Ma #roidweek# de printemps 2017 … day #2

17 avril 2017   0 commentaire   permalink

Un instant c'est combien ?

Dans une vie antérieure je vous aurais parlé de Ahmed H. Zewail qui, en 1999, reçut le prix Nobel de chimie pour ses études du mécanisme des réactions chimiques. Oui, vous savez (ou pas … il y a de multiples autres façons de prendre son pied), c'est ce qui se cache derrière le « -> » de l'équation chimique. Il parvint à capter les très courts instants (émouvants) de rencontre, de fusion d'entités moléculaires … Plus le temps est court, moins le flou est grand (vous me suivez ?). Et pour lui, ce furent des instants de 10-15 sec (femtosec pour les intimes) qu'il parvint à shooter …

Pour mon bon vieux SX70 quand la lumière est bonne, qu'il est en forme, c'est au 1/175ème de seconde qu'il capture l'instant … soit du court(long ?)-métrage pour un femtochimiste.

Je ne sais pas trop pourquoi je vous dit ça … je suivais les divagations de mon esprit.

Pour ce day#2 de la semaine de l'instantané … quelques moments polaroidesques 😉 … Quand la nature se met au repos …

 

 

#miscelleanees# … Juin 2016

11 juillet 2016   0 commentaire   permalink

« Orage et désespoir » … Mai s'achevait sur ce cri combien dramatique. Que sera juin ? Bottes et cache-nez, me paraît être la juste tonalité des premiers jours.

Le 2, il était temps de passer au LAM (Villeneuve d'Ascq) pour l'expo Œil Intérieur consacrée à Modigliani … ne rien dire, juste apprécier.

Et comme les photos au flash sont interdites, pas de pola, si ce n'est ce pola volé (?) des Véhicules Parfaits, une collection de vases « magnifiés » d'Allan McCollum … de quoi réfléchir sur 1) « Mais, bon dieu, l'art c'est quoi ? » (vous avez 2 heures pour m'envoyer votre copie) et 2) « Impression ? Réalité ? Ne trouvez-vous pas les couleurs des nouveaux films TIP Gen 3.0 un peu faiblardes ? (J'en ai parlé ici) …

Pour le Dushechkin, un véhicule imparfait … action et réaction …

 

… et pour les esthètes les Véhicules Parfaits

{Polaroid SLR680 / Film TIP Color600 Gen 3}

 

Les trois tomes de Silo de Hugh Howey c'est fini … une fin, un peu style « bon, on ne traîne pas. Il faut finir là. Je ramasse le manuscrit ! ». Et donc des questions en suspens. Mais globalement un bon bouquin et une fin enfin lumineuse (la lumière manquait un peu là-bas sous terre). Je ressors donc le tome 2 de l'intégrale des Aventuriers de la Mer de Robin Hobb. Autre auteur, autre univers, autre aventure … Avec, toujours, la permission de rêver. Quoique … L'intégrale commence avec le tome 4, Brumes et Tempêtes, et en y ajoutant une pincée d'orages et une louche d'inondations bien réels, difficile d'évoquer le dépaysement 🙂

Le 5, le soleil réapparaît (momentanément ?) … avec quelques grondements sourds en fin d'après-midi … Orages, encore et toujours.

Le 9, le soleil est revenu … pour combien de temps ? Demandez à El Niño. Du moment qu'il soit là …

… dans les rues de Lille …

… ou dans mon jardin (gazania et sauge) …

{Polaroid SX70 modifié 600 / Film TIP Color600 Gen 3}

 

Retour du gris, du pas chaud … du pas beau, quoi …

Le 12, Nivezé (déplacement dominical, retour vers le passé …) et, oui, il faudrait pousser le « darken » des nouveaux films Color600 Gen 3 … Ombellifère à cheval 😉

{Polaroid SX70 modifié 600 / Film TIP Color600 Gen 3}

… ou ces « fleurs jaunes » (j'ignore la marque) plus sauvages que domestiques …

 

J'y vais, j'y vais pas ? Un pas en avant, un pas en arrière, deux pas de côté … hésitations. Le niveau 2 du HSK (汉语 水平 考试) m'attend. Après un début d'année mou, trop mou, l'envie m'anime à nouveau. Je reprends mes flashcards avec mon coach (Pleco, une application – dico, ocr, flashcards, … – indispensable pour l'étude du mandarin, pinyin et caractères). Avec un résultat de 30/40 en moyenne, il faut encore boulotter avant de passer aux tests blancs. Ah, oui … je m'inscris ou pas ? (La mi-août c'est encore possible. Ça serait bien ????).

