis anti-UV pour huile/acrylique pourrait lui assurer longévité et stabilité. Je testé sous peu … suivez mes prochains billets) et mériterait donc un petit encadrement …

Je viens de découvrir une video assez intéressante (la séquence où le “manipulateur” joue avec l'émulsion malléable à souhait, …), un peu plus complexe (utilisation du film plastique intermédiaire, à mon avis pas vraiment nécessaire avec les films Impossible), …

 

 

A lire aussi ...

0

Tagged , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Où suis-je ?

Vous lisez actuellement Emulsion lift (films Impossible) … le retour (conclusion ?) dans obsolescence programmée.

Infos sur ce billet