Et quand le gris (je ne parle pas de meteo, ou, du moins, pas que …) a tendance à vous submerger, fuyez … L'ailleurs sera Milan (allez savoir pourquoi ? …), trois jours à partir du 22 … valises, polas, iBidules, … Qu'aurais-je oublié cette fois-ci ? 😉

Non, rien n'a été oublié à part peut être les nuages … soleil, plus de 30°C … et, surprise, les polas (plus de polas) , semblent résister à ces hautes températures (ce qui n'était pas le cas à Bangkok l'année passée) …

 

 

 

 
Et on en reste là pour juin (je tairais ce dernier we tout en bonheur … avec le Dushechkin).

 

#miscelleanees# … Avril 2015

12 mai 2015   0 commentaire   permalink

Un mois qui commence avec le sourire et à plus de 900km/h … -50°C à 10000m d’altitude mais ça va sensiblement se réchauffer …

7 jours à Singapour d’abord … une ville moderne, policée, chaude et aérée, relativement calme … et un charme asiatique (à condition de s’écarter du centre assez aseptisé façon global world) en prime. Singapour est assez surprenante … pour le touriste qui débarque l’esprit vierge (même pas un guide feuilleté) , c’est la prospérité « tranquille » (tout est relatif) qui transparaît d’abord. Le dépaysement auquel on s’attend est discret et n’apparaîtra qu’en s’écartant un peu du centre de gravité. Richesse (plus que réelle mais moins « tapageuse » – quoique … – qu’à Hong-Kong où le contraste « peuple d’en-haut » vs « peuple lambda » est plus – à mon avis – évident), propreté, sécurité, coexistence pacifique (les différentes communautés semblent parfaitement intégrées … tout acte raciste quel qu’il soit serait très sévèrement puni), calme (tout est relatif, évidemment), … le tout maintenu par des autorités très fermes (on ne badine pas avec l’incivilité … amendes, prison … alors pour le reste ?). Impression n’est pas réalité. Quoique … (pour plus de détails lire mes billets iphonéographiques et, quand j’en aurais le temps, d’autres photos sur Flickr).

Au Lloyd’s Inn …

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

Pour les polas, disons-le tout de suite, ce n’est pas le voyage préféré des films Impossible Project. Au-delà de 28°C, leur chimie jette le gant … ou presque. Par contre si on aime le rose-violet (ou quelque chose d’approchant), c’est un régal. Un SX70 Alpha et un SX70 AutoFocus Sonar m’accompagnent. Un cliché 100% chlorophylle (donc bien vert … si,si) d’une feuille assez exotique, sous les 33°C du soleil de Singapour …

 

A l’aéroport avant de quitter Singapour pour 10 jours à Bangkok, un nouveau film IP et trois polas ratés (une bande verticale blanche traverse la photo de haut en bas). Les rouleaux sont propres … un film défaillant (qui sera remplacé sans discussion, après contact avec le support – très sympathique – d’IP, par un bon de 20€) et 8 photos de moins 🙁

 

Bangkok correspond beaucoup plus aux idées préconçues … mégalopole, circulation anarchique, bruit, chaleur, … et le sourire incroyable du thaïlandais (touristique, peut-être, mais pas que …)

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

A peine atterri, les nouvelles du pays arrivent. Et ce qui ne pouvait, ne devait pas arriver, arrivât. Le cœur a ses raisons, et les AVC disposent, surtout à 93 ans. Et là, le dilemme … rentrer ? rester ? Choix difficile, très difficile … le cœur ici aussi a ses raisons et les réalités techniques/pratiques/financières ont les leurs. Plus de frayeur que de mal, état stabilisé … wait and see.

De là à imaginer que la sérénité puisse nous gagner. Que nenni … Difficile de rester en connexion avec le pays et de se plonger dans l’ambiance de la fête de Songkran … l’eau et la farine volent très bas. Heureusement, à 36°C vers midi, l’eau n’a pas le temps d’imprégner les vêtements.

Après Singapour plutôt fade pour les amateurs de sensations fortes (ce qui n’est pas nécessairement mon cas), Bangkok est, à l’image de sa cuisine, sensiblement plus pimentée 🙂

Par contre, à travers la fenêtre de la chambre d’hôtel (23eme étage), bien climatisée (ouf …) …

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

Le 14 … un bâton d’encens au temple Wat Pho anniversaire de Sasha oblige. A defaut le Wart Arun, en refection …

 

Le 21, retour au pays … Thai Airways assure 😉 Par contre, je n’ai pas bien compris cette signalétique aéroportuaire …

{Polaroid SX70 / Film IP SX70 Color}

 

Et, ici, le printemps ne m’a pas attendu. Mon magnolia en a profité pour fleurir et … défleurir, me laissant un sympathique tapis de pétales brunissants … à ramasser, évidemment 🙁 Du soleil, un film BW600 2.0 fraîchement arrivé et quelque photos printanières …

{Polaroid SLR680 / Film IP BW600 2.0}

 

Les floralies au chateau de Grand-Bigard à Bruxelles … parfait timing … 2 heures de répit entre une succession d’averses. Quelques polas Image Spectra de Sasha et de … tulipes …

{Polaroid image Spectra / Film IP Spectra Color}

 

Et … Sasha qui trottine … bébé erectus … humanité en marche 😉

 

Un pola noir et blanc ne fait pas le printemps … mais il y contribue

2 mai 2015   1 commentaire   permalink

Le nombre de mes ratés noir et blanc avec film Impossible Project pourrait aisement figurer dans le Guiness Book … et quand le pola était potable, son virage sepia lui, l'était moins 😉

Et c'est ainsi que le noir et blanc et moi, il faut le reconnaître, nous n'étions guère amis.

Et puis la chimie d'Impossible s'est améliorée … du 2.0 (le « point zero » , ça craint) …. temps de développement qui, pour de l'instantané, devenait presque … instantané, contrastes très (trop ?) puissants, piqué plus que valable, des tons moyens encore discrets (Rome ne s'est pas faite en un jour), … Il fallait réessayer !

 

Et, par une journée bien ensoleillée, un film BW600 2.0 dans un SLR680, un cran vers darken (pour éviter la surexposition au risque d'avoir des noirs … trop noirs … ça se discute) dans un jardin d'avril … cerisier du Japon, magnolia, jacinthe des bois ou muguet bleu, et prunus …

 

 

 

 

 

#florilege# … Osteospermum

29 septembre 2014   0 commentaire   permalink

C’était une nouvelle arrivée au jardin … un(e) osteospermum de couleur violet clair …

… et annoncée vivace. L’été sur la terrasse fut, comme promis par le fleuriste, assez éclatant. Oui mais voilà, l’hiver approche et cette brave plante n’aime pas trop le froid. Quelques journées de gel à -5°C lui auront vite réglé son compte. Et, de telles journées hivernales sont courantes sous ma latitude (sauf cet hiver 2013-2014, exception ou nouvelle normalité ?). Quant à la serre froide pour hivernage botanique, je n’ai pas ça. Alors, paillage et à l’abri du vent. Advienne que pourra …

Souvent les fleurs portent aussi des noms plus courants, plus communs moins scientifiques. Celle-ci je ne sais pas trop ( et vous ?). J’ai cependant vu ici et là marguerite (du cap ou africaine). Les anglophones, eux, parlent d’african daisy … sympa.

Pour ce qui est de son nom latin, il semblerait qu’il soit du à la dureté (comme un os) de ses graines. Pourquoi pas ? Mais on a connu plus poétique.

Le nom « Osteospermum » est d’origine grecque : signifie que les graines ont une consistance osseuse, sans doute due à la dureté de la graine (ici)

Le polaroid n’est pas à proprement parler le témoin idéal. Il a tendance à interpréter la réalité à son humeur …

 

{Polaroid SX70 / Film Impossible SX70 Color}

 

 

Où suis-je?

Vous consultez actuellement les billets avec le tag flower dans obsolescence programmée.


WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